Google+ Badge

vendredi 4 janvier 2019

LE " VERT " YVES COCHET FERVENT DU GRAND REMPLACEMENT .....


« Limiter nos naissances pour mieux accueillir les migrants » : l’incroyable dérapage d’Yves Cochet


« Limiter nos naissances pour mieux accueillir les migrants »

 Voici une idée d’Yves Cochet, cofondateurs des Verts, ministre de l’Environnement de 2001 à 2002 et député à l’Assemblée nationale de 1997 à 2011, dont le dérapage a profondément heurté des internautes.


Ce dernier était interrogé par L’Obs du 3 janvier 2019 dans un entretien sur le climat, l’environnement, la surpopulation mondiale. 

En voici un extrait :
Faut-il freiner la croissance démographique pour sauver le climat ?

(…) Il nous faut aussi prendre en compte la démographie. Or, c’est un truisme de le dire : pour réduire le nombre d’habitants sur terre, il faut faire moins d’enfants.

Faut-il donc limiter les naissances ?
(…) Je propose de renverser notre politique d’incitation à la natalité, en inversant la logique des allocations familiales. Plus vous avez d’enfants, plus vos allocations diminuent jusqu’à disparaître à partir de la troisième naissance!


Est-ce à la France de faire le plus d’efforts ?
Lorsque l’on assume d’être “néomalthusien”, on est vite accusé de racisme ou d’élitisme. Je précise donc que je ne vise pas les pays les plus pauvres, qui font plus d’enfants que les autres. Au contraire. 
Les pays riches sont les premiers à devoir décroître démographiquement. Ce sont eux qui ont le mode de vie le plus polluant.
Par ailleurs, limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes.


cochet


Des déclarations qui ont fait bondir Laurent Alexandre, chirurgien et fondateur de Doctissimo :
Yves Cochet, idéologue avant d’être écologiste, ne semble pourtant pas prendre en compte le paramètre principal qui fait de la démographie l’enjeu majeur pour la survie de l’humanité au 21ème siècle ; 
Ce sont l’Asie, et surtout l’Afrique, qui connaissent et vont connaitre une explosion démographique exponentielle. 

Le contrôle des naissances, si il doit avoir lieu, doit donc en toute logique se faire en dehors du continent européen qui lui, est stable démographiquement.

Derrière les propos d’Yves Cochet, dont on ne sait s’ils sont partagés par ses amis Verts et Roses, une affirmation assumée toutefois : celle de souhaiter la disparition, l’effacement progressif du blanc au profit du migrant.  

La volonté de la France d’accueillir, alors qu’elle traverse une crise identitaire et sociale majeure, une nouvelle fois, des migrants africains bloqués au large de Malte, va en tout cas, à une petite échelle, dans son sens.


  [cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine


ET AUSSI



L’ancien ministre écolo Cochet milite ouvertement pour le génocide des Français

Publié le 4 janvier 2019 - par



Pour qui se prend l’ancien ministre de l’Environnement et ex-député écolo mais véritable néo-malthusien assumé et parangon de la trahison Yves Cochet ?… Il a déclaré à l’Obs, le 3 janvier que « limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes. »
https://francais.rt.com/france/57519-climat-limiter-naissances-permettrait-mieux-accueillir-migrants-ex-depute-yves-cochet

http://www.fdesouche.com/1135793-lex-depute-ecolo-yves-cochet-veut-limiter-nos-naissances-pour-nous-permettre-de-mieux-accueillir-les-migrants-qui-frappent-a-nos-portes


En voilà une belle idée. Yves Cochet voudrait la mort de la France qu’il ne s’y prendrait pas autrement, en bon gaucho-collabo.


Déjà les Françaises ne font plus beaucoup d’enfants : nous en sommes à 2.1 mais s’il n’y avait pas les immigrées, ce chiffre tomberait à 1.9. Donc d’ores et déjà la reproduction des Français de souche n’est plus assurée. 

Michèle Tribalat estime timidement que dans les années 2050 la France sera musulmane et que l’ennui est qu’on ne compte pas dans les statistiques les enfants issus des générations déjà installées depuis les années 1960-1970 et qui ont eu des enfants, qui eux-mêmes en ont eu, sont même pour certains d’entre eux en train de devenir grands-parents, et qu’on ne compte pas car ils sont devenus français.

https://fr.gatestoneinstitute.org/9991/islam-demographie-france


De toute manière, les statistiques dans ce domaine sont sous haute surveillance car elles sont explosives et par conséquent cachées. Il ferait beau voir de donner aux Français un autre sujet de révolte…

Un baby boom d’origine sub-saharienne est sur le point de se produire en France mais Yves Cochet n’est pas au courant.


Sachez M. Cochet que les Françaises font des bébés si elles veulent et quand elles le veulent et qu’elles n’ont pas besoin de vos interventions empoisonnées pour décider de leur agenda procréatif.

Même la Chine, qui avait interdit aux couples de dépasser l’enfant unique sous peine de sanctions, en est revenue.


Ce dont les femmes des bidonvilles de Mère Teresa étaient fières, c’était justement d’avoir des enfants, la seule richesse qui leur restait. Et vous voudriez enlever cela aux Françaises ?

 Mais que vous ont-elles fait pour que vous les haïssiez à ce point ?



Encore une autre belle idée M. Cochet : supprimer les allocations familiales à partir du troisième enfant.

Non content de vouloir influer sur cette chose très intime, très personnelle, le nombre d’enfants, question qui ne regarde que les couples lorsqu’ils se forment, vous voulez mener les mères de famille à la pauvreté ? 

Sachant que trop de femmes élèvent seules leurs enfants, cette idée est abominable.


Dans sa pensée (ne serait-ce pas plutôt une absence de pensée) sur la limitation des naissances, M. Cochet persiste et signe : ses propos ne concerneraient pas les pays pauvres, mais seulement les pays riches, c’est à dire nous.


Allez dire cela aux Gilets jaunes, M. Cochet, vous verrez comment ils vous accueilleront. Et ce sera bien mérité.
Nous supprimer nous-mêmes pour mieux accueillir les migrants, quelle belle idée gaucho-collabo-maso-suicidaire ! Une idée de traître. 

Vous faites également partie des gens qui pensent que les parents ne savent pas éduquer leurs enfants, spécialement dans les familles nombreuses. 

Allons M. Cochet, nous connaissons tous des enfants de familles nombreuses qui sont des réussites. Vous n’avez pas à vous mêler de cette éducation, qui ne regarde que les parents.


Alors, un enfant quand je veux, oui. Et ne vous en mêlez surtout pas. Un enfant, c’est une richesse. 

Et les immigrés le savent bien, car ils en font en veux-tu en voilà. 

Voilà une chose que vous pourriez apprendre d’eux, même si souvent leur but est de profiter de nos allocations. E

t là vous êtes piégé : leur supprimez-vous les allocations à partir du troisième ?…

Un petit conseil, M. Cochet : limitez votre propre fécondité. Si votre gauche-écolo-traître pouvait ainsi disparaître, ce ne serait pour nous que du bonheur.
`

Victor Hugo versifiait : « lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris. Son doux regard qui brille fait briller tous les yeux… »


Les Français ont le droit de ne pas vouloir se suicider. 


Par   Sophie Durand     https://ripostelaique.com