Google+ Badge

jeudi 3 janvier 2019

GILETS JAUNES EMPRISONNÉS ET DJIHADISTES RELÂCHÉS ! CHERCHEZ L' ERREUR !



Macron-Belloubet : 216 Gilets jaunes en prison, bientôt 500 djihadistes relâchés !

Publié le 3 janvier 2019 - par

Le ministère de l’Intérieur refuse de communiquer sur les chiffres des voitures incendiées, dans la nuit de la Saint-Sylvestre.

 Le chiffre de 600, avancé, paraît largement minimisé. Par contre, le ministère de la Justice n’a pas les mêmes pudeurs. 

Les services de Nicole Belloubet viennent de donner des chiffres qui font froid dans le dos. Nous apprenons qu’entre le 17 novembre et le 17 décembre, à l’occasion des différents actes des Gilets jaunes, pas moins de 216 Gilets jaunes ont été jetés en prison ! 

C’est un record absolu dans la répression d’un mouvement social, où nous en sommes par ailleurs à 10 morts.

De quoi illustrer cette remarquable chanson de Marguerite, « Les Gentils, les Méchants », sa première, tournée sur un rond-point tenu par des Gilets jaunes.

Je regrette vraiment de ne pas avoir disposé de ces chiffres à 11 heures, ce jeudi, quand j’ai mis en ligne cette vidéo dénonçant l’arrestation d’Éric Drouet, dans laquelle j’ai vu la confirmation de la volonté de ce régime de briser les Gilets jaunes par tous les moyens, y compris par une répression féroce, exercée au droit d’une supposée défense de la République que nos dirigeants bafouent quotidiennement.
Mais le pire n’est pas là, et ce ne sont pas les chiffres définitifs, loin s’en faut. RTL nous annonce ces faits :
Et les autres peines se comptent, elles, par centaines : peines de prison ferme avec aménagement, bracelet électronique ou travaux d’intérêt général, prison avec sursis, interdiction de paraître dans certaines villes également. 4.570 personnes au total ont été placées en garde à vue (1567 à Paris et 3003 en région, entre le 17 novembre et le 17 décembre), et seuls 825 dossiers ont été classés sans suite. 
Des milliers de poursuites sont donc engagées.
Toujours selon les chiffres du ministère de la Justice, 697 comparutions immédiates ont déjà eu lieu, mais tout le monde n’a pas encore été jugé. Loin de là. 
Des centaines d’audiences sont en effet attendues dans les prochains mois.
 Les affaires les plus graves comme l’incendie de la préfecture du Puy-en-Velay, les lynchages de policiers ou le vol d’un fusil d’assaut à Paris font l’objet d’enquêtes judiciaire afin de retrouver les responsables.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gilets-jaunes-216-personnes-incarcerees-un-record-pour-un-mouvement-social-7796112085

Les personnes arrêtées sont-elles de dangereux délinquants ? Loin s’en faut pour nombre d’entre elles. 
On sait que trois Gilets jaunes, à Angoulême, seront jugés pour avoir organisé symboliquement un procès, condamné Macron à  mort, et avoir décapité un mannequin.


On sait qu’avant sa deuxième arrestation (je n’ose écrire seconde…), Éric Drouet, interpellé une première fois, passera au tribunal au mois de juin, accusé d’avoir été porteur (sans s’en servir) d’une arme de type D.


Le député LREM Christophe Lejeune n’a pas supporté qu’un Gilet jaune crie « Guillotine » en sa présence…

Décidément, ce régime, qui se réclame pourtant de l’héritage de la Révolution française, paraît avoir des problèmes avec l’usage du mot « guillotine », et à toute référence avec cette période. 

On se demande pourquoi… 
Ainsi, à Vesoul, un malheureux ouvrier agricole de 51 ans vient-il d’être condamné, ce 3 janvier, à 4 mois de prison avec sursis, rien de moins. 
Son crime ? Avoir crié, alors que le député LREM Christophe Lejeune était au cœur d’une vive discussion avec les Gilets jaunes « Guillotine, guillotine ! ».
https://francais.rt.com/france/57501-gilets-jaunes-manifestant-garde-a-vue-crie-guillotine-elu-lrem-video?utm_source=browser&utm_medium=push_notifications&utm_campaign=push_notifications

Tout retourné, le vaillant député LREM avait couru moucharder ces propos à la police, et la machine s’est mise en branle. 

Pour ces simples propos, il s’est donc trouvé un procureur de la République, Emmanuel Dupic pour déclarer au sujet de la plainte :
 « Ce type de plainte est rare. On est face à une remise en cause des fondements de la démocratie, on ne peut pas accepter de telles menaces à l’encontre d’un élu. »

Le procureur Dupic (cela ne s’invente pas) n’a pas paru apprécier qu’on évoque la guillotine en évoquant un député LREM…

J’avoue, quand je vois une justice fonctionner ainsi, être particulièrement inquiet pour les sites qui ont, depuis longtemps (cela a commencé sous le quinquennat de Hollande), représenté des élus avec une guillotine en arrière-plan. 

Et aujourd’hui, Macron n’échappe pas à cette comparaison historique.


Le Parquet va-t-il interdire ce genre de dessins, ce qui, de la part de toute la clique « Je suis Charlie », serait pour le moins cocasse. 
Mais il est vrai que, quand on voit une Anne Hidalgo, autre grande égérie de « Je suis Charlie », poursuivre devant les tribunaux notre dessinateur Ri7 et moi-même, suite à ce dessin, il faut s’attendre à tout, de la part du camp qui ose se dire « progressiste ».


Donc, à ce jour, alors que des milliers de poursuites engagées n’ont pas encore été jugées, on constate qu’une comparution immédiate sur trois se traduit par une peine de prison. 

On ignore, par la suite, combien d’autres Gilets jaunes vont se retrouver sous les barreaux, de la part d’un gouvernement dont les ministres ne cessent de répéter, pour justifier la non-construction de places de prison supplémentaires et le scandaleux laxisme de nombre de juges, que « la prison n’est pas la solution ».
Allons-nous dépasser les 500 Gilets jaunes emprisonnées ? Tel que c’est parti, c’est fort possible.


500, c’est justement le nombre de djihadistes de retour de Syrie que Nicole Belloubet envisage de libérer, en 2019 ! 

Autrement dit, pour incarcérer des Gilets jaunes, on va remettre en liberté des détenus (rappelons que selon Jack Lang, les musulmans représentaient 70 % des prisonniers) qui ne cachent pas leur volonté d’imposer la charia, et de préférer les lois d’Allah à celles de la République.
https://ripostelaique.com/nicole-belloubet-la-femme-aux-500-djihadistes-bientot-liberes.html
https://www.lepoint.fr/politique/selon-nicole-belloubet-450-radicalises-sortiront-de-prison-d-ici-fin-2019–06-06-2018-2224619_20.php

Faut-il rappeler d’autre part, dans la France de Macron-Belloubet, qu’on peut être un multirécidiviste, fiché S, condamné 27 fois par la justice, à l’âge de 29 ans, reconnu comme musulman radicalisé, et se balader en liberté, comme l’assassin de Strasbourg ?
https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/12/2923518-29-ans-27-condamnations-casier-judiciaire-surcharge-cheryf-chekatt.html


Mais il faut croire que ce genre de personnage ne menace pas, eux, les fondamentaux de la République…


Voilà, en résumé, le programme de Macron-Belloubet : répression féroce contre des Gilets jaunes, laxisme avec les islamistes, et remise en liberté de djihadistes de retour de Syrie.


Il faut décidément se débarrasser au plus vite de ce président et de son régime…


Source:  Pierre Cassen    https://ripostelaique.com/macron-belloubet-


ET AUSSI


Pendant que la banlieue s’arme, la traque aux Gilets jaunes s’intensifie

Publié le 3 janvier 2019 - par


`
COMMENT LE POUVOIR SE TROMPE DRAMATIQUEMENT D’ENNEMI.


Pendant que la banlieue s’arme, la traque des Français en colère s’intensifie. Quel contraste, entre une photographie…
… et une information : « La thèse terroriste ne serait pas privilégiée. »  Ouf, tout va bien.
https://www.ledauphine.com/vaucluse/2019/01/03/avignon-un-homme-arrete-avec-un-fusil-mitrailleur-cite-monclar


Dans ce contexte, l’info du jour est bien sûr l’interpellation d’Éric Drouet. 

Le prétexte : rassemblement sans avoir déposé de demande d’autorisation

Grotesque et prévisible. C’est une véritable déclaration de guerre aux GJ, qui annonce la volonté d’en découdre avec ce mouvement, et de le réprimer brutalement, dès ce samedi, à l’occasion de l’Acte VIII. 

Le décalage dans la répression entre celle réservée aux racailles et aux gauchistes (absente) et celle réservée aux GJ (milliers d’arrestations préventives, plus de mille blessés, tirs de flash-balls, blessés graves, etc.) est d’ores et déjà le fait marquant de l’année balbutiante. 

L’appareil d’État est mobilisé tout entier contre la Révolution qui avance.  
https://www.bfmtv.com/police-justice/eric-drouet-interpelle-pour-manifestation-non-declaree-a-la-condorde-a-paris-1603059.html


Les femmes dans la bagarre. Elles trinquent elles aussi.


Scandaleux record.
 http://www.fdesouche.com/1135447-gilets-jaunes-219-personnes-incarcerees-un-record-pour-un-mouvement-social


Tiens, au passage, encore un, et pas des moindres, qui quitte le navire. 

Castapoke sera-t-il le suivant ?
https://www.nouvelobs.com/politique/20190102.OBS7910/sylvain-fort-directeur-de-la-com-de-macron-quitte-son-poste.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3eWxeQULfjD0Kd5ukglo_4KsUbEW22FW2LoKrbVBBaNh_xH43mWsP-ikI#Echobox=1546466317


Dans ce qui ressemble de plus en plus à un affrontement civil en phase pré-militaire, vivons les grands combats de la gôche en trois actes. 

Mélenchon exprime sa fascination pour Éric Drouet. 

Hamon, pour embêter (restons courtois) Méluche, accuse Drouet (qui a gentiment répondu à Mélenchon qu’il se foutait de son texte amical) d’avoir voté FN aux deux tours de la présidentielle, ce que ce dernier nie, tout en disant que l’aurait-il fait, ce n’était pas une question essentielle. 

Et Méluche exige des excuses de Hamon à l’encontre de Drouet. Cela s’appelle faire de la politique.
https://www.liberation.fr/direct/element/eric-drouet-dement-avoir-vote-fn-contrairement-a-ce-quaffirmait-benoit-hamon_92011/
https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/02/eric-drouet-nie-avoir-vote-le-pen-jean-luc-melenchon-demande-des-excuses-a-benoit-hamon_a_23632106/


Adjani-Binoche, et les autres. On atteint des sommets. 
La volaille du showbiz nous convie à cesser la consommation de viande ou de poissons un jour par semaine ! 
Sait-elle, cette sombre idiote, que certains aimeraient bien avoir les moyens de pouvoir en manger simplement une fois par semaine ? 
https://www.nouvelobs.com/planete/20190103.OBS7915/ni-poisson-ni-viande-le-lundi-le-nouveau-defi-de-2019-lance-par-adjani-et-binoche.html


D’OÙ QUELQUES MANŒUVRES DE DIVERSION.

Le Grand Débat national de Macron : piège à cons, tout est écrit d’avance, c’est fait pour gagner du temps et tenter de faire baisser la pression.  
https://francais.rt.com/france/57486-quattendre-grand-debat-national-voulu-par-emmanuel-macron

Le prélèvement à la source vient s’ajouter au foutoir. Ci-dessous, une bonne explication de l’imposture : transférer des fonctions régaliennes de l’État vers le privé, sans toucher aux effectifs de l’État, pour accélérer les rentrées fiscales.
http://www.bvoltaire.fr/que-de-bobards-sur-le-prelevement-a-la-source/?mc_cid=5a34d72880&mc_eid=38e9c4219a

Connaissez-vous La Bajon ? La voici, héritière directe de quelques esprits libres qui nous manquent cruellement. On aimera, ou pas, mais ça décoiffe.



LE SEXE COMME ARME DE GUERRE.
Ces morts et blessés, ces agressions sexuelles causées par l’immigration clandestine, dont les médias ne parlent jamais… 
La femme d’Occident est pour de bon une proie, un butin de guerre, une quantité négligeable que l’on viole ou que l’on tue, selon l’humeur du moment, le taux d’alcoolémie, l’instinct de possession.
http://https://actu.fr/ile-de-france/aulnoy_77013/seine-marne-aulnoy-4-ans-prison-ferme-le-conducteur-alcoolise-responsable-dun-accident-mortel_20605711.html

http://https://www.lyonmag.com/article/98820/lyon-un-sdf-agresse-sexuellement-deux-femmes

http://https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/angers-l-homme-aux-dix-identites-condamne-8-mois-de-prison-6157174

http://https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-tombee-dans-un-guet-apens-et-jetee-sur-le-lit-par-un-voisin-6157210

Belgique. L’unijambiste n’est pas dépourvu du reste. On est contents pour lui. 
 https://www.sudinfo.be/id93889/article/2019-01-03/lunijambiste-mustapha-s-encore-arrete-pour-viols-frameries-condamne-en


Routines de la diversité en marche . « Les trois adolescents ont refusé de donner leurs empreintes digitales et de se soumettre à la prise de photo d’identité »… Et on ne pouvait pas les ligoter, tout bêtement ? https://www.sudouest.fr/2019/01/03/-5701711-4583.php

Ben Mouktar et Ahmed dans leurs nouvelles aventures, aux Éditions de l’Avenir Radieuxhttps://www.ladepeche.fr/article/2019/01/03/2934373-surpris-en-flagrant-delit-de-cambriolage.html

Vous préférerez peut-être les aventures de Brahim et Rachid, chez le même éditeur. https://www.ladepeche.fr/article/2019/01/03/2934372-les-sandwicheries-cachaient-des-points-de-deal.html


NATIVITÉS EN FRANCE SOUS LE RÈGNE D’EMMANUEL X, SAVONNEUR SOUS DOUCHES TROPICALES.
Ève était donc voilée, et l’Éden, en Somalie. Pierre Perret va nous faire une chanson. 
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/saint-nazaire-adam-premier-bebe-de-l-annee-2019-6156249?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter


LES JOURNALISTES DE DEMAIN.
Magnifique, une mosquée écolo, ça vient de sortir ! 
Et les gamines entorchonnées, comme sur la photo, et l’égorgement halal, et les sourates mortifères, c’est écolo ? 
Et l’islam, qui est déjà une pollution en soi ? 
Mais Le Parisien Ré-occupé se fout de nous. 
Une piste de réflexion :  l’auteur du publi-reportage se nomme Bouzar, plumitif islamo-écolo aussi, sans doute ? 
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/les-enfants-de-la-mosquee-de-montfermeil-mobilises-pour-l-ecologie-02-01-2019-7980045.php

Il est déchaîné, l’ami Bouzar. On aurait attendu de l’apprenti pigiste qu’il rappelle les raisons de l’amende de plus de 130000 euros. 
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/montfermeil-l-association-musulmane-devra-s-acquitter-de-131-000-eur-15-02-2018-7561356.php

En allant faire un tour sur Linkedin, on trouve le profil de l’apprenti journaleux et sa recherche de stage. 
Et on comprend un peu mieux le côté lacunaire de l’article sur les 130.000 euros d’amende de l’assoce. https://fr.linkedin.com/in/aury-bouzar-2a4610156

« Bonjour, je m’appelle Aury BOUZAR, je suis né le 6 août 1999 à Narbonne. Passionné par le football, la culture (historique, scientifique, géopolitique…), et les voyages, j’ai toujours eu un fort attrait pour le journalisme qui me permet d’apprendre chaque jours et de traiter tous les sujets. 
Après l’obtention d’un baccalauréat littéraire, je me suis donc orienté vers l’ISCPA Toulouse, où je prépare actuellement un Bachelor en Journalisme. 
J’en profite pour signifier que je recherche un stage en presse écrite ou web (3 mois mininum entre Avril et Août 2018). 
Vous pouvez télécharger mon CV ci-dessous. Je vous invite également à aller visiter mon blog où je publie mes travaux »

Chouette photo aussi sur son compte touiteur en arabe, tout un programme pour une information enfin libérée de ses carcans idéologiques :
 https://twitter.com/essaidiaury?lang=


LA FRANCE COMME DÉPOTOIR DE L’ANGLETERRE.
On avait déjà cette impression. C’est un mahométan pur jus qui nous la confirme.
https://www.ouest-france.fr/europe/royaume-uni/le-ministre-britannique-de-l-interieur-critique-les-demandeurs-d-asile-qui-traverse-la-manche-6157204

L’Angleterre justement. Si l’on veut comprendre comment les Turcs entrèrent dans Constantinople, aidés sans doute par la trahison de quelques clercs.   
Là c’est du très lourd, oh my god : la première femme évêque lesbienne au monde appelle l’Église à enlever les croix et à installer un espace de prière pour les musulmans. 
Si ce n’est pas le fond du trou, cela n’en est pas loin.
https://www.breitbart.com/europe/2015/10/05/worlds-first-lesbian-bishop-calls-church-remove-crosses-install-muslim-prayer-space/?fbclid=IwAR0puntQjWpCnV9SwCtG1tihbCJCmVdtjCsbyIe0qWae-3vktL79SkeHEjQ


LE CAS BRUNET N’EST PAS ININTÉRESSANT.
Éric Brunet appelle les GJ à cesser le bordel et à reprendre le boulot, rien de moins. 
Ce journaliste-politicien-non-élu-mais-assez-influent est parfois plus audacieux que ses collègues mais parce qu’il ne touche jamais aux vrais sujets tabous (islam-immigration-insécurité), il demeure un faux rebelle du système, une courroie de transmission du pouvoir vers l’électorat de droite auquel il manifeste couramment sa sympathie. 

Brunet fait partie de ces grandes gueules dont le volume sonore couvre le murmure de détresse d’une nation certes tirée assez brusquement du coma, mais encore bien fragile et pas très assurée sur ses jambes. 
Cela dit, les nombreuses réactions comme celle qui suit montrent que le citoyen Brunet devra faire bien attention à sa manière d’envisager le problème des Gilets jaunes. 
D’autres sont en train d’y perdre quelques dents.
https://twitter.com/VELLAChristian1/status/1080453973776175105


SOUVENIR DE MADAME TAUBIRA.
On a de ses nouvelles ?
La preuve de deux poids deux mesures dans la magistrature

Source et Publication:  https://ripostelaique.com/