Google+ Badge

lundi 5 novembre 2018

IMMIGRATION DE MASSE : L' EUROPE CROULE SOUS LA MENACE DES MIGRANTS !


Plus de 20.000 migrants armés concentrés à la frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Croatie



Plus de 20.000 migrants armés venant du Proche-Orient et d’Afrique se concentrent à la frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Croatie, dans l’intention de pénétrer en Union européenne, rapporte le journal autrichien Kronen Zeitung.



Le quotidien autrichien Kronen Zeitung a relayé, en se référant au ministère de l’Intérieur du pays, la menace de pénétration en Europe centrale d’au moins 20.000 migrants concentrés dans la région entre la Bosnie-Herzégovine et la Croatie, à Velika-Kladusa, à 220 km de la frontière autrichienne. 

Le média précise que ce ne sont pas des réfugiés syriens, mais des Pakistanais, des Iraniens, des Algériens et des Marocains, et qu’ils sont armés, presque tous détenant un couteau.

«Les Croates essaient de gérer la situation seuls. Ils ont déployé des forces spéciales à la frontière», déclarent des analystes du ministère de l’Intérieur à Vienne.

«Maintenant, d’autres arrivent, et ce ne sont pas des membres de la famille, et il n’y a presque plus de femmes. 95% de ces migrants qui souhaitent traverser la frontière sont des hommes jeunes, presque tous armés d’un couteau.

 Un policier a déjà été poignardé», enchaîne le média.

«Leur objectif n’est pas l’Autriche: les migrants veulent aller en Allemagne, dans les pays scandinaves. 

L’Autriche bénéficie désormais d’une mauvaise réputation auprès d’eux», conclut Kroner Zeitung.

Selon les autorités bosniaques, environ 10.000 migrants sont entrés sur le territoire du pays.

 En franchissant la frontière, ils détruisent leurs papiers ce qui rend difficile leur identification. 

La plupart d’entre eux essaient de pénétrer en Union européenne. 

Selon les estimations de spécialistes, le nombre de migrants en Bosnie pourrait dépasser les 50.000 d’ici à la fin de l’année.


Source      https://www.delitdimages.org/


Nous attendions une forte mobilisation de nos organisations musulmanes modérées « de souche »… 

Toujours promptes à monopoliser les médias pour dénoncer l’islamophobie, et la persécution que subirait l’islam, nous expliquant que l’islam, ce n’est pas ça ! 

Gageons que l’accès aux grands médias leur serait grand ouvert si elles s’engageaient dans une action d’envergure en faveur d’Asia Bibi, chrétienne pakistanaise condamnée à mort parce qu'elle a bu un verre d'eau dans un puits réservé aux musulmans... 

Or, nous n’avons strictement rien vu ni entendu, ces modérés semblent regarder ailleurs. 


Pourtant, chez nous, ils ne risquent pas leur vie, en principe. 

Car si on peut comprendre la peur de s’exprimer dans les pays où la charia règne en maître, où on est à la merci d’une fatwa, il est difficile de croire qu’ici, les musulmans « modérés » sont menacés 
Et, si c’est le cas, la situation est très grave.

 Il est donc de plus en plus légitime de se poser la question : l’islam modéré est-il un oxymore ?