Google+ Badge

lundi 5 février 2018

LANGOURLA ( 22 ) : UN CENTRE POUR MIGRANTS ??? Mr LE MAIRE CRAQUE .......


Langourla (22). 

Furieux, le maire écrit à ses administrés

langourla

05/02/2018 – 06h20 Langourla  (Breizh-info.com)  – Michel Ulmer fut maire de Langourla, commune désormais fusionnée avec d’autres pour former le Mené. 

Au centre de la polémique depuis plusieurs semaines suite à sa démarche largement contestée par la population pour faire ouvrir un centre de migrants dans l’ancienne maison de retraite, il a un peu « craqué » nerveusement dans un courrier publié sur « L’Hebdomadaire d’Armor ».


Dans son papier, adressé aux « anonymes » qui contestent son projet de centre pour migrants, notamment en le faisant savoir via des pancartes ou sur les panneaux d’entrée de la commune, il affirme que « les papiers reçus à mon domicile ou en mairie font l’objet d’un retour virtuel à l’envoyeur en les plaçant sur la partie de leur corps permettant de s’asseoir ».


On a déjà connu plus classe de la part d’un élu – qui cristallise il est vrai la colère d’une partie des habitants de cette commune jusqu’ici tranquille, certains ayant adressé insultes et menaces.




Le refus  de l’élu de procéder – pour le moment – à un référendum sur une question de cette importance étonne toutefois une partie des habitants qui y voient, plus que des élections municipales qui n’abordaient pas la question migratoire, un geste de démocratie et d’apaisement.


Le projet de maison partagée à Langourla, envisagé par certains, pourrait par ailleurs permettre à la commune de retrouver son calme. 

Contrairement à la perspective d’installer des migrants, celui-ci serait, semble-t-il, nettement plus fédérateur.


Crédit photo : Breizh-info.com [cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine