Google+ Badge

dimanche 6 août 2017

AU NOM DU MULTICULTURALISME L' EUROPE S' ACRIFIE SON PEUPLE !


 



L’armée pourrait mettre fin à l’invasion migratoire musulmane en quelques jours

Publié le 5 août 2017 - par Jacques Guillemain -  


 
L’Europe est bien décidée à sacrifier son identité au nom du multiculturalisme et des valeurs humanistes à sens unique. L’invasion migratoire n’est pas une fatalité, la solution existe, mais les politiques n’en veulent pas.
 

C’est un désastre qui se joue donc sous nos yeux depuis 2015, avec la complicité coupable des dirigeants européens,  qui bradent carrément notre héritage culturel contre l’avis des peuples autochtones.
 

Le mondialisme, c’est le sacrifice des générations futures, auxquelles nous ne transmettrons pas le patrimoine culturel légué par nos ancêtres. C’est un suicide identitaire unique dans l’histoire.
 

Aucun peuple n’a autant cherché à s’autodétruire que les Européens d’aujourd’hui, qui s’acharnent à liquider leur inestimable passé, en rêvant d’un futur multiculturel totalement illusoire.
 

Cette trahison va conduire l’Europe à une tragédie sans précédent. Il est en effet impossible que ce changement de population qui s’opère de plus en plus vite, voulu et imposé de force par les soi-disant élites européennes, puisse se passer en douceur, tant le choc des cultures, des mentalités, des modes de vie et des comportements est gigantesque et brutal.
 

L’Europe accueille dans l’allégresse son cheval de Troie. Elle ne voit rien venir.
 

Les millions d’immigrés qui déferlent sur le continent convoitent notre niveau de vie mais vomissent notre mode de vie pour bon nombre d’entre eux.
 

Avec son milliard d’habitants, l’Afrique ne produit même pas 2000 milliards de dollars de richesses, soit à peine les 2/3 du PIB français !
 

C’est donc tout le continent africain qui rêve de l’Eldorado européen.
 

Et comme la population atteindra 2,5 milliards d’habitants en 2050, sans que le PIB du continent suive cette dangereuse croissance démographique, nous aurons des dizaines de millions de candidats à l’immigration à nos portes.
 

Mais si on écoute les grosses têtes qui pensent pour nous, les immigrés africains, qui sont incapables de mettre en valeur le plus riche continent de la planète, par son pétrole et ses minerais, seraient une richesse inestimable pour le pays.
 

C’est ce que disait la maire de Calais en 2015. Elle a changé d’avis….
 

A titre de comparaison, les 120 millions de Japonais, qui ne possèdent AUCUNE matière première, produisent presque 3 fois plus que toute l’Afrique !!
 

La vérité est qu’en France, les natifs doivent partager les 750 milliards de social avec de plus en plus de déshérités venus s’installer autour du banquet.
 

Si la France a un déficit de 3 à 4 points de PIB chaque année, c’est parce que l’immigration coûte 70 milliards par an, chiffre jamais démenti par les autorités.
 

Aucune officine immigrationniste n’a pu démontrer le contraire.
 

La société multiculturelle paradisiaque que nous promettent les fossoyeurs de la nation, ne sera en réalité qu’une mosaïque de peuples qui ne partagent aucun avenir en commun et qui  finiront par désintégrer notre France millénaire.
 

L’immigration de masse de déshérités, c’est le nivellement par le bas.
 

Les scènes de guérilla urbaine sont devenues quasi-quotidiennes à travers tout le pays. Parfois entre Afghans, Irakiens, Africains, Maghrébins, Turcs ou Tchétchènes, quand ce n’est pas contre nos policiers, les cibles favorites.
 

L’Europe est la seule entité politique et territoriale qui n’ait pas de frontières.
 

C’est une passoire incontrôlée qui reçoit chaque année plus d’un million d’immigrés, qu’ils soient réfugiés, migrants économiques ou clandestins.
 

On y entre en toute tranquillité, sans le moindre risque d’être expulsé.
 

En cas de contrôle d’identité, ce n’est pas le hors la loi qui risque gros, mais le flic qui peut se retrouver traduit devant l’IGS, sur simple plainte anonyme ou mensonge. C’est la nouvelle conception de l’ordre républicain chez nos élus.
 

La police n’a plus aucune autorité. Et les clandestins, assurés de l’impunité, le savent… Le policier s’efface, abandonné par sa hiérarchie, le voyou pavoise.
 

Les migrants sont devenus la priorité nationale. Pas pour les empêcher d’entrer, ne rêvons pas, mais pour les accueillir le plus dignement possible.
 

Les centres rutilants, construits pour ces derniers, feraient le bonheur de tout étudiant qui se ruine pour se loger dans une misérable chambre de bonne. C’est ainsi. C’est la discrimination négative pour les natifs.
 

Sans parler de nos 144000 SDF qui couchent dehors ou dans leur voiture et dont le gouvernement se fout totalement. Ce sont des natifs, donc sans intérêt.
 

Pour eux, on n’a jamais vu les préfets se mobiliser dans l’urgence et sommer les maires de rénover des logements, comme ils le font pour les centaines de migrants qui arrivent chaque jour.
 

Pourtant, il suffirait d’une volonté politique pour mettre fin à cette invasion dévastatrice qui va ruiner et déstabiliser toute l’Europe.
 

Comme le dit le général italien Vincenzo Santo, ex-numéro 2 de l’OTAN en Afghanistan :
“Si le gouvernement le souhaitait réellement, l’armée pourrait mettre fin aux flux migratoires en quelques jours. Il suffirait de lui confier la mission pour laquelle elle a été créée : la défense de nos frontières”.
 

“Nous avons les moyens de contrôler les côtes libyennes, sans y mettre les pieds… La zone à contrôler est beaucoup plus restreinte, contrairement à ce que l’on affirme. En premier lieu, il faudrait commencer par bloquer les navires des ONG afin de les empêcher d’entrer dans les eaux libyennes, ensuite, envoyer nos forces spéciales frapper les trafiquants “à leur domicile”, les capturer et les transférer dans nos prisons. 

Tout cela sans attendre la bénédiction d’organisations internationales et sans crainte de violer une quelconque souveraineté nationale.”
 

Mais à quoi sert une armée sans la volonté politique d’agir ? Seul Viktor Orban a eu les tripes nécessaires pour protéger son peuple. Il est donc le chien galeux de l’UE. C’est le prix à payer quand on a raison seul contre tous.
 

En attendant, au même titre que notre police n’attend qu’un seul ordre pour investir les quartiers et y rétablir l’ordre républicain, notre marine attend qu’on lui donne l’ordre de fermer les accès aux eaux territoriales libyennes, pour en finir avec cette monumentale hypocrisie que sont les opérations de sauvetage en mer.
 

Quand tout trafic maritime sera bloqué avec la Libye, il n’y aura plus aucun noyé en Méditerranée. 

C’est ce qu’ont appliqué et admirablement réussi les Australiens dans leurs eaux territoriales…
 

Plus aucun migrant asiatique ne tente sa chance en Australie.

Faire suivre sans modération





Tellement vrai ! vive le PDF

Merci Thierry S.



ET AUSSI
Pascal Tenand à Le Printemps Des Patriotes (Une Manif pour Zemmour)
QUAND NOUS IMPORTONS CES CULTURES, nous importons aussi leur cruauté , si nous espérons qu'ils nous traitent différemment , je crois que nous nous fichons le doigt dans l'oeil jusqu'au coude ...