Google+ Badge

mercredi 12 juillet 2017

NUCLÉAIRE: UN IDÉOLOGUE AU POUVOIR ! TRIBUNE LIBRE !

Hulot sur le nucléaire : un idéologue au pouvoir




L’annonce fracassante de notre cher (très cher) ministre de l’Énergie et de l’Environnement à l’endroit du nucléaire est parfaitement catastrophique pour notre pays.
Par Jean-Pierre Bardinet.

Nommer un saltimbanque ministre de l’Énergie et de l’Environnement montre que notre Président à 15% soit n’a aucun sens de la gestion des compétences, soit est un idéologue radical climat-énergie (le cumul étant fort possible).

 Car, comment Nicolas Hulot serait-il capable de prendre de bonnes décisions, profitables aux ménages, à notre économie, et à la valorisation de la beauté de nos régions ?

Son annonce de fermer jusqu’à 17 réacteurs nucléaires d’ici 2025, ce qui est dans la droite ligne de la loi de transition énergétique, mais avec un calendrier plus serré, mérite une analyse sérieuse pour voir si elle n’est qu’un effet de manche existentiel ou un projet construit, et quelles en seraient les conséquences pratiques.

Notons que les médias ont repris les affirmations de notre joyeux saltimbanque sans en faire de critique argumentée, avec un bel ensemble, comme cela fut le cas lorsque François Hollande, dans un de ses discours en Asie du Sud-Est, agrémenté d’accortes damoiselles, avait déclaré que les tsunamis et les tremblements de terre ont pour cause le réchauffement climatique, ce qui est évidemment une énorme carabistouille (les géophysiciens et les géologues en rigolent encore…).

Produire de l’énergie électrique

Sans doute une omerta médiatique par peur de perdre les grasses subventions payées par les contribuables-consommateurs ?

Pour simplifier, nous allons supposer que la production totale reste constante sur la période concernée (ce qui est toutefois peu probable compte tenu de la volonté affichée de développer à marche forcée le nombre de véhicules électriques). 

Si elle augmente, les chiffres ci-après seront à revoir à la hausse.

Voyons les chiffres de production d’énergie électrique en 2016, d’après le rapport RTE. Production totale : 531 TWh, dont 21 TWh pour l’éolien (3,9% de la production totale pour environ 7 000 éoliennes) et 8 TWh pour le solaire (1,6 % de la production totale).

Il faudrait que les EnR intermittentes soient capables de produire autant que ce que les réacteurs arrêtés produisaient, à savoir 100 TWh/an : 17 réacteurs x 900 MW x 365j x 24h x 0,75 (facteur de charge)= 100 TWh

Supposons que les 2/3 de ces 100 TWh soient produits par l’éolien, soit 67 TWh et 1/3 par le solaire, soit 33 TWh.

Multiplier les éoliennes et l’énergie solaire ?

Il faudrait donc multiplier la production de l’éolien par 3,2 et celle du solaire par 4,1, ce qui est parfaitement utopique en moins de 8 ans, d’autant que les citoyens, excédés par les projets d’implantation d’usines éoliennes dans leur voisinage, par les avantages déraisonnables octroyés par les pouvoirs publics aux promoteurs, et le comportement trop souvent laxiste (voire très intéressé financièrement …) de leurs élus locaux, se battent bec et ongles pour retarder ces projets et les faire annuler, avec le soutien actif de la FED (Fédération Environnement Durable).

Mais supposons hardiment que cela soit réalisable et calculons à présent le nombre d’éoliennes additionnelles nécessaires pour produire le différentiel de 67 TWh/an.

 Une éolienne de puissance moyenne 2 MW produit par an : 2 MW x 365 j x 24 h x 0,2 (facteur de charge 2016)= 3504 MWh/an.

Une entreprise coûteuse

Il faudrait donc construire 67 000 000 MWh/3504 MWh=19 121 éoliennes, ce qui ferait un total de 19 121 + 7000 =26 121 éoliennes sur notre pays, soit une éolienne pour 21 km2. 

Pauvre France, et quels massacres d’oiseaux et de chauves-souris par les éoliennes, alors que cette biodiversité volante est censée être protégée par le ministère de l’Environnement, qui n’en est pas à une incohérence près.

Enfin, parlons gros sous (ce qui est toujours mis sous le tapis par les promoteurs des EnR). La fameuse taxe CSPE, supportée par les ménages, est de 5 Md€ en 2016 pour 29 TWh de production des EnR intermittentes.

La production d’EnR en 2025 serait de 129 TWh au total (100 + 29) soit un total multiplié par 129/29= 4,5 et donc la taxe CSPE exploserait pour se monter à 5 x 4,5 = 22,5 Md€/an, sur une durée de 20 ans, soit 450 Md€ à la charge des contribuables.

Et je ne compte pas le coût des investissements annexes (lignes enterrées, transformateurs, ligne HT, smart grids, centrales thermiques de soutien, …). 

Le coût du grand carénage du nucléaire, de l’ordre de 50 Ms€, est négligeable par rapport à ce montant pharaonique.


Une catastrophe pour le pays

Bref, l’annonce fracassante de notre cher (très cher) ministre de l’Énergie et de l’Environnement est parfaitement catastrophique pour notre pays, et il est à souhaiter qu’un effet Trump salutaire vienne remettre du plomb dans les cervelles de nos dirigeants pour les amener à engager une politique énergétique sensée et rationnelle.

Une telle politique, enfin déconnectée de l’idéologie climat-énergie, qui ne repose que sur la pseudo-science du GIEC, et de l’inflation normative qui pourrit la vie des ménages et des entreprises, devrait mettre un coup d’arrêt définitif à cette folie des EnR intermittentes, permettre de financer le grand carénage et la R&D pour les centrales de génération IV (à neutrons rapides, soit à uranium appauvri, soit à thorium), qui sont les centrales du moyen terme, avant la fusion nucléaire, qui ne saurait être opérationnelle industriellement avant la fin de ce siècle.

On peut toujours rêver du retour au bon sens et à la raison, en notre doux pays de France, qui fut, il y a quelque temps, celui du Siècle des Lumières, mais qui l’a oublié pour se plonger avec délectation dans un néo-obscurantisme incompréhensible…

Source:   https://www.contrepoints.org/2017/07/13/294701 


ET AUSSI



Pour lutter contre le terrorisme, des éoliennes partout !

Publié le 12 juillet 2017 - par -
Share
“On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans action résolue contre le réchauffement climatique”
https://francais.rt.com/international/40735-pour-macron-pas-lutte-contre-terrorisme-action-rechauffement-climatique

C’est pourquoi il organise une Cop 21 bis à Paris le 12.XII.17

Que ceux qui ne comprennent rien à rien s’abstiennent de faire des commentaires. Les autres, à vos grimoires… à commencer par la symbolique du chiffre 12…  Pourquoi le 12ième jour du 12ième mois ?
“Pour la plupart des rites maçonniques le 12 indique l’heure d’ouverture des travaux de la loge… et, naturellement… 12 = 3 x 4… ah là… ça ouvre pas mal d’horizons que vous ne soupçonnez même pas…
http://rite-ecossais-rectifie.com/nombre-12-rencontre-du-3-du-4/

Quand vous aurez lu tout ça n’oubliez pas les 12 apôtres, les 12 étoiles d’or de la médaille miraculeuse des Petites Sœurs de saint Vincent de Paul sur fond bleu de la Vierge Marie du drapeau européen.
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/les-pourquoi/pourquoi-le-drapeau-europeen-est-il-bleu-avec-12-etoiles-dorees-en-cercle_1762029.html

Et dans le tarot le 12 c’est la carte du pendu…
Enfin bon, si ces jours-ci il pleut, vous avez de quoi lire sur Internet…
Retournons à l’exégèse de l’oracle. Deux éléments sont intimement liés : le terrorisme et le réchauffement climatique.

Ben oui, on dit bien “ça va chauffer” ce qui veut dire qu’il va y avoir du grabuge. Même RTL avait un feuilleton dans les années 60 au titre “ça va bouillir”. Et après la bagarre et les casseurs, on dit “chauffez la colle”.
Il est tout aussi vrai que plus il fait chaud, plus les esprits s’échauffent. C’est pas les chrétiens brûlés vifs qui vous diront le contraire.

Là il y a un chaînon manquant. Pourquoi y a-t-il réchauffement ? Ben à cause de la pollution par exemple des voitures. Alors transports publics gratuits et suppression des voitures ? Ah ça non, on ne touche pas aux camions diesel, mais on interdit les tronçonneuses et les feux de bois dans la cheminée Louis XV le soir de réveillon… 
Enfin,  y a la clim qui consomme de l’énergie, n’enlève pas la pollution mais ventile…

Donc pour arrêter le terrorisme il faut la clim pour ventiler la chaleur, soit installer sur la terre des ventilateurs. Il y a déjà des éoliennes qui prennent le vent et fournissent de l’électricité, quand il n’y a pas de vent on peut prendre l’électricité pour actionner les éoliennes et fournir une bise rafraîchissante… puisque ce terrorisme est le fait de quelques énergumènes surchauffés.

Quid du réchauffement climatique ? Evident : sur ma terrasse cet été c’est des 47°C tous les jours.
“Oui mais – disait ma mère – quand j’étais jeune (années 1930) il faisait tellement chaud qu’on devait se lever à 4h du mat pour cueillir les fraises (ça c’est en mai-juin) car pendant le jour il faisait trop chaud pour sortir de la maison…”

Dans les années 1560 ça devait être pareil, à voir comment Breughel représente les moissonneurs… idem dans les années 1870 pour “la sieste” de Van Gogh…

Bon allez, s’il pleut un de ces jours vous pouvez regarder toutes les façons de représenter la chaleur estivale en peinture .

Mais, dans les années 1953, dans notre village de Strijtem à 15 km à l’ouest de Bruxelles, il est tombé tellement de neige et il a fait si froid que nous avons fait de la luge pendant des semaines… Et, en 1963, il a fait tellement froid que la mer a gelé à Ostende. N’y avait-il pas eu le “froid extrême” pendant la guerre 14-18 et aussi celle de 40-45 ?

Donc entre les années 1930 et 1960 il y a eu un refroidissement notoire ?

Mais ici dans le Tessin, en 1986, on a eu des chutes de neige telles que la route a été bloquée et personne n’est venu à ma fête d’anniversaire et pire : du 8 janvier 1987 au 8 février nous avons été sans eau courante car il a fait tellement froid que la source où notre eau est captée et les conduites d’eau ont gelé…

Ça fait quand même désordre tous ces changements et pas facile d’y voir clair s’il faisait aussi chaud en 1937 qu’en 2017…

Ajoutez-y que plus des voix s’élèvent contre l’idée de “réchauffement climatique” plus on parle de “changement climatique”.
Les “scientifiques” s’en mêlent…
Claude Brasseur contre la magouille des éoliennes
https://ripostelaique.com/author/claude-brasseur

<<Le GIEC ne sera oublié que si le temps fraîchit sérieusement, comme l’absence de taches solaires selon la modélisation de l’astronome Valentina Zharkova l’annonce. 
Entretemps, nos concitoyens acceptent de payer des éoliennes pour éviter le «réchauffement climatique lié au CO2 anthropique» comme nos ancêtres acceptaient de payer des indulgences pour s’éviter le feu de l’enfer. Cela évite d’avoir à lutter contre les vraies pollutions…>>
https://www.contrepoints.org/author/claude-brasseur
http://lesobservateurs.ch/2017/02/04/le-scandale-des-eoliennes-video-reportage/
mais aussi Alban d’Arguin
https://www.youtube.com/watch?v=YvnTVoJxDUk


Et voilà qu’entre en jeu Valentina Zharkova qui elle s’élève d’un cran puisqu’elle ne se fixe pas sur les humains mais sur… le soleil… tout ce qui nous arrive c’est la faute au soleil qui est plus ou moins actif… et donc les éoliennes ne vont rien changer à nos misères… mais sont quand même payées par l’argent du contribuable que nous sommes.

Oui mais, la NASA s’y met elle aussi
https://science.nasa.gov/science-news/science-atnasa/2013/08jan_sunclimate/
et les Israéliens ne sont jamais en reste : la preuve depuis leur silicon valley qui évidemment en Israël s’appelle silicon wadi…
http://siliconwadi.fr/7131/un-astrophysicien-israelien-revele-la-veritable-cause-du-rechauffement-climatique


Il est vrai que pour lutter contre le terrorisme Israël dispose d’arguments dont on ne sait s’il faut dire qu’ils sont chauds ou rafraîchissants…
http://www.tout-bon.com/trop-belles-pour-la-guerre/

Quoi qu’il est soit, d’ici au 12.XII.17, on a le temps de se faire une idée sur les variations climatiques et de communiquer les hésitations non seulement aux députés mais aussi aux journalistes et surtout aux lecteurs de la presse alternative, ces «sans dents» qui «ne sont rien» mais payent quand même les impôts, les éoliennes, les Cop 21, les pique-niques à Versailles et tout le reste…

Finalement, la question devient “s’il tient le coup jusque là, de quelle couleur sera le lapin que Manu sortira de son chapeau à la Cop 21 bis ?”

Moi, je vous le dis franchement : j’ai pleine confiance en Jupiter Jr. pour qu’il aille mettre de l’ordre dans les caprices du soleil et par là même éradique le terrorisme.

Les grincheux qui ont lu mon texte diront «C’est un ramassis de conneries»

Oui.

Anne Lauwaert   http://ripostelaique.com/