Google+ Badge

vendredi 28 juillet 2017

ALERTE ! DES DÉTENUS MUSULMANS RADICALISÉS ............


 


Madame, Monsieur,

Info 100% véridique qui provient du Canard Enchaîné.




Le Bureau Central du Renseignement Pénitentiaire (BCRP) est en alerte rouge.

“454 détenus radicalisés ont été identifiés comme susceptibles de commettre un attentat à leur sortie de prison.”

De vraies bombes à retardement.

En l’état du droit, il sera difficile de les retenir en prison indéfiniment. La situation inquiète donc les experts.

Que pouvons-nous faire ?

Attendre … et risquer des victimes innocentes ?

Les retenir ad vitam eternam … ce qui est contraire aux droits de l’homme et donc interdit ?

Appliquer le droit de la guerre … mais reconnaître de fait l’Etat Islamique comme un Etat ?

Tout cela est donc très délicat…

Mais vous savez, il y a encore pire dans cette situation.

Toujours selon le canard enchaîné :

“Problème: la base de données spécialisée qui permet au BRCP de suivre les détenus est resté en carafe pendant presque trois mois. 

Le machin, tombé en panne le 21 avril lors de la visite du garde des sceaux, a été remis en service il y a deux semaines seulement.”

Vous voyez le problème ?

Impossible de suivre les détenus … de mettre à jour … ou même de savoir que monsieur X va sortir dans 2 semaines et va se faire sauter dans 4.

Vous êtes inquiet ?

Je le suis également. On a accepté les portiques. Les contrôles à l’entrée des magasins. Les policiers en arme. Les militaire en arme. Le qui vive permanent. Le plus jamais ça pour mieux recommencer un mois plus tard.

Aucune de ces mesures ne nous met vraiment en sécurité.

Les élus et l’administration prennent-ils vraiment la menace au sérieux ?

L’Institut pour la Justice oui.

Comme vous le savez, nous préparons la rentrée parlementaire. Nous n’allons pas lâcher nos députés d’une semelle.

Et pour cause: dès la rentrée, ensemble, nous allons leur donner de quoi lire et réfléchir avec un kit de rentrée pour les faire agir.

Vous voulez participer ? Très bien.

     •    Notre équipe est en train de mettre sous pli l’ensemble des travaux de l’IPJ sur tous les sujets de sécurité.

     •    Nos experts ont transmis leur expérience et leurs revendications : études, points de droit et nos coordonnées pour organiser les rendez-vous.

     •    Maintenant, vous pouvez nous aider à diffuser ce pack et à lancer une campagne de mobilisation. Chaque député doit (1) lire le kit de rentrée (2) rencontrer nos experts.

Et cela ne pourrait se faire que grâce à vous, grâce à votre soutien.

Merci de votre aide, 


Axelle Theillier    L' Institut pour la Justice


                          La solution !