Google+ Badge

vendredi 7 juillet 2017

LECTURE: A MORT LE FLIC ! ( SEBASTIEN JALLAMION )

Et voici Albert Doutre, l’homme à cause de qui Sébastien Jallamion s’est fait virer de la police

Publié le 6 juillet 2017 - par  


J’ai publié il y a peu un article à charge contre la policière musulmane Ouarda Laareg, la délatrice de Sébastien Jallamion.
http://ripostelaique.com/httpripostelaique-comsebastien-jallamion-jai-quitte-la-france-pour-ne-pas-me-retrouver-en-prison-html.html


Dans ce texte, je montrais que sans elle, jamais la répression qui a touché le policier lyonnais ne se serait déclenchée, et que Sébastien Jallamion serait encore dans la police, au lieu d’avoir été obligé de se réfugier en Suisse pour échapper à la prison.


Pour autant, à la lecture des 150 pages du livre « A mort le flic ! », on constate que ce n’est pas cette policière dont le nom est le plus fréquemment cité. 


Rappelons que dans son livre, le policier, pas rancunier, n’a prononcé que le prénom de « la moucharde ».


Par contre, un homme est omniprésent dans le travail de démolition de la hiérarchie policière contre Sébastien Jallamion.    Son nom : Albert Doutre.

Alors qu’il devait finir sa carrière à l’IGPN, (la police des polices, autrement dit, les policiers bien planqués, protégés par la hiérarchie et les réseaux occultes, qui pourrissent la vie de leurs collègues qui, eux, vont au feu, sur le terrain) il a réussit à se maintenir en poste grâce à l’affaire dite des « ripoux de Vénissieux » qu’il a supervisée et qui s’est avérée n’être qu’une vulgaire coquille vide.

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Le-mensuel/Ripoux-de-Venissieux-un-temoin-cle-a-ete-instrumentalise


Cet homme est parti à la retraite depuis deux ans. 
Tout au long des 150 pages de « A mort le flic », on lit, à travers de nombreuses réunions, mais aussi d’anecdotes révoltantes, qu’il fut le chef d’orchestre de l’exécution professionnelle du policier Jallamion. 
Proche des socialistes, âme damnée du préfet Carenco, il paraît évident, à la lecture de l’ouvrage, que si Sébastien avait eu sa carte au PS, voire était entré en loges, il serait aujourd’hui toujours policier, et aurait sans doute bénéficié d’une promotion.

Manifestement, à l’occasion de son départ en retraite, on comprend que l’homme n’a pas toujours brillé par des méthodes très élégantes…
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Police/Journalistes-indesirables-notre-reponse-a-M.-Doutre
http://www.leprogres.fr/rhone/2015/06/19/albert-doutre-directeur-de-la-securite-publique-fait-ses-adieux-a-la-police

Aujourd’hui, Albert Doutre profite d’une retraite sans doute paisible, discrète, quand sa victime est réfugiée en Suisse, sans savoir si elle pourra revenir en France.

Si vous croisez cet homme dans la rue, n’hésitez pas à le féliciter chaudement pour l’ensemble de son oeuvre. Et si bien sûr Albert Doutre veut lire le livre où il est cité aussi abondamment, nous nous ferons un plaisir de le lui faire parvenir, moyennant tout de même, en ce qui le concerne, un virement de 12,50 euros.
 Et naturellement, si ce vaillant policier veut nous donner sa version des faits, nous la publierons volontiers dans nos colonnes.


Parlons à présent de Sébastien Jallamion. Si vous souhaitez continuer à l’aider, nous vous proposons de le faire de plusieurs façons possibles.

Vous pouvez, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, acheter son livre, ce qui constitue un soutien très important. 
Aujourd’hui, grâce à de nombreux lecteurs de Riposte Laïque, près de 500 livres ont déjà été commandés et payés, et seront livrés fin de semaine, début de semaine prochaine au plus tard. 

D’autre part, sur Amazon, le livre est toujours placé dans les 50 premières places de toutes les ventes. 

Donc, en achetant cet ouvrage, vous aidez Sébastien Jallamion, par les droits d’auteur qu’il va toucher, à faire face à la situation.
http://ripostelaique.com/livres/a-mort-le-flic


Des lecteurs nous ont demandé, dans les commentaires où dans des courriels, comment ils pouvaient aider Sébastien. 
Nous leur avons bien précisé qu’on ne pouvait pas faire un appel aux dons pour payer une amende, c’est illégal. 

Par contre, rien ne vous empêche d’envoyer un don pour notre ami, pour qu’il puisse payer son avocat, tout tout simplement se nourrir et se loger, en Suisse… 

Dans ce cas, vous pouvez, en écrivant « Solidarité Jallamion, nous envoyer ce soutien en cliquant sur le bouton ci-dessous. 
Bien sûr, nous ferons suivre immédiatement à Sébastien.



Si vous souhaitez envoyer un chèque, pour acheter le livre (12,50 euros) ou soutenir Sébastien, écrire à Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors, et mettre au dos « Solidarité Jallamion ».

Un reporter de Riposte Laïque est en route pour la Suisse, et nous aurons probablement au plus vite une première vidéo de Sébastien, qui nous informera de l’évolution de sa situation, et ne manquera pas de nous reparler du rôle d’Albert Doutre, dans sa mise à mort sociale et professionnelle.


Martine Chapouton     http://ripostelaique.com/