Google+ Badge

jeudi 6 juillet 2017

ÉNERGIES : UNE DÉCONFITURE ANNONCÉE ....

Energies : des rois et des rats

Eoliennes En France

Energies : des rois et des rats

Michel Gay ♦


De loin, les braves gens croyaient qu’ils sentaient le sable chaud mais, lorsqu’ils se sont approché, c’était du souffre.[1]


Des “écologistes” associés à des promoteurs arrivistes qui rêvaient de briller quelque part ont fait miroiter au monde entier que le vent et le soleil étaient les merveilleuses énergies d’avenir qui allaient sauver l’humanité. 

Ambitieux pour eux-mêmes mais sans ambition pour la collectivité, leur intérêt pour la chose publique se résumait à l’argent et à la gloire. 

Leur “devoir” leur commandait de planter des mats éoliens et de disséminer des panneaux photovoltaïques pour “sauver la planète” !


Mais comment régner sans couronne pour imposer sa volonté ? Il fallait devenir populaire en médiatisant la bonne parole salvatrice auprès du public !

Le temps de signer quelques contrats avec des mairies et des propriétaires terriens prêts à lécher les bottes d’Éole et de d’Hélios pour quelques subsides piochés dans la poche de tous les contribuables et consommateurs, ils se sentirent enfin brillants et puissants.

 Tout ce “beau monde” s’est longuement félicité du succès de leurs démarches “vertes” afin de limiter les gaz à effet de serre pour le bien du climat.

Toutes ces années ne furent que lamentables comédies, jeux de pouvoir, arrogance nourrie d’ignorance. 
Les 4×4 et les cravates ont disparu. 
L’apothéose de cette triste épopée s’étale maintenant en champs d’éoliennes industrielles et de panneaux de verre qui couronnent aujourd’hui nos campagnes comme des bonnets d’âne blancs et noirs.

Ceux qui ont chéri leur coin de terre générations après générations ont été, et restent, méprisés. Quant aux paysages saccagés, au bruit et au racket sur leurs factures (CSPE) : les péquenots s’habitueront !

Quelques responsables commencent à s’émouvoir de l’ampleur du vide ruineux et de la cécité (de la complicité ?) de ceux qui ont voté les lois permettant ces monstrueuses gabegies.

Voyez le résultat braves gens bernés par les illusionnistes des énergies du vent et du soleil. 

Avant eux, il y a eu des rois de l’énergie qui ont bâti en 40 ans notre remarquable parc de production d’électricité qui fait encore l’admiration des spécialistes du monde entier. 

Après eux, il n’y a plus que des rats profiteurs qui déserteront le navire France lorsque souffleront les vents mauvais des faillites et de la révolte populaire.


[1]  Article inspiré librement par le texte “Chronique d’une déconfiture annoncée


Source:  https://metamag.fr/2017/07/05/