Google+ Badge

dimanche 16 juillet 2017

APRÈS L' ABSOLU JUPITERIEN ! TRIBUNE LIBRE !

Cheveux lâchés, les dames émiraties plus émancipées que les voilées d’ici

Publié le 15 juillet 2017 - par  


Les élections passées, on peut enfin changer de sujet car après le chaos drolatique, maintenant c’est l’absolu jupitérien, tout est clair, on est tranquille.

Puisque c’est les vacances passons à plus frivole : parlons fringues.

Au début des années 90, j’ai été hôte d’une expédition au K2 au Pakistan, ensuite j’ai fait du bénévolat à Calcutta. 

Voir https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/des-raisins-trop-verts.html

Fatalement je me suis intéressée à l’islam et c’est ainsi que j’ai découvert la littérature de propagande dans les librairies musulmanes à Bruxelles et entre autres les brochures destinées aux femmes comme “L’islam, la femme et l’intégrisme – Journal d’une jeune femme européenne” – édité déjà en 1988 ou “Le Hijab de la femme musulmane – vêtements et toilette” – édité en 1989.

Ça signifie que ce plan dure déjà depuis au moins 30 ans !

Mais ce n’est que plus tard que le foulard s’est répandu et ensuite  le voile et enfin les bur qa & qini…

Même au Tessin, scandales autour du financement du terrorisme et inquiétudes au sujet des Frères Musulmans aidant, on dressa l’oreille. 
Le secteur hôtelier/touristique s’était déjà fait épingler pour avoir édité des prospectus, destinés à attirer la riche clientèle arabe, avec des photos dont on avait effacé les monuments religieux et les croix… 

Comme si les Arabes étaient bêtes au point d’ignorer que l’Europe est de culture chrétienne et que dans le très catholique Tessin les églises abondent… 

Quand un groupe de politiciens et intellectuels a dénoncé la burqa (portée par les riches clientes saoudiennes) les hôteliers ont crié au sabotage.

En 1996 le journaliste farfelu Giorgio Ghiringhelli avait créé son parti politique “Il guastafeste” le gâte-fêtes : l’empêcheur de tourner en rond “le plus petit des partis mais le plus grand des petits partis”. Très rapidement il comprit la problématique de l’islam, lança son site http://www.ilguastafeste.ch/ et avec le groupe anti-burqa, une initiative populaire qui, démocratie directe aidant,  aboutit à la loi qui interdit “la dissimulation du visage” entrée en application le 1 juillet 2016.

N.B. ils ont bien pris soin de ne pas appeler leur initiative “anti-burqa” mais “contre la dissimulation du visage”. Les hôteliers ont protesté mais l’ambassade d’Arabie s’est contentée de rappeler à ses nationaux que s’ils venaient dans le Tessin ils devaient respecter la loi locale. C’est tout.

Depuis lors le flambeau anti-burqa a été repris par le Comité de Egerkingen.

Cependant, parallèlement à cette histoire, y a un truc…

Je suis lectrice de “Point de Vue, images du monde” et, régulièrement, ce magazine publie des photos intéressantes parmi lesquelles :
Une princesse des émirats fait son shopping à Rome, incognito, en cheveux, vêtue de jeans et débardeur
La princesse Haya bint al Hussain, sixième épouse de l’émir de Dubaï, championne d’équitation toujours vêtue à l’occidentale
La reine Rania de Jordanie et ses filles, idem
La princesse Lalla Salma l’épouse du roi du Maroc, idem et la semaine dernière en pantalon blanc et blazer.
La sheikha  Mozah bint Nasser Al Missned, première dame du Qatar, membre de l’Académie des beaux arts de l’Institut de France toujours habillée super chic mais portant un élégant p’tit bibi.

La surprenante sœur du roi du Maroc Lalla Meryem dont les cheveux sont plus courts que les miens et le rouge à lèvre plus provoquant que les «Rouge Baiser» de ma mère…

Dominique, l’épouse blonde du président ivoirien Alassane Ouattara qui est aussi chef d’entreprise…
Etc. 
Vous n’avez qu’à lire Point de vue pour y trouver chaque semaine d’autres photos de ces femmes musulmanes qui non seulement sont parmi les plus belles et les plus élégantes, mais aussi les plus modernes du monde.
 Cheveux magnifiques au vent, robes fabuleuses, maquillages éclatants… des Nanas qui ont des diplômes, parlent 36 langues, sont actives dans le social, les institutions internationales, chef d’entreprise et j’en passe.

Ça vous étonne ? digitez leurs noms sur google et regardez «images», lisez leur site et Wikipédia.

Depuis lors la princesse Astrid des Belges est allée en visite en Arabie Saoudite, non seulement sans porter de voile mais encore en serrant chaleureusement les mains des princes saoudiens ; il s’en faut de peu qu’ils ne se fassent la bise…
Alors que du côté de Bâle, des petits gosses refusent de serrer la main de leur institutrice…

Voyez les femmes excentriques, artistes d’avant-garde et musulmanes qui défilent sur le plateau de l’émission Maghreb Orient Express de Mohamed Kaci sur TV5

Voyez en digitant sur google les “défilés de mode africaine” éblouissants !


Comment se fait-il que ces femmes musulmanes, dans les pays du Tiers Monde soient modernes, progressistes, créatrices et excentriques alors que dans nos quartiers les femmes musulmans sont comme vous savez…

N’est-ce pas en Bretagne qu’un imam se déchaîne contre les arts, la musique et les concerts alors que dans le Maghreb & Co chaque patelin a son festival publicisé par TV5 ?

Autres chose : on se souviendra de la vidéo qui raconte que le roi d’Arabie voyageait avec ses caisses de whisky qu’il gardait sous son lit
https://www.youtube.com/watch?v=VBSBstL8rug

Au nord Pakistan, on distille du Hunza Water et on trouve du whisky chinois
Mais dans les hôtels de Lahore on pouvait se procurer du whisky distillé à Muree…
Récemment ce sont 4000 bouteilles de whisky camouflées en bouteilles de vinaigre de pommes qui ont été saisies à leur entrée en Arabie.
https://www.youtube.com/watch?v=TYLsSQeet6U


Le 22.X.11 le Figaro titrait “Le prince héritier d’Arabie saoudite est mort, c’est la “whisky génération” qui va prendre le pouvoir d’ici peu…
http://www.lefigaro.fr/international/2011/10/22/01003-20111022ARTFIG00352-le-prince-heriter-d-arabie-saoudite-est-mort.php


N’y a-t-il pas comme un truc qui vous fait tiquer ?

Pour quelle raison nous bassine-t-on avec la liste de nos zélites pique-assiettes aux soupers ramadan au lieu de nous informer sur les mouvements anti-ramadan dans le Maghreb ?

Pour quelle raison Michel Onfray est-il de tous les plateaux télé mais aucun des nombreux apostats, penseurs, athées, écrivains, laïcs, libérés provenant de l’islam ?

Pourquoi ne nous montre-t-on pas la jeunesse-surprise-party en Iran ?

Pour quelle raison nous gonfle-t-on avec les prêchi-prêcha d’imams sirupeux au lieu de diffuser les vidéos de Aldo Sterone qui nous montre les textes fondateurs de l’islam, nous les lit en arabe, les traduit et les explique, ce qui serait hautement instructif, pour les musulmans d’abord et nos zélites ensuite.
 Exemple la vidéo expliquant l’origine du cannibalisme des groupes terroristes sur youtube http://youtu.be/4VgTsxL9lTs?a

La question devient donc : que signifie cette différence  entre la façade qu’on (la presse) nous impose en Occident et la réalité qu’on voit autre part ? 

Comment se fait-il que nos médias donnent plus de visibilité aux bigots réactionnaires  qu’aux gens normaux ? Jusqu’à quand resterons-nous dupes des tartufes ? 

Logiquement, nos zélites et surtout la gauche ne devraient-ils pas être les pourfendeurs des oppresseurs du peuple par des obscurantismes surannés ?

Ou bien cette dualité signifie-t-elle un conflit interne entre progressistes et réactionnaires à l’intérieur du monde musulman ?

Et si nos pays doivent y participer, n’est-ce pas dans le sens de l’émancipation des peuples, contre les tyrannies idéologiques, politiques, religieuses ou autres en épaulant les progressistes au lieu de faire semblant de croire aux bigots réactionnaires ?

Attention : sans parler de l’horreur des mutilations génitales, la complaisance culturelle peut déboucher sur la non assistance à personne en danger.

 Il y a quelques années une jeune fille (18 ans) qui était «possédée» a été confiée selon la tradition de sa famille à un marabout qui, pour la purifier, lui a fait boire 17 (?) litres d’eau, après quoi elle est morte.


Anne Lauwaert     http://ripostelaique.com/