Google+ Badge

mardi 27 juin 2017

UNE FRANCE EN DÉSORDRE ! ( MAURICE VIDAL )

Quelques nouvelles désordonnées d’une France en désordre !

Publié le 26 juin 2017 - par -
Chère lectrice, cher lecteur,
Permettez-moi de vous adresser « quelques » nouvelles de France… Je dis bien « quelques », car la liste est sans fin puisqu’elle augmente chaque jour.
Si ces nouvelles vous paraissent en désordre, veuillez me pardonner : la France est à leur image !
Voici :
Elisabeth Badinter appelle au boycott des marques qui se soumettent à la mode islamique, mais hormis Laurence Rossignol, Plantu et Pierre Bergé, qui la soutient ? 

Au Mée-sur-Seine, commune française située dans le département de Seine-et-Marne, le haut-parleur de la salle de prière empêche les riverains de dormir et cela peut durer jusqu’à 2 heures du matin, en dépit de l’article R. 623-2 du code pénal relatif au tapage nocturne !

A Toulouse, dans l’Institut Privé Alif (1), les élèves – dont la plupart portent des tenues islamiques – tournent en psalmodiant autour d’une Kaaba en carton, sûrement pour mieux s’intégrer aux valeurs de la République !

Le coût de l’ouverture sauvage des bouches d’incendie en banlieue parisienne s’élève à 2,4 millions d’euros, mais il faut bien que les « jeunes » se rafraîchissent par temps de canicule. Et puis, la France est riche !

Dans le Cantal, un château s’apprête à accueillir des migrants, mais pour les malheureux Français qui dorment sur les trottoirs, point de château !

Une partie des migrants arrivés à Nice le 19 juin se sont volatilisés, et cela ne trouble personne. Il est vrai que nous sommes le pays de la liberté !

Dans la soirée du 16 juin, à Marseille, deux Français attablés à la terrasse d’un café se sont vu reprocher par un homme en djellaba de boire une bière pendant le ramadan. Comme les deux Français persistaient, une dizaine de Maghrébins ont fondu sur eux et les ont frappés en criant « sales Français » ou encore « ici c’est chez nous, c’est l’Algérie ! »

Si l’on en croit Yves Calvi, la Mosquée de Paris devrait être vendue à l’Algérie, et deviendrait, de ce fait, territoire algérien, c’est-à-dire un lieu diplomatique où la police n’aura pas le droit d’entrer. En sera-t-il de même pour toutes les mosquées de France ?

Quand donc la France va-t-elle cesser de n’être plus la France ?

Maurice Vidal     http://ripostelaique.com/


(1) Fondé en 2004, l’IPA est l’un des premiers établissements scolaires musulmans privés de France, hors contrat avec l’État depuis 2009. Cet établissement accueille 90 élèves, du collège au lycée.
 L’équipe enseignante se compose de 15 professeurs diplômés qui ont à cœur de lier l’instruction et l’éducation, ainsi que la transmission des valeurs de l’islam.