Google+ Badge

lundi 5 juin 2017

LE RACISME ANTI-BLANCS AU ROYAUME-UNI !





Royaume-Uni. Nouveau scandale de viols de jeunes filles blanches ?


viols_blanches



L’année dernière, un gang de 12 pédophiles moyen-orientaux des environs a été condamné à un total de 143 années de prison, après qu’ils aient violé une fille de 13 ans.

Le chef du gang, Arif Chowdhury, qui verse dans le trafic de drogue, est actuellement en fuite. Lui et ses amis ont terrorisé l’adolescente vulnérable, et il a orchestré la plupart des agressions sexuelles par des hommes moyen-orientaux de sa connaissance.

Chowdhury, qui est âgé de 20 ans, a violé l’écolière tout en lui riant au nez. 

Alors qu’il était en liberté sous caution, il a réussi à s’enfuir au Bangladesh, un pays qui n’a pas d’accord d’extradition avec le Royaume-Uni.


La plupart des pédophiles étaient au chômage et menaient une vie inepte et peu attrayante, fumant de la drogue et traînant dans un parking souterrain, a rapporté le juge de leur procès. 

Quand Chowdhury a offert l’adolescente vulnérable afin qu’ils l’utilisent comme un objet sexuel, les hommes se sont mis en rang pour la violer les uns après les autres, encore et encore.


Selon le Juge Thomas, la victime « a clairement demandé de la pitié et de la compréhension mais ils la traitaient d’une façon dégradante, sans la moindre compassion. »
« Ils n’ont pas fait preuve d’une seule once de décence ou d’humanité, alors que cet enfant vulnérable avait besoin de compréhension et qu’on prenne soin d’elle. »


Durant le procès, les jurés ont entendu comment Chowdhury la battait régulièrement. 

Certaines des agressions sexuelles se sont produites sur un vieux canapé dans un parking souterrain désaffecté. 
En une autre occasion, cinq hommes l’ont violée à la suite dans la rue.

Même si Chowdhury n’était pas présent, la menace de ce qu’il pouvait faire était suffisant pour s’assurer que la fille terrifiée ne s’enfuit pas.

Au cours de son calvaire, sa situation était connue de la police et des services sociaux. 
Un des travailleurs sociaux a même fait en sorte que la victime reçoive un stérilet alors qu’elle avait seulement 14 ans.

Finalement, en mai 2012, elle fut placée en soins. Maintenant âgée de 18 ans, elle a fait une déclaration pour exprimer qu’elle souffrait toujours des conséquences physiques et mentales de son supplice.


Cette affaire fait écho à l’abus de jeunes filles par des gangs de pédophiles moyen-orientaux à Rochdale et Rotherham, où la police a ignoré des victimes vulnérables et évité d’arrêter des hommes majoritairement moyen-orientaux par crainte de paraître raciste.


Le chef du gang pédophile de Rochdale continue de lutter contre son extradition au Pakistan, aux frais du contribuable.




Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine


ET AUSSI


 
 
 
Publié par Albert Bertold le 4 juin 2017

Le nouvel attentat de Londres a déjà été récupéré par les nouveaux fascistes qui s’appellent antifa, et les complices de l’islam, pour dire que «l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme»– alors que les trois musulmans de l’attentat ont hurlé, «c’est pour Allah» en massacrant à coup de hache d’innocents britanniques attablés dans le quartier festif de Borough.

Au mois de mars dernier, un stagiaire de Dreuz avait un peu vite et par erreur– il n’avait aucune information en ce sens– affirmé que le lycéen de Grasse qui était armé de deux pistolets et d’un fusil et avait blessé trois lycéens était musulman. 

Tellement habitué à ce que les attentats soient commis par des musulmans, il avait anticipé, et s’était trompé.

Pas très grave, pas de quoi en faire un fromage, sauf pour ceux qui passent sous silence les attentats islamiques.


L’erreur fut très rapidement corrigée :


Mais les chacals qui surveillent nos moindres propos se sont déchaînés pour dénoncer Dreuz et nous insulter pour ce léger dérapage, que nous avons immédiatement corrigé. 

Vous pouvez imaginer les mots d’oiseau et leurs grossièretés. Nous avions recensé près de 300 messages d’insulte ! (twitter.com), et nous nous en étions amusés, en interne, car ils cachaient une vérité honteuse pour eux : un double standard, une tolérance totale à l’horreur islamiste, aux attentats, aux morts, et une intolérance absolue contre ceux qui dénoncent cette horreur.


Après l’attentat de Londres, nous sommes retournés voir leurs comptes Twitter pour voir ce qu’ils disaient de l’horreur qui s’est encore abattue sur Londres. 7 morts, 48 blessés. 

Nous avons regardé ce que ces activistes qui espèrent donner des leçons de morale, ces antiracistes d’opérette qui se drapent dans la défense des droits de l’homme à géométrie variable et font silence devant l’horreur.
  • Le fasciste @FTcharak qui nous traite de nazillon n’a pas dénoncé un seul des attentats islamistes.
  •  
  • Le musulman Fouroulou qui dit «Je m’appelle Fouroulou, le fils du pauvre, je suis musulman, je ne suis pas un terroriste», il dénonce Israël, la France, l’extrême droite, «il n’est pas terroriste», mais ne dénonce aucun des attentats islamistes.
  •  
  • hannibal Barka nous traite de menteurs, et ne dit pas un mot contre les attentats.
  •  
  •  dit que nous sommes des «tas de fachos décérébrés», mais il traite tout le monde de facho, sauf les islamistes qui poignardent et massacrent les innocents.
  •  
  •  nous dit «fdp awards et au niquez vos gd mères les putes awards», et il ne dénonce pas les attentats.
  •  
  • , si c’est son vrai nom, nous dit : «HONTE À VOUS, MAIS QUELLE HONTE. IGNOBLE RACISME», par contre, elle ne dit pas honte aux terroristes– en fait elle vit comme si les attentats n’existent pas, comme si les jihadistes ne commentaient pas d’horreurs. La seule horreur qui mérite sa rage, c’est notre tweet !
  •  
  •  dit que nous sommes un «Merdia Mythomane Islamophobe». Que dit-elle des musulmans qui massacrent les Européens ? «Vous pensez pas à un moment que le terrorisme ne possède aucune religion ? Tellement facile de s’en prendre aux musulmans».
Voilà une vraie mythomane. En fait, sa TL est une suite de mensonges, de contre-vérités et de propagande.


Elle écrit par exemple : «Nada Ibdah jeune palestinienne de 16 ans, est morte la nuit dernière après avoir été écrasée par un israelien dans la ville occupée de Haïfa». Deux mensonges et deux omissions :

  • Nada Ibdah n’est pas palestinienne mais arabe-israélienne.
  •  
  • Haifa n’est pas occupée, d’ailleurs personne ne revendique la «libération» de Haifa. A Haifa se trouve le siège mondial des Baha’is, persécutés en Iran.
  •  
  • L’israélien de 67 ans qui a écrasé la jeune fille a été arrêté, et sa détention a été prolongée par le tribunal en son absence car il est en hospitalisé. On ne connaît pas les circonstances de l’accident.
  •  
  •  nous dit : «Vous n’avez pas honte de tweeter ce genre de choses ?». Et vous, vous n’avez pas honte de ne pas dénoncer les attentats ?
  •  
  • Je ne vous répéterais pas les horreurs que nous dit  en réponse à notre communiqué. En revanche, l’horreur du terrorisme la laisse indifférente. Pas un mot.
Il y en a donc comme ça des centaines. 

Vous avez la liste, vérifiez leur indignation à deux vitesses.

Des centaines qui nous ont sautés dessus, insulté parce que nous avons– pour une fois rarissime– dénoncé une attaque qui n’a pas été commise par un musulman, je ne retiens qu’une chose : ils ont en commun de protéger les terroristes.

Quelle légitimité ont ces gens qui restent muets lorsque des musulmans commettent des attentats ? 

Leur silence les rend complices de l’islam, mais leur colère devant l’horrible injustice de notre erreur vide leurs protestations de toute sincérité. 

Silencieux quand l’islam tue, agressifs le reste du temps, où est leur humanité ?


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.