Google+ Badge

mardi 16 mai 2017

TRIBUNE LIBRE, POINT DE VUE ET CONSTAT !

La revanche d’Ali Juppé : Edouard Philippe Premier ministre !

Publié le 15 mai 2017 - par - 62 commentaires
 


Cela y est ! On le connaît enfin ! Dans un premier temps, il devait être nommé ce lundi. 

Puis l’équipe Macron a laissé entendre que cela serait dimanche. Et puis finalement cela fut à nouveau lundi.
Cela devait d’abord être lundi matin. Avant que Macron ne parte chercher ses ordres chez Merkel… 

Puis ce fut lundi à 14 heures. Puis lundi à 14 h 30. Et finalement à 14 h 52, la fumée blanche vint. Le nouveau directeur de cabinet de l’Elysée, un nommé Kohler, annonça en trente secondes que le nouveau premier ministre était bien Edouard Philippe !


Riposte Laïque a déjà présenté le loustic, qui, faut-il le rappeler, était juste le porte-parole d’Ali Juppé, l’homme de l’identité heureuse, du multiculturalisme et de l’islamisation paisible de la France.
http://ripostelaique.com/macron-compte-sur-edouard-philippe-pour-abroger-la-loi-de-1905.html
http://ripostelaique.com/macron-va-t-il-nommer-a-matignon-lislamo-collabo-lr-edouard-philippe.html


Nous n’avions eu aucun mérite, puisqu’il nous avait suffi de lire le remarquable article de Danielle Moulins, qui avait qualifié le maire LR du Havre de lèche-babouches de la semaine…
http://ripostelaique.com/le-leche-babouches-de-la-semaine-edouard-philippe-maire-ump-du-havre.html


La France est donc un pays formidable. On nous a vanté la qualité des primaires, qu’elles soient celles des écolos, des socialos ou de LR. Le vainqueur de la primaire écolo, Yannick Jadot, s’est vendu au vainqueur de la primaire socialo, Benoit Hamon. Avec le résultat qu’on connaît : moins de 7 %.
Quant à Ali Juppé, donné vainqueur et futur président de la République par toute la caste politico-médiatique, il se prit une gaufre formidable, se retrouvant avec 28 % au premier tour, face à Fillon qui atteignit 44 %. Le deuxième tour confirmera l’écrasante victoire de l’ancien premier ministre, qui, entre les deux tours, accusera même Riposte Laïque d’avoir orchestré une violente campagne contre lui.



On connaît la suite : le lynchage de Fillon, organisé par l’équipe Hollande-Macron, soutenu par Ali Juppé et ses troupes. Edouard Philippe, comme tous les fidèles du maire de Bordeaux, fut l’un des premiers à lâcher l’ancien Premier ministre de Sarkozy. Pour le plus grand bénéfice de Macron.


Battu dans les urnes, Ali Juppé revient donc au pouvoir, par l’intermédiaire d’un autre islamo-collabo, Edouard Philippe. Mince consolation pour celui qui, depuis 20 ans, rêvait de finir sa carrière à l’Elysée.


Il est vrai que pour Macron, il fallait mettre un LR, pour mieux dissimuler l’entreprise de recyclage des barons socialistes que la victoire de Macron prépare. Pour l’instant, Edouard Philippe, avant les législatives, va être chargé de dissimuler au mieux la future omniprésence de ceux qui ont ruiné la France, pendant cinq ans, et qui ont réussi à se maintenir au pouvoir, grâce à l’imposture Macron.

Dans une interview à Radio Libertés, Pierre Cassen expliquait que Macron allait devoir rapidement donner des gages aux musulmans, qui, faut-il le rappeler, ont voté à 92 % pour Macron.



La nomination de l’islamo-collabo Edouard Philippe constitue un premier gage. Il sera chargé de mettre fin à la loi de 1905, et de préparer le terrain aux accommodements raisonnables, dont le fait le plus spectaculaire sera la présence de députés « En Marche » qui, comme Latifa Chay, se feront élire habillées en Européenne, et imposera rapidement son voile.
http://ripostelaique.com/latifa-chay-candidate-de-en-marche-photographiee-voilee-dans-une-mosquee-uoif.html


En 2007, Sarkozy nommait des ministres de gauche. Dix ans plus tard, Macron nomme un Premier ministre de droite, qui débuta sa carrière chez Rocard. 

Et les planches pourries de LR, derrière Estrosi et la bande à Juppé, demande à leur parti de se prostituer à Macron.


Avec Macron, l’UMPS est morte, paraît-il…


Paul Le Poulpe    http://ripostelaique.com/