Google+ Badge

dimanche 28 mai 2017

RENNES ( 35 ) , RELIGION ET SLOGAN INCONCEVANT .......

 

Rennes : un slogan publicitaire… déplacé…

 


Rennes chapelle UNE

Déplacé, au double sens du terme : qui n’est pas à sa place et qui est inconvenant.


En l’an 2000, les clarisses de Rennes qui n’étaient plus que 9 et âgées, vendirent leur couvent qui occupait une surface 6 000 m2, à un groupe immobilier local. 

Le couvent proprement dit, fut réaménagé en résidence haut de gamme, restait à décider du sort le la chapelle dont l’entrée donnait sur la rue Brizeux, une des grandes artères de la ville. 

En 2015, on hésitait encore sur sa destination : centre d’affaires, bureaux, grands lofts, restaurant ou salle de sports… 

C’est cette dernière hypothèse qui a été choisie avec l’ouverture, dès ce mois de juin, d’une salle de remise en forme de l’enseigne rennaise L’Orange bleue

Il ne s’agit pas, bien sûr, de contester cette décision. 

Après tout, c’est la congrégation religieuse qui a mis en vente une de ses propriétés et qui a accepté l’offre du groupe immobilier et le chèque qui allait avec… 

Ce qui est toutefois contestable, c’est la bannière publicitaire annonçant l’ouverture de cette salle de remise en forme, que L’Orange bleue a apposée sur la grille devant la chapelle.


 Le slogan qu’on peut y lire est vraiment choquant s’agissant, tout de même, d’un ancien lieu de culte dont des décorations religieuses intérieures sont conservées… 


Cette publicité a créé un malaise très compréhensible dans la communauté catholique rennaise.
Sources : Ouest-France, 25 mai ; Ar Gedour, 25 mai
Rennes chapelle