Google+ Badge

jeudi 11 mai 2017

LU,VU ET ENTENDU ! TRIBUNE LIBRE ET POINT DE VUE !


Pourquoi il faut en finir avec le Front national [Tribune libre]

horizon


Nous diffusons ci-dessous une tribune libre qui fera polémique, adressée par des Internautes et personnalités politiques réunies sous l’appellation « Collectif pour en finir avec le Front national ». 


 Cette tribune n’engage, comme à son habitude, pas la rédaction de Breizh-info.com et a vocation à susciter le débat.
L’anonymat est de mise pour le moment, « afin que les idées l’emportent sur les noms qui les partagent » nous dit-t-on.


Le Front national est un mouvement politique qui stérilise depuis 45 ans les réactions vitales des Français de souche, face au Grand remplacement.


1 – En forçant, sous la contrainte logique de l’efficacité électorale, notre peuple envahi, violenté, colonisé, à l’autocensure, la domestication des émotions et à l’abandon de la résistance de terrain, le tout en vue d’échéances électorales qu’il a perdu avec méthode depuis 45 ans.

2 – En mélangeant à son programme anti-immigration des thèmes qui divisent (euro, retraites, nationalisme, autonomies régionales, etc.) qui rendent impossible le rassemblement d’une population qui ne s’accorde pas toujours sur les questions secondaires (économie, construction européenne, etc.). mais sur la claire conscience d’une colonisation de peuplement mortelle à brève échéance.

3 – En sabotant la production d’une élite politique organique par le tri méthodique des compétences sur la base du carriérisme, de la soumission ou de l’incompétence. Un parti qui a attiré puis éloigné, dégoûté ou rejeté des centaines de milliers de personnes et les meilleures volontés depuis 45 ans.

4 – En laissant le soin à une famille certes talentueuse, mais qui se défend mieux qu’elle ne gouverne, de décider du sort d’une civilisation et de rendre impossible (parce que le FN attire à lui les moyens, les médias et les militants) l’apparition d’un mouvement alternatif capable d’enrayer la colonisation de peuplement.


Après 45 années d’échec, la population française d’origine européenne s’affaiblit, les courbes démographiques rendent chaque années de plus en plus impossible l’arrêt du remplacement de population et le Front national lui-même adopte progressivement un point de vue « électoralement réaliste » sur cette question. 

Ce processus annonce déjà la suite. Il n’y aura bientôt plus de solution institutionnelle et électorale au remplacement de population faute d’une majorité pour la souhaiter, faute d’une majorité d’Européens en France.


Chaque année avec le Front national est une année perdue pour réagir, construire, bloquer l’invasion migratoire.


Le constat à en tirer est simple.

1 – Tout ce qui est susceptible de détruire ce mouvement, de saper sa légitimité, sa crédibilité et celle de ses dirigeants est souhaitable et ce, dés aujourd’hui.

2 – La disparition ou la minimisation de ce mouvement est la condition préalable à l’apparition de réponses politiques (électorales, militantes, solidaires) capables de porter un sursaut vital avant une mort annoncée irrémédiable si rien n’est fait.

3 – Chaque personne convaincue de ce constat doit cesser d’apporter toute contribution au Front national. Mais plus encore, il faut tenir ce mouvement pour l’adversaire prioritaire, non du fait de la bonne volonté de ses militants (qui ne mesurent pas encore son rôle néfaste) mais parce qu’il nous condamne collectivement à la disparition. Chaque personne convaincue de cela, doit tout faire pour en finir au plus vite avec ce mouvement, en respectant ses membres sincères qui croient contribuer à une cause juste. Tout doit être fait pour affaiblir le Front national. 
A vous d’imaginer ce qui y contribuera le plus et de le mettre en œuvre sans délais.

4 – Aucun des problèmes qui se posent à ce pays n’existe en comparaison de celui du remplacement de sa population. Aucun des sujets annexes qui peuvent intéresser les uns et les autres ne doit être considéré comme une raison suffisante pour perdre de vue l’insurrection politique contre la colonisation et le grand remplacement.


À ces conditions, un nouveau mouvement peut apparaître et réussir en quelques années ce que le Front national n’a pas réussi à réaliser depuis 45 ans. 

Cela sans négliger aucun des rapports de forces nécessaires à la libération et à l’occupation. 

Il se constitue déjà, mais son avènement dépendra de la disparition ou de l’affaiblissement préalable du Front national, quel que soit le nom que celui-ci choisira de se donner dans les mois à venir, sous la pression des affaires judiciaires qui le poursuivent. 

N’oubliez pas que Macron et Trump n’existaient pas politiquement voici trois ans.

Ce texte n’est pas signé car il est l’expression d’une vision collective. 

Il est un virus que vous devez répandre, partager par tous moyens à votre convenance. 

Il n’est pas une plateforme de discussions inutiles. 

Il contient une analyse simple et claire et des consignes que vous devez appliquer dés aujourd’hui, si vous les partagez, si vous voulez vivre. 

Depuis 45 ans, ce parti a eu sa chance, Finissons-en avec le Front national. Maintenant !


Collectif pour en finir avec le Front national