Google+ Badge

dimanche 28 mai 2017

LES ÉLECTIONS ET LA CONQUÊTE MUSULMANE ! L' ÉDITO DE CYRANO !

Pendant les élections, la conquête musulmane s’intensifie

Publié le 28 mai 2017 - par  


Le titre du dernier édito nous a valu trois jours de suspension sur facebook. 

Donc, forcément, une pénalisation sur les réseaux sociaux, et donc sur nos taux de visites. 

Nous avions osé : « Plus il y aura de migrants, plus il y aura de meurtres, de viols et d’attentats ». 


Cela paraît pourtant évident, non ? Espérons que cette fois, avec ce titre, nous allons passer entre les gouttes.

Il reste quinze jours avant le premier tour des élections législatives. De nombreux commentateurs estiment que le parti créé par Emmanuel Macron devrait confirmer la victoire de son candidat aux présidentielles. 

Les pronostics vont bon train sur le nombre de députés que parviendront à obtenir les socialistes, les Républicains, le FN et les Insoumis.

Par contre, nul n’évoque la pression musulmane qui s’exerce, quotidiennement, sur cette élection, dans un contexte où 92 % de disciples d’Allah ont voté pour le nouveau président, au deuxième tour, quand, au premier tour, 37 % avaient voté Mélenchon, 24 % Macron et 17 % Hamon. 

Nous allons donc pallier cette carence.
Elle s’exerce d’abord par le nombre de candidats qui sont présentés ouvertement par des partis de l’étranger. Ainsi, le Parti Egalité Justice, soutenu par Erdogan, a trouvé 51 candidats à ces législatives.
http://ripostelaique.com/le-pej-a-la-solde-de-erdogan-na-pas-sa-place-en-france-et-doit-etre-dissous.html
http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/19/enfin-ils-se-devoilent-un-parti-turc-islamiste-presente-51-candidats-a-nos-legislatives/


Faut-il rappeler que lors des ces meetings en France, le dictateur turc avait encouragé ses nombreux compatriotes à utiliser les droits démocratiques français, à se servir de toutes les possibilités offertes par la double nationalité, à ne surtout pas s’intégrer, et à utiliser les élections démocratiques françaises pour mieux imposer les codes de l’islam à la société française. `

Dans cet esprit, il avait recommandé aux femmes de faire cinq enfants.

Il y a également le nombre de candidates voilées, comme Hanan Zahouani, Hulva Salin, Sandra Fourastier et quelques autres…
http://ripostelaique.com/non-hanan-zahouani-vous-ne-ferez-pas-entrer-le-voile-a-lassemblee.html
http://ripostelaique.com/mantes-hulya-salin-candidate-voilee-au-service-derdogan-ne-passera-pas.html


Même si, parfois, la pudique voilée est surprise en tenue fort indécente, fort incompatible avec les règles fixées par Allah…
http://ripostelaique.com/le-magnifique-decollete-de-hanan-zahouani-candidate-voilee-a-la-deputation.html


Et puis il y a celles qui ne se présentent pas voilées, mais qui mettront le voile à la première occasion, comme Latifa Chay, candidate Macron…
http://ripostelaique.com/latifa-chay-candidate-de-en-marche-photographiee-voilee-dans-une-mosquee-uoif.html


Macron fait encore plus fort, puisqu’une islamiste, Fella Meslem, battue aux élections algériennes, est recyclée candidate de En Marche en France…
http://ripostelaique.com/les-algeriens-nont-pas-voulu-de-fella-macron-la-propose-aux-francais.html


Et puis il y a l’Union Démocrates des Musulmans de France (UDMF) qui, après avoir fait croire qu’ils postulaient à la présidentielle, nous lance ses candidats aux législatives, parmi lesquelles la convertie de service, une nommé Sandra Fourastier, âgée de 21 ans. 

Et, pourquoi se gêner, ces braves gens ajoutent un croissant musulman dans le drapeau français. La prochaine étape, on remplace le bleu par le vert ?
https://oumma.com/suppleante-voilee-de-ludmf-legislatives-victime-dun-dechainement-de-haine-twitter/

Et puis il y a la voilée de service. Vous la croisez partout, dans la rue, dans les trains, sur les marchés, dans les sorties scolaires, à l’université, dans certains commerces, et dans l’assistance aux personnes âgées. 

Elle occupe le terrain, elle n’est absolument pas une victime, elle adhère au projet de l’islam, elle est en mission. 

Et quand elle trouve une candidate aux présidentielles sur qui les patriotes avaient fondé tous leurs espoirs, qui, après avoir dit que l’islam est compatible avec la République, est assez sotte pour se faire piéger, c’est tout bénéfice.


C’est bien la peine d’avoir promis d’interdire le voile dans l’espace public, Marine ! 

Elle a parfaitement réussi son coup, la voilée. 

Aucun musulman supplémentaire ne votera FN pour autant, mais nombre de patriotes, révoltés par cette photo, réfléchiront à deux fois avant de le faire.

Le rêve des musulmans, mais aussi de l’équipe Macron, est de casser une laïcité qui, malgré trop d’accommodements raisonnables, demeure un obstacle à l’offensive de l’islam. 

Si certains maires ont autorisé quelques voiles dans leurs conseils municipaux (le premier à le faire fut le communiste d’Echirolles, Renzo Sulli), ce fait reste trop minoritaire.
http://ripostelaique.com/Reponse-au-maire-communiste-d.html


Ce qu’ils attendent, c’est ce qui s’est passé en Belgique, en 2009, où des députés collabos ou imbéciles ont applaudi à tout rompre la première député voilée du Parlement, Mahinur Özdemir.

Les mêmes crétins avaient applaudi, à Anderlecht, les deux représentants du Parti Islam. 

Seul notre ami Pierre Renversez avait sauvé l’honneur, en protestant publiquement. Et naturellement, ces élus  musulmans ont fort vite tombé le masque, la première se faisant exclure de son parti, et le deuxième affirmant que la Belgique devait être musulmane au plus vite !

 C’est ce que pensent, au sujet de la France, tous ceux qui se présentent en mettant leur voile ou leur religion en avant.

Mais cette offensive musulmane sur la France ne s’arrête pas qu’au voile, et à ces élections.
Elle se poursuit partout où c’est possible. 
Par exemple au Festival de Cannes. Comment le milliardaire algérien Nekkaz, qui multiplie les provocations à l’égard de la France, en payant les amendes de toutes les niquabées, n’est-il pas interdit de séjour sur notre territoire ? 
Tout simplement parce que sa démarche ne dérange nullement les autorités françaises. Ce personnage a multiplié les pressions sur les autorités, menaçant d’organiser, sur la Croisette, une baignade de femmes en burqinis.
Les partouzards milliardaires encocaïnés droitsdelhommistes qui sévissent dans ce festival auraient bien évidemment applaudi la scène, comme ces pourritures ont ovationné le film propagandiste d’un réalisateur turc, qui dénonce le terrorisme de… l’extrême droite, sans dire un mot sur celui de l’islam, dans son film « In the fade ».
http://ripostelaique.com/in-the-fade-exemple-de-la-saloperie-ideologique-du-festival-de-cannes.html


La guerre que nous mènent les soldats d’Allah s’exprime, bien sûr, dans la sur-délinquance quotidienne, dans les agressions quotidiennes, contre notre police, où nos compatriotes, et dans ces marches blanches indécentes qu’ils imposent, sous peine d’émeutes, à chaque rare fois qu’un de leurs voyous se fait tuer. 
Il conviendrait que les bobos réfléchissent au rapport qui existe entre ces cambrioleurs musulmans multi-récidivistes du 21e siècle et leurs héritiers, autorisés à pratiquer la razzia, contre les infidèles, par leur prophète.
http://www.fdesouche.com/856755-cagnes-sur-mer-06-une-marche-dimanche-en-hommage-a-karim-le-cambrioleur-abattu-a-tourrettes-sur-loup


Elle prend la forme, après chaque attentat, du défilé des collabos et des islamistes, qui, sur les plateaux de télévision, mentent honteusement aux Français pour dédouaner l’islam des crimes de ses coreligionnaires.
Dans cet esprit, les musulmans dits modérés jouent parfaitement leur rôle. A Paris, à Manchester et ailleurs, pendant que leur coreligionnaires tuent les Occidentaux, avec une rare indécence, ils font le numéro du musulman pacifique, qui demande des câlins, parce que, bien sûr, c’est lui la première victime des attentats islamiques. Et les crétins lobotomisés leur roulent des pelles !
http://www.fdesouche.com/856981-angleterre-a-manchester-un-jeune-musulman-offre-des-calins-gratuits


Tout comme les mêmes dégénérés décérébrés se pâment devant le stupide ramadan, les mêmes bobos compassionnels contestent le fait que les agressions commises par des hommes contre des femmes, à La Chapelle Pajol, puissent avoir le moindre rapport avec l’islam, hypothèse que Michel Onfray met pourtant en avant.


Pourquoi se gêner, à Clichy, depuis six semaines, les musulmans locaux imposent leurs prières de rue, en toute illégalité, sous la protection de la police. 
Et comme maintenant, on a l’inspecteur Collomb qui a succédé à R2D2, on devine que tout va continuer comme avant !


On pourrait citer d’autres exemples par dizaines et par dizaines pour montrer que les musulmans ont le vent en poupe, et que la victoire de Macron est pour eux une aubaine qu’ils comptent bien exploiter.
Comment résumer tout cela ? Plus des soldats d’Allah tuent les nôtres au nom de l’islam, plus nos dirigeants soumis multiplient les concessions à leurs coreligionnaires modérés, et plus nos abrutis d’électeurs votent pour ceux qui les trahissent ouvertement, et livrent le pays à l’ennemi.

Macron, qui a insulté gravement la France depuis Alger (ce qui n’a pas empêché 20 millions d’abrutis de voter pour lui) sait qu’il est redevable aux barbus, et soumis aux autorités mondialistes qui ont programmé l’invasion de nos pays. La nomination de son premier gouvernement est un véritable acte de soumission aux islamistes. 

Lors de la campagne, il a promis aux musulmans le voile dans l’entreprise, premier pas vers les salles de prières, le halal et les horaires adaptés au ramadan.

Il a collé Premier ministre un homme qui a fait jeter 8500 yaourts à la poubelle, de crainte qu’ils ne comprennent de la gelée de porc. Et, maire du Havre, Edouard Philippe a multiplié les actes d’allégeance, dans sa ville, aux soldats d’Allah.
http://ripostelaique.com/le-leche-babouches-de-la-semaine-edouard-philippe-maire-ump-du-havre.html


Et que fait un lèche-babouches quand il est nommé à Matignon ? Eh bien il nomme d’autres lèche-babouches. En ce sens, la désignation de Collomb à Beauvau est un message terrible pour la France, au-delà du fait qu’on met une pleureuse qui n’a absolument pas les épaules qu’il faut pour protéger les Français. 
C’est cet islamo-collabo qui, à Lyon, a préféré traquer les Identitaires que les islamistes, auxquels il a accordé 2 millions d’euros pour leur Institut des Cultures d’Islam (ICI).
http://ripostelaique.com/collomb-nouveau-ministre-de-linterieur-pas-de-chance-pour-les-flics.html


Ajoutez la remise en cause de la loi de 2004 contre les signes religieux à l’école, ouvertement réclamée par le ministre de l’Egalité hommes-femmes, l’ineffable Marlène Schiappa, qui, outre cette requête indécente, a réussi à se distinguer par ses écrits encourageant la fraude à la Sécu et les femmes grosses à tailler des pipes pour se décomplexer.


Que dire du soumis Bayrou, qui, depuis des années, promet tout aux musulmans, et qui va durcir, en leur faveur, les lois Pleven-Gayssot ?
http://ripostelaique.com/les-imbecilites-de-bayrou-sur-lislam-vont-lui-couter-mon-vote-et-la-troisieme-place.html


Que dire encore de Ferrand, qui, après avoir fait la leçon à Fillon, se fait doublement épingler par la patrouille pour avoir un peu favorisé sa femme et fait travailler son fils à des conditions très avantageuses ? Sans oublier ses liens avec les Palestiniens, dont une association, la Capjpo, vient de traîner Eric Zemmour au tribunal, pour avoir dit la vérité sur l’islam.

Faut-il parler de tous ces ministres qui ont signé des pétitions en faveur des migrants, donc pour une invasion qui renforce la présence de l’islam en France.

On ne trouve pas dans ce gouvernement un seul ministre qui ait un jour protesté contre les provocations musulmanes, contre les insultes faites à la France, contre l’immigration sauvage. Au contraire !


Les choses sont donc fort simples.
Nous sommes gouvernés par des traîtres. Comme en 1940, à la différence que nous avions subi une défaite militaire, ce qui n’est pas le cas en 2017.
Nous sommes envahis. Comme en 1940, à la différence que nos dirigeants livrent le pays à ceux qui veulent nous imposer leurs codes.
Nos traîtres sont appuyés par une milice. Comme en 1940, sauf que ceux-ci se nomment les islamo-gauchistes.
Notre traîtres possèdent des outils de propagande. Comme en 1940. Sauf qu’il ne faut plus dire « Radio Paris ment, Radio Paris est allemand », mais « Radio Paris ment, Radio Paris est musulman ».


Les Résistants ont leur Radio-Londres. Comme en 1940. 

Ce sont les sites de réinformation. Il faut les faire connaître au maximum des nôtres, pour préparer la Résistance, et plus seulement dans les urnes.


La suite dépendra des Français…

ET AUSSI







Avant qu’il n’aille à Calais, ce samedi, Carl Lang était à Valenciennes, invité par Dominique Slabolepszy. 

Le Parti de la France présente des candidats dans les 19e, 20e et 21e circonscriptions.


Concernant les candidats du FN dans le Valenciennois : « Les candidats "marinistes" sont des candidats parachutés, des prédateurs électoraux qui viennent en bandes organisées. » Sébastien Chenu (19e) et Ludovic de Danne (20e) apprécieront…


Carl Lang, le patron du Parti de la France, n’a pas de mots assez durs pour ceux du FN, parti qu’il a quitté en 2008. Il n’épargne surtout pas Marine Le Pen : « Elle a démontré qu’elle était incompétente, caractérielle, inapte à diriger le pays. Elle n’est pas digne du FN, dont elle a hérité. »

Et de poursuivre : « Les faits nous ont donné raison. J’appelle les électeurs historiques du FN à se tourner vers la seule droite nationale, vers le Parti de la France. »



Le Président du Parti de la France s'est ensuite rendu à Calais pour y soutenir la candidate de Civitas, Marie-Jeanne Vincent.

Calais : je ne pensais pas qu’une candidature catholique susciterait autant de haine

18557412_1720562908242817_1761854771951047422_n - copie.jpg
Marie-Jeanne Vincent dimanche dernier à Nieppe, près de Lille, lors de la Journée régionale de Synthèse nationale
Source Riposte laïque cliquez ici

Martin Moisan, dans un article récent cliquez ici, a évoqué cette enseignante de Calais, candidate aux législatives pour Civitas, que trois élèves de son lycée veulent faire exclure, rien de moins ! 

Naturellement, c’était pour Pierre Cassen l’occasion d’entrer en contact avec elle, et de lui demander des informations supplémentaires. Les voilà…


Riposte Laïque : Avant d’évoquer votre candidature aux prochaines législatives, pourriez-vous expliquer à nos lecteurs ce que vous faites dans la vie ?  

Marie-Jeanne Vincent : J’ai toujours travaillé dans la vraie vie, je suis diplômée en littérature médiévale, j’ai été comédienne une dizaine d’années  puis j’ai passé les concours de l’Education Nationale et je suis  devenue professeur de lettres-histoire en lycée professionnel et ensuite professeur de lettres modernes et de théâtre en lycée général. J’occupe ce poste actuellement.


Riposte Laïque : Vous avez donc décidé de vous présenter aux élections législatives, dans la région de Calais. C’est votre première candidature ?

Marie-Jeanne Vincent : oui



Riposte Laïque : Vous avez par ailleurs choisi d’être soutenue par Civitas, devenu un parti politique. Pourquoi ce choix ?

Marie-Jeanne Vincent : Civitas correspond à mes valeurs catholiques et traditionnelles, valeurs qui m’ont été transmises par ma tante adoptive, elle-même résistante. J’étais une enfant abandonnée et elle m’a adoptée et élevée malgré son âge et m’a transmis la foi et l’amour de notre pays .


Riposte Laïque : Apparemment, si nous en croyons la presse locale, votre engagement a suscité quelques réactions, dans le lycée où vous enseignez. Cela vous a-t-il ébranlé ?

Marie-Jeanne Vincent : Sincèrement, rien ne peut m’ébranler. Je suis portée par la foi et par des convictions sans faille.


Riposte Laïque : Soupçonnez-vous une manipulation politique, et croyez-vous en la sincérité des trois étudiants qui paraissent vouloir vous faire chasser de votre lieu de travail ?

Marie-Jeanne Vincent : Je n’ai pas à m’exprimer sur les opinions politiques d’élèves du lycée où je travaille, même si ceux-ci ne sont pas mes élèves et que je ne les ai jamais eus en classe. L’école est un sanctuaire et doit le rester. On n’y parle ni politique ni religion afin de ne pas influencer les enfants et je me suis toujours tenue à cette règle.
Ces jeunes ont leurs opinions et je les respecte. Loin de moi l’idée de vouloir les empêcher de s’exprimer.
Cependant, en cas de diffamation caractérisée, je me réserve le droit de porter plainte et mon avocat est en train d’examiner le dossier.
Je déplore d’ailleurs les menaces dont la jeune fille a fait l’objet et je trouve cela d’autant plus lamentable que j’ai moi-même fait l’objet de menaces. Personne ne doit être menacé pour ses opinions.


Riposte Laïque : Aviez-vous déjà rencontré un problème, dans l’Education nationale, à cause de vos engagements ?

Marie-Jeanne Vincent : Non, dans la mesure où je ne les ai jamais exprimés et où je ne les exprimerai jamais sur mon lieu de travail, la politique devant rester dans la sphère privée. J’enseigne la littérature et le théâtre et c’est tout. Le rectorat a d’ailleurs reconnu que mon dossier était exemplaire.



Riposte Laïque : Quelles réactions envisagez-vous ?

Marie-Jeanne Vincent : Les actions judiciaires sont en cours. Je ne pensais pas qu’une candidature catholique susciterait autant de haine. Assimiler les chrétiens à des antisémites est une aberration car c’est oublier leur rôle pendant la seconde guerre mondiale et le nombre de ceux qui ont sauvé ou aidé les persécutés et cela souvent au péril de leur vie. 
J’ai d’ailleurs travaillé sur ce sujet en 2008 avec mes élèves de lycée professionnel pour présenter un dossier au Concours National de la Résistance et de la Déportation sur le thème « L’aide aux personnes pourchassées et persécutées pendant la seconde guerre mondiale », dossier pour lequel ma classe a reçu une distinction au niveau départemental.
De plus, cette accusation me blesse profondément car ma tante – qui m’a élevée – a été une de ces résistantes de l’ombre et le grand-père de mon mari a été blessé de guerre, capturé par les SS et interné 5 ans dans les camps nazis en Poméranie.


Riposte Laïque : Parlez-nous de la campagne que vous allez faire, durant les deux semaines qui restent…

Marie-Jeanne Vincent : Vu les menaces de l’ultra-gauche et le fait qu’un journal local me harcèle et me diffame pratiquement tous les jours, vous comprendrez bien que cela ne sera pas facile. Je ne peux pas exercer le droit de tout citoyen, à savoir coller des affiches ou distribuer des tracts pour ma campagne. La situation à Calais vire au déni de démocratie absolu.


Riposte Laïque : Vous êtes inquiète pour votre sécurité, vu le climat de haine que vous constatez ?

Marie-Jeanne Vincent : Ma sécurité personnelle importe peu. Seul compte le combat. 
Ces petits ennuis  ne sont rien à côté des souffrances du Christ. Cependant je n’envisage pas le martyre, vous vous en doutez bien !


Le combat continue !

No Pasaran…

Propos recueillis par Pierre Cassen