Google+ Badge

dimanche 14 mai 2017

CATHERINE BLEIN VICTIME DE LA CHASSE AUX SORCIÈRES ???

Guingamp. Catherine Blein se voit retirer son investiture par le FN

Publié le 05 mai 2017 à 13h58



Arnaud Morvan


 2017/05/05/a-la-suite-de-ses-propos-polemiques-catherine-blein 




   A la suite de ses propos polémiques, Catherine Blein devrait être exclue du FN dans les prochains jours. 


Catherine Blein, candidate FN aux législatives sur la circonscription de Guingamp, s'est vu retirer son investiture ce vendredi. 


En cause ? Des propos polémiques publiés par le site Buzzfeed.com.


 L'élu Modem Corentin Poilbout a même annoncé qu'il portait plainte pour incitation à la haine raciale.

  C'est l'annonce du dépôt de plainte de Corentin Poilbout, également chargé de communication de la ville de Saint-Brieuc et directeur de cabinet du maire de Dinan, "à titre citoyen et non politique", qui a mis en lumière la publication, ce vendredi matin, d'une interview de la conseillère régionale frontiste sur le site Buzzfeed.com. 


 "Ces propos, clairement xénophobes, transpirent la haine et le rejet de l'autre. Ils sont constitutifs d'un délit" s'insurge le jeune élu (28 ans) qui invite "tous les Bretons, dans un contexte national qui n'a pas besoin de cela, à porter plainte comme moi". 


  "Je n'ai pas mon drapeau dans ma poche"

  Contactée, Catherine Blein, "droit dans (ses) bottes", n'y va pas par quatre chemins : "Ce Monsieur porte plainte ? Qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse !" répond la retraitée (71 ans) de Moustéru, qui "n'a pas son drapeau dans sa poche" et "assume de ne pas vouloir d'une société multiculturelle, multicolore et islamiste". 


  Rentrant du marché de Guingamp où elle a tracté "pour Marine" et après un crochet "chez une vieille dame qui voulait absolument adhérer au parti", Catherine Blein, ancienne militante d'Occident, explique ne pas avoir encore lu l'interview en question. 


Mais à l'entendre, il n'y a pas une ligne à en changer. "Je donne rendez-vous dans dix ans. 

Au rythme où nous allons, ce n'est pas une Basilique qui sonnera à Guingamp !" appuie la candidate qui dit n'avoir pas peur de ses idées, ni d'éventuelles poursuites. "J'espère juste ne pas être condamnée à payer, car je ne suis pas riche" ponctue "la rebelle qu'on n'est pas prêt de faire taire". Que ce soit sur l'Islam, les Juifs ou encore l'homosexualité, "signe d'une dégénérescence totale".

  Une exclusion en "procédure express"


  "On est scandalisé et sous le choc !", a réagi Odile de Melon, secrétaire départementale du FN. 


Elle dit avoir aussitôt suspendu l'investiture de la conseillère régionale frontiste pour la campagne des législatives. "Catherine Blein va être exclue du parti en procédure express. 

Ce sera sans doute effectif d'ici la semaine prochaine" détaille Odile de Melon qui "ne comprend pas ce qui a pu se passer. Elle a dû faire un burn-out". 


 Assurant ne "pas avoir senti le coup venir", la secrétaire départementale du FN dit avoir un plan B pour les législatives sur la 4e circonscritpition des Côtes-d'Armor. 

"Mais il est encore trop tôt pour donner un nom".


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/guingamp/guingamp-l-elu-modem-porte-plainte-contre-la-candidate-fn-aux-legislatives-05-05-2017-11501254.php#AeeOJEBf7oIjPhZP.99



Merci Thierry S. 



ET AUSSI    l' objet du délit  ???




Catherine Blein, élue régionale du FN: «Plein de gens bien n'aiment pas particulièrement les Juifs»

Après notre enquête sur les tweets et posts Facebook islamophobes qu'elle publie depuis des années, Catherine Blein, candidate FN aux législatives en Bretagne, a pris le temps de nous appeler pour déverser un discours complotiste ciblant Juifs, homosexuels et musulmans.


 Le FN a dû lui retirer son investiture. 

posté le

Quand nous avons tenté de la contacter, elle était en pleine visite de Marine Le Pen en Bretagne. On voulait lui parler des tweets et statuts Facebook pleins de haine que BuzzFeed News a débusqué et rassemblés dans cet article jeudi. Catherine Blein est conseillère régionale de Bretagne et elle était candidate du FN aux législatives jusqu'à vendredi



 Après notre enquête et la publication de l'interview ci-dessous, pleine de propos complotistes antisémites, islamophobes et homophobes, le FN lui a retiré son investiture.




En fin de journée jeudi, Catherine Blein nous laisse un message. «J'ai à peine eu le temps de manger un bout de pâté, je vous rappelle. Je n'ai jamais fui mes responsabilités, vous pouvez m'appeler!» 

Le ton est enjoué, et visiblement, la désormais ex-candidate souhaite discuter. 

Nous la rappelons donc pour lui demander si elle n'est pas en décalage avec la dédiabolisation voulue par Marine Le Pen, avec qui elle vient de passer une partie de la journée.


«Quand bien même ils seraient tous braves, ils sont trop nombreux»

L'avis de Catherine Blein sur les musulmans est assez simple: il y en a trop en France. Une vision qu'elle nous détaille, et qui relève, selon elle, du «bon sens»:
«Je dis ce que je pense, je me sens droite dans mes bottes.



Chez les musulmans, qui sont croyants à 90%, ils ne comprennent pas ce que c'est que la laïcité.   Ils ne peuvent pas comprendre comment s'adapter à la laïcité.



Et je pense en effet que l'islam est incompatible avec notre République, avec notre civilisation.     Donc j'applique le principe de précaution.


Qu'il y ait quelques immigrés musulmans, ça ne me pose pas de problème. Mais pas plus.»
Les immigrés, c'est l'autre cheval de bataille de Catherine Blein. 

La conseillère régionale de Bretagne voit, dans l'immigration, une «invasion». 

Elle souscrit également à la théorie du «grand remplacement», qui voudrait que les instances européennes œuvrent au remplacement de la population blanche d'Europe par des populations immigrées d'Afrique et du Moyen-Orient.


 Une idée pourtant rejetée publiquement par Marine Le Pen.



Catherine Blein: Je ne suis pas le valet de Marine Le Pen. Quand bien même ils seraient tous braves, ils sont trop nombreux. Vous savez cette immigration, elle est voulue.

BuzzFeed News: Vous pensez que c'est programmé?

CB: Évidemment que c'est programmé! C'est fait dans le but de créer une espèce de race... une mixité qui nous fera disparaître en tant que peuple blanc européen.

BN: Mais c'est quoi l'intérêt?

CB: Le but suprême, c'est que les grandes entreprises, les multinationales prennent le pas sur tout et fassent de nous des consommateurs. On aura une race mondiale et internationale de consommateurs tous identiques.
Du Renaud Camus dans le texte. Le théoricien du «grand remplacement» s'attire d'ailleurs les faveurs de l'élue sur Twitter.

«Vous verrez, Macron va aller dîner au Crif»

Dans l'un de ses posts Facebook, Catherine Blein blâmait l'UMP (c'était en 2013) et le Medef pour la crise migratoire. 
Elle accusait le parti de droite d'aller «prendre ses ordres chez les franc-macs et l'association des Juifs de France». 
Comme on ne voyait pas bien le rapport entre la crise migratoire et l'association des Juifs de France (qui s'appelle en fait le Crif), on a demandé à Catherine Blein de nous en dire un peu plus:
CB: Vous allez voir, Macron, quand il sera président, il va aller dîner au Crif. C'est un adoubement, une espèce de coutume qui a, à l'origine, une signification particulière.

BN: Ah bon, laquelle?

CB: Je ne vais pas en dire plus. Mais ça veut dire quelque chose.

BN: D'accord, mais quoi?

CB: Vous verrez.
On croit voir revenir la vieille rengaine du lobby juif qui tirerait les ficelles du jeu politique. Antisémite Catherine Blein? Nous n'obtiendrons pas de réponse claire à cette question, mais un long raisonnement sur les raisons de l'antisémitisme en France:
CB: On nous rebat les oreilles avec la Shoah. Il y a un deux poids deux mesures avec le génocide vendéen par exemple, alors qu'on passe son temps à nous culpabiliser avec la Shoah. Ça génère un antisémitisme qui n'est pas méchant. Je connais plein de gens bien qui n'aiment pas particulièrement les Juifs. Notamment chez les catholiques. Vous savez pourquoi?

BN: Euh, pas trop non.

CB: Parce que ce sont les Juifs qui ont poussé pour crucifier Jésus!

BN: C'était il y a 2000 ans quand même...

CB: Et alors? C'est quoi 2000 ans? Il peut y avoir une gêne du catholique vis-à-vis du Juif.

«Je n'ai rien contre les homos qui se tiennent dans leur coin»

Dernier sujet de conversation que nous avons abordé avec Catherine Blein: l'homosexualité. Dans un tweet récent, l'élue s'était en effet insurgée contre l'hommage rendu à Xavier Jugelé, policier assassiné sur les Champs-Élysées lors d'une attaque revendiquée par Daech. 



Au cours de l'hommage national qui lui a été rendu, son compagnon, Étienne Cardiles, avait livré un émouvant discours.



BuzzFeed News



Pas pour Catherine Blein, qui avait alors jugé, en accord avec Jean-Marie Le Pen, que «toutes les occasions sont bonnes de faire entrer l'homosexualité dans nos vies». 


Une idée condamnée là encore par Marine Le Pen elle-même


Qu'importe, Catherine Blein assume pleinement:
«L'hommage rendu à ce malheureux flic, c'était surtout pour faire la promotion de l'homosexualité. Vous savez moi je n'ai rien contre les homos qui se tiennent dans leur coin.

Mais je suis contre le mariage par exemple. Un mariage, c'est entre un homme et une femme.


Une famille, c'est un père, une mère, et des enfants. J'ai fait toutes les manifestations de La Manif pour tous.»
En guise de conclusion, Catherine Blein nous explique qu'elle «connaît des homos» qui comprennent parfaitement ses positions. «Ils savent qu'avec moi, on peut débattre, j'assume tout ce que je pense» explique l'élue dont «toute la famille vient d'Ordre nouveau et d'Occident», deux mouvements étudiants d'extrême droite aujourd'hui disparus.


Contactés par l'AFP, les responsables du FN ont condamné les propos de l'élue bretonne. «Catherine Blein est désavouée, elle ne sera pas candidate aux législatives» a expliqué de son côté Odile de Mellon, secrétaire départementale du FN dans les Côtes-d'Armor avant d'ajouter qu'elle devrait être exclue du parti. 

Une information confirmée à l'agence par Nicolas Bay, secrétaire général du FN.




Par ailleurs, Corentin Poilbout, élu MoDem de Saint-Brieuc a annoncé avoir déposé une plainte contre l'élue. 


Contacté par téléphone, il explique:
«C'est révélateur de ce qu'est intrinsèquement le FN. Je l'avais déjà croisée à Guingamp, elle était connue pour ce genre de propos, mais je n'avais jamais vu de preuves matérielles.

J'ai porté plainte en tant que citoyen engagée.»
La plainte devrait désormais être transmise au procureur de la République.



 Source et Publication:  https://www.buzzfeed.com/paulaveline/catherine-blein