Google+ Badge

jeudi 11 mai 2017

À NANTES, C' EST PLUS BELLE LA VIE ??,


Nantes : des fêtards détroussés à coups de poing, de cutter et de batte près du Hangar à Bananes


orange

11/05/2017 –18H00 Nantes  (Breizh-info.com) – Au moins sept personnes ont été détroussées entre 3 h et 5 h du matin à la sortie des bars du Hangar à Bananes par une bande de voleurs violents qui a frappé les fêtards à coups de battes, de cutters et de poings pour les délester de leurs blousons, porte-feuilles et téléphones. 

Plusieurs plaintes ont été déposés et l’une des victimes, un jeune homme roué de coups, a eu trois jours d’ITT.
La police n’a cependant pas constaté de hausse des vols avec violence par rapport à la norme d’un week-end à Nantes, ce qui est inquiétant, mais logique. 

En effet, les établissements du Hangar à Bananes et du centre-ville sont confrontés habituellement à la « dépouille », une pratique qui consiste, pour les voleurs, a repérer une victime un peu pompette, à la rouer de coups ou la menacer et embarquer ses objets de valeur. 

Une variante pratiquée notamment sur l’île Feydeau consiste à offrir plusieurs tournées à un client, puis à le détrousser à sa sortie. Il y a aussi, à l’intérieur des établissements ou en terrasse, des vols à la tire (surtout de téléphones).


Les protagonistes des vols sont bien connus des forces de l’ordre. «Ce sont souvent ceux qui vendent aussi de la drogue en plein centre. 
Ils sont nombreux à consommer de la drogue ou à être accros au PMU et aux jeux d’argent, ils ont tout le temps besoin d’argent et ont trouvé avec ces vols une façon de mettre du beurre dans les épinards », nous explique une source policière, bien au fait de cette délinquance. 

D’autres bandes viennent des quartiers sensibles nantais.

L.B.G

Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 ET AUSSI




Lynchage de deux jeunes à Nantes. 

1 an d’ITT pour une des victimes

violence
 
11/05/2017 –18H30 Nantes (Breizh-info.com) –  Dans la nuit de dimanche 7 à lundi 8 mai, à Nantes, deux jeunes gens ont été tabassés à proximité de l’arrêt de tramway Du Chaffault. 

Les deux personnes, âgés de 18 ans et 16 ans, rentraient chez eux à vélo lorsque des individus ont surgi – armés selon des témoins – des buissons et les ont lynché sans que l’on connaisse le motif.

Si le premier a pu s’en sortir sans trop de bobos, le second aurait pu y laisser la vie. Il souffre de plusieurs fractures au visage, ce qui lui a valu une incapacité totale de travail d’un an. 

Il est actuellement toujours en coma léger, après avoir du passer par le service de réanimation de l’hôpital Laennec à Nantes.

 Un an d’ITT, autant dire que les agresseurs, s’ils sont retrouvés – et la brigade criminelle va s’en donner les moyens – encourent de lourdes peines.
 
 
La famille, notamment la soeur d’une des victimes, avait lancé un appel à témoins sur facebook en début de semaine – mais ce dernier a disparu , sans doute sur demande des enquêteurs qui souhaitent travailler sereinement, étant donné le nombre de commentaires divers et variés retrouvés sur la page qui rendait compte de l’agression.


Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine