Google+ Badge

dimanche 30 avril 2017

TRAFIC DE DROGUES ET " CHANCE POUR LA FRANCE " ???


BRETAGNE /Saint-Malo. 

Un chauffeur VTC interpellé avec une grosse quantité de cocaïne

cocaine


29/04/2017 – 18h15 Saint-Malo (Breizh-Info.com) – Un chauffeur de VTC franco-marocain, installé à Dinard depuis début avril (sa société est immatriculée depuis le 3 avril 2017) et résidant depuis quelques années dans la région, a été interpellé cette semaine (mercredi 26 avril) avec une quantité importante de cocaïne dans son véhicule.

Il a été arrêté alors qu’il rentrait de Paris avec son véhicule professionnel, en compagnie d’un ami. Cet ancien chauffeur de bus, très défavorablement connu des services de police sur la côte d’Emeraude (et du monde de la nuit local) a été placée en garde à vue – cette dernière ayant été par la suite prolongée. Il passera en jugement mardi 2 mai au tribunal.

Le VTC (une citroën C5) a été saisi dans la foulée. Pour les enquêteurs – qui ont particulièrement bien mené, avec rapidité et efficacité l’enquête, il ne fait aucun doute que cette activité de VTC a été montée en vue de se livrer à du trafic de drogue .

Pour devenir chauffeur privé avec le statut de VTC (voiture de transport avec chauffeur), il faut passer un examen de 3 heures et demi qui prend la forme d’un QCM avec des épreuves sur la réglementation des transports, la sécurité routière, la gestion d’une entreprise, la relation client, la compréhension du français et de l’anglais.

Pour obtenir une carte professionnelle VTC, il faut adresser une demande par écrit au préfet du département de votre domicile (ou au préfet de police à Paris). 

La carte professionnelle VTC est délivrée au plus tard dans les 3 mois par l’administration. Afin de faire cette demande, il faut :
  • être titulaire depuis plus de 3 ans du permis B (depuis plus de 2 ans en cas de conduite accompagnée)
  • avoir suivi l’enseignement de « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) depuis moins de 2 ans
  • passer une visite médicale
  • valider l’examen VTC
De plus, la préfecture vérifiera également si la personne n’a pas fait l’objet d’une des condamnations suivantes figurant au bulletin n°2 du casier judiciaire :
  • Réduction de la moitié des points du permis de conduire
  • Conduite sans permis
  • Condamnation à au moins 6 mois de prison

Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine