Google+ Badge

samedi 8 avril 2017

LES " ENVAHISSEURS " AUX PORTES DE L' EUROPE ....

Des millions d’envahisseurs africains aux portes de l’Europe !

Des millions d’envahisseurs africains aux portes de l’Europe dans l’indifférence générale. À quand la révolte des peuples et des nations ?

Un médiat espagnol signalait le 1er mars dernier que selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, environ 1800 envahisseurs sont entrés de manière irrégulière sur le territoire espagnol depuis le début de l’année 2017. 
Il précisait que 1200 sont arrivés par voie maritime et 600 environ donc par Ceuta et Melilla. 

Commentant ces chiffres le ministre a également informé que plus de 1140 extra-européens provenant de Grèce et d’Italie ou bien du Liban et de Turquie avaient été « relocalisés » en Espagne conformément à l’accord européen passé avec la Turquie du dictateur Erdogan

Un million d’africain dans le « pipe-line » vers l’Europe !

Le 1er avril (et ce n’est pas un poisson), un diplomate britannique anciennement en poste en Libye a prévenu dans le cadre d’une audition devant la Chambre des Lords qu’à l’heure actuelle, pas moins d’un million d’Africains cheminent à travers l’Afrique, en route vers la Libye, point de passage vers l’Europe.

Le diplomate, ancien chef de la mission Libye du Royaume-Uni entre 2012 et 2014 a affirmé :
« Les efforts de l’Union européenne pour former une garde-côtière libyenne sont trop faibles et arrivent trop tard. Mes informateurs dans la région me disent qu’il y a potentiellement un millions de migrants sinon plus, qui ont traversé le pipe-line depuis l’Afrique centrale et la corne de l’Afrique pour déboucher en Libye ».

L’Organisation internationale pour les migrations estime que déjà 21 900 clandestins sont arrivés en Italie au cours des trois premiers mois de cette année, contre 14 500 l’an passé. 

Au total, sur 2016, c’était 181 000 illégaux qui ont atteints l’Italie depuis la Libye du fait, entre autre, du peu d’efficacité du pseudo gouvernement libyen d’union nationale (contesté de toute part) formé pour lutter contre le trafic organisé par les milices et les passeurs.


Il est pourtant trop facile de rejeter la faute sur la partie libyenne alors que 179 000 des 181 000 envahisseurs africains importés en Italie ont été récupérés à l’extérieur des eaux côtières libyennes, soit par la marine italienne, soit par l’agence de surveillance des frontières de l’Union européenne Frontex, soit par des ONG !


L’opération de « sauvetage » Sophia en Méditerranée encourage les migrations !


Et c’est là le scandale dans le scandale ! Non content de laisser affluer par centaines de milliers des populations extra-européennes sans les contrôler ni les refluer, l’Union européenne et les prétendus organisations humanitaires les encouragent et leur apportent aide et assistance. Trahison dans l’indifférence général notamment des médiats et des États qui se gardent bien d’alerter.

Seule voie discordante, celle d’un représentant d’un État étranger qui tire la sonnette d’alarme…

 En visite à Varsovie le 31 mars dernier le chef de la diplomatie du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), Mohamed Taher Siala, a vivement critiqué l’opération européenne « Sophia ». Prétendument destinée à venir au secours des envahisseurs qui se lancent dans la traversée improbable de la Méditerranée, selon lui, elle « encourage la migration »


Et il s’explique :
« Tout simplement parce qu’avant, les migrants calculaient tous les risques », de la traversée de la Libye puis de la Méditerranée jusqu’aux îles italiennes de Lampedusa ou de Pantelleria.


Aujourd’hui, ils ne calculent que le risque qu’il y a à traverser la Libye et sortir des eaux territoriales libyennes. Seulement cela, parce qu’ensuite ils sont repêchés par les bateaux de l’opération Sophia qui les conduisent en Europe, en toute sécurité. »
Et on a peut-être encore rien vu. Les prévisions migratoires sont véritablement catastrophiques.
« 30 millions d’Africains en Europe dans les prochaines années »


Alors qu’il était interrogé par un médiat allemand sur la crise migratoire et le flux de candidats africains à l’asile qui tentent de rallier l’Europe, le président du Parlement européen Antonio Tajani a lâché des propos qui font l’effet d’une bombe. 


Si l’Afrique qui est dans une situation dramatique n’arrive pas à mettre en place une stratégie de développement sur le long terme et à résoudre ses problèmes centraux, « ce sont 10, 20 ou 30 millions d’immigrés qui vont arriver en Europe » !

Et contrairement au discours immigrationnistes habituels, on se doute bien qu’ils ne viendront pas pour travailler, cotiser, payer des impôts, participer à la création de richesse et financer les retraites. 

Les statistiques allemandes sur l’emploi du million d’envahisseurs accueilli par Angela Merkel sont catastrophiques. 

Sans même parler des taux de criminalité qui s’envolent donnant lieu à des événements comme ceux de Cologne ou qui ont abouti à faire de la Suède la capitale du viol en Europe et peut-être même dans le monde…


À quand la révolte des peuples et des nations pour retrouver leurs attributs de souveraineté : la liberté de relever les frontières et de se défendre contre l’invasion ?

 

About Pierre Olivier        http://www.jeune-nation.com/actualite