Google+ Badge

mardi 25 avril 2017

L' IMPOSTURE MACRON ! TRIBUNE LIBRE !

Macron veut faire le coup des Patriotes contre les Nationalistes !

Publié le 24 avril 2017 - par -


Que les patriotes légitimement déçus de l’aberrant résultat du premier tour, cessent de se lamenter et de pleurer avant d’avoir mal ; nous avons perdu une bataille, mais pas encore la guerre, et nous avons 15 jours pour continuer inlassablement, à l’image de notre candidate, pour tenter de convaincre les déçus des autres camps d’ouvrir les yeux sur l’imposture Macron !


Ce résultat a d’ailleurs été totalement manipulé par les merdias qui nous ont immédiatement présenté le score Macron comme une éclatante victoire alors qu’il ne devance Marine Le Pen que de 2%, méprisant précisément la performance de celle qui arrive quasiment à égalité avec lui, malgré la puissance financière pilotant Macron, quand elle a dû se battre seule contre les pièges, chausse-trappes et mensonges du système !


Que ce morveux, que toute la bien-pensance présente comme un petit génie, ne se sente plus pisser, c’est normal compte tenu de toutes les crevures qui, de droite, gauche, centre, et extrême gauche, oubliant leurs récents griefs, se sont précipités toute honte bue, aux basques du dauphin, impatients de pouvoir continuer leur carrière d’enfumeurs professionnels au détriment du peuple !


Comment est-ce possible que les 23% de citoyens ayant voté hier pour ce bouffon, n’aient pas encore compris qu’avec lui, c’est la grande finance mondiale qui menace d’être élue, et qu’alors nous verserons très vite des larmes de sang… c’est inimaginable compte tenu de l’accumulation des bourdes de cet incapable fils spirituel de l’immonde Hollande, lequel ose dire qu’il laissera à son successeur un pays en meilleur état qu’il l’a trouvé, quand il n’a pas pu revendiquer un second mandat, précisément à cause de son misérable bilan !


Il est donc plus qu’urgent de sécher nos larmes de déception, pour livrer une nouvelle bataille qui, si elle s’annonce féroce, mérite d’être livrée plutôt que baisser les bras et refuser le combat.
Ce n’est pas parce que Macron a bénéficié d’un service d’ordre hors norme (payé par ses protecteurs ou par nos impôts ?), digne du chef d’état qu’il se croyait déjà, et parce qu’il s’est cru autorisé à saluer nommément tous ses adversaires sauf Marine (c’est-à-dire méprisant au passage quasiment le même nombre de citoyens que ceux qui l’ont porté au second tour) pour marcher dans son cinéma et se laisser intimider par les manipulations médiatiques.

Et puisque certains citoyens n’ont pas encore pris la mesure du danger qui nous guette, il est indispensable de leur rafraichir la mémoire de quelques rappels.

En tout premier lieu, il est nécessaire de s’étonner, qu’un presque inconnu, bien qu’ayant déjà sévi quatre ans auprès de Hollande, se retrouve en seulement un an à la tête d’un parti ayant le vent en poupe… alors qu’il a fallu tellement de décennies aux autres pour émerger et se maintenir. Premier mystère ! A moins que dans l’ombre, l’appui des vieux croûtons qui le chapeautent n’aient fait intervenir tous leurs contacts…

Second mystère : quels sont les moyens financiers de ce si jeune parti, sachant combien son instigateur est tellement léger avec l’argent qu’il est incapable de se souvenir de ce qu’il a bien pu faire de tout le fric  gagné au service des banquiers qui l’employaient… avant de le téléguider vers la politique ?


Il y a encore beaucoup à dire sur cette grenouille voulant se faire aussi grosse que le bœuf (et qui risque bien d’éclater avant l’heure, si elle continue à se gonfler ainsi), mais penchons-nous surtout sur les « djeunes » protecteurs de ce parti, censés représenter le « renouveau » de la politique française :
– Pierre Bergé : 86 ans, homme d’affaires et mécène
– Bernard Kouchner : 77 ans, ex ministre de gouvernement bi-colore
– Jacques Attali : 73 ans, ex conseiller de François Mitterrand
– Daniel Cohn-Bendit : 73 ans, politicien, « soixante-huitard » très attardé !
– Alain Minc : 68 ans, conseiller politique (surtout en matière d’enfumage)
– Bertrand Delanoë :  67 ans, ex « Notre dame » de Paris,
– Martine Aubry : 66 ans, « l’amère » de Lille !
– François Bayrou : 66 ans, Président du Modem,
– François Hollande : 62 ans, euh … quoi dire ?
Jean-Pierre Raffarin, Ali Juppé, François Fillon… autres jeunots

Tous ayant passé la limite d’âge préconisée par un certain Attali (manifestement uniquement à l’usage du peuple), mais liste non exhaustive, il en arrive tous les jours de nouveaux, transfuges en grande partie des deux grands partis moribonds LRPS… que l’on voudrait nous faire passer pour des perdreaux de l’année !


Le jour où le jeunot quittera ses couches, ceux-là étrenneront leur premier déambulateur !
Sûr qu’avec tout ce beau monde, fringant et plein d’idées (pour nous piquer nos sous) il va y avoir du changement… hélas, en bien pire, et il n’est pas nécessaire d’être grand clerc pour constater que le programme de Macron étant de FAIRE DU NEUF AVEC DU VIEUX, il s’agit ni plus ni moins qu’une méga arnaque !!!


Comment tous ces vieux machins pourraient-ils effectivement apporter autre chose à la France que le renouvellement de leurs combines de privilégiés, toujours présents aux festin … 

La star du jour n’a d’ailleurs pas attendu d’être réellement intronisée pour faire la fête avec les copains, en toute modestie… à La Rotonde, célèbre brasserie parisienne, où en compagnie de Jacques Attali, Line Renaud, Pierre Arditi, Stéphane Bern… l’ancien ministre de Hollande a trinqué sans vergogne !
Quand on se souvient du cirque orchestré pendant cinq ans par les merdias, reprochant à Sarkozy d’avoir fêté sa victoire au Fouquet’s et de s’être entouré de personnalités has been, telles Mireille Mathieu ou Enrico Macias … on ne peut que se gausser, de voir ce freluquet se fâcher lorsqu’on lui en fait reproche, et répondre vertement « qu’il n’a pas de leçons à recevoir du petit milieu parisien »

http://www.lci.fr/elections/resultats-election-presidentielle-2017-video-emmanuel-macron-a-la-rotonde-je-n-ai-pas-de-lecons-a-recevoir-du-petit-milieu-parisien-2046017.html

Pour quelqu’un qui venait tout juste de prétendre dans son discours ampoulé, qu’il sera « le président de tous les patriotes », ça commence mal… d’autant plus qu’il avait ajouté alors, « face à la menace des nationalistes »… visant sans doute les électeurs du FN.


On se demande bien comment tu feras la différence, puisque « patriotes » ou « nationalistes » ce sont les mêmes, abruti !
https://www.valeursactuelles.com/politique/macron-sur-la-rotonde-vous-navez-rien-compris-la-vie-81632


Envisager ne serait-ce qu’un instant que cet avorton puisse devenir le Président de la France, est littéralement cauchemardesque, mais gardons la tête froide, car au rythme où il produit bévues, bourdes, balourdises… quand ce n’est pas carrément de grotesques ignorances, il faut s’attendre à ce qu’il nous en fasse un festival d’ici deux semaines ; d’autant plus que de notre côté nous allons fouiller et fouiller, encore et encore, pour déterrer toutes les pépites que nous pourrons trouver sur ce pitre et ses funestes projets.


Josiane Filio      http://ripostelaique.com/


L’image contient peut-être : 1 personne