Google+ Badge

mardi 25 avril 2017

DÉMOCRATIE ET " VIVRE ENSEMBLE " ???


Nantes. Des cocktails molotov contre la permanence du FN

 

25/04/2017 – 10h40 Nantes -(Breizh-Info.com) – La permanence nantaise du Front national est ouverte depuis un mois environ et a déjà été attaquée… deux fois ! 

Après une première attaque dans la nuit du 9 au 10 avril dernier, la permanence nantaise a une nouvelle fois été attaquée dans la nuit du 24 au 25 avril. 

Cette fois-ci, au moins deux cocktails molotov ont été lancés contre le bâtiment.

Une escalade dans la violence

La première attaque contre la permanence nantaise avait été menée à la peinture. Le mur et les fenêtres de la permanence avaient été souillés et l’extrême-gauche avait revendiqué l’attaque.
 
Le bâtiment, situé dans le quartier Plaisance à Orvault, est occupé par d’autres locataires professionnels.

Cette fois-ci, ce n’est pas uniquement à la peinture mais aux engins explosifs que le local du Front national a été attaqué. 

Une escalade qui inquiète les militants Front national du département.
 
En Loire-Atlantique, la permanence de Varades avait également été la cible d’une attaque violente

Dans d’autres régions, les permanences du Front national ont également subi plusieurs attaques. Par exemple à Saint-Etienne ou à Saint-Maxime le soir du premier tour.

 A chaque fois, comme pour les premières attaques en Loire-Atlantique, c’est l’extrême gauche qui est pointée du doigt par les témoignages.

Peu de dégâts matériels à la permanence

Heureusement, les cocktails molotov n’ont pas occasionné d’autres dégâts que la fonte de rideaux extérieurs et le noircissement de la façade. 
Les malfrats n’ont pas réussi à viser les fenêtres et à les briser. Une chance car l’incendie aurait été inévitable.

Outre les cocktails molotov – au moins deux -, quelques jets de peinture rose sont également à noter.

Éléonore Revel, candidate à la députation dans la circonscription Nantes-Saint Herblain, a réagi : « Nous ne nous laisserons pas intimider par ces méthodes de barbare et nous continuons notre campagne auprès de Marine Le Pen pour que vivent la démocratie et notre belle France que nous remettrons en ordre en 5 ans. »

 Après l’émeute du soir du premier tour, cet acte vient confirmer que l’entre-deux-tours s’annonce très tendu à Nantes.

  [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine