Google+ Badge

samedi 29 avril 2017

CAMPS DE CONCENTRATIONS : JUSTE UN RAPPEL DE MÉMOIRE !

 En France on ne nous parle que des camps de concentrations " National Socialiste "  ( Nazi ) !
 Juste un rappel de mémoire !
Alde Vinci, perplexe.
Et si on parler des camps de concentrations des allies comme par exemple :

- La première apparition de la dénomination « camp de concentration » est due aux Britanniques en Afrique du Sud durant leur Seconde Guerre des Boers (Transvaal, 1899-1902); sur ordre du général Frederick Roberts puis de Lord Kitchener, les Britanniques y enfermaient les femmes, les vieillards et les enfants des Boers, ainsi que des membres de tribus indigènes alliées aux Boers
 

- Les Britanniques aussi ont organisé des camps de concentration de civils de l'Axe. C'est ainsi que des civils allemands et britanniques suspects du sexe masculin résidant aux Indes se sont retrouvés en 1940, internés au camp de Deraa Doun, sur les contreforts de l'Himalaya.
 

- Au USA :Centre de Manzanar (près d'Independence, Californie), 110 000 internés
Le camp de Manzanar qui signifie « pommeraie » en espagnol, est le camp d’internement le plus connu aux États-Unis parmi les dix camps d'internement. Il accueillit des citoyens japonais ainsi que des citoyens américains d’origine japonaise. Manzanar est situé au pied de la Sierra Nevada dans la vallée d’Owens en Californie entre les villes de Lone Pine au sud et Independence au nord, à environ 370 km au nord-est de Los Angeles.


 Manzanar est aujourd'hui un site historique national12.
Centre de Jerome (près de Jerome, Arkansas), 8 500 internés
 

Le camp de Jerome dans l’Arkansas est le premier camp qui a fermé ses portes le 30 juin 1944.
Centre de Tule Lake (près de Tulelake, Californie), 19000 internés
 

Le camp de Tule Lake, où l’on dénombra jusqu’à 18 789 internés est le camp de haute sécurité qui a interné les éléments les plus réfractaires, c'est la raison pour laquelle c'est le dernier camp à fermer ses portes, en mars 1946.

Centre de Minidoka (près de Twin Falls, Idaho), 9 000 internés
 

Le camp de Minidoka est créé le 10 août 1942 à Hunt dans l'état du Idaho était constitué de 600 baraques sur 13 000 hectares13. Il est fermé le 28 octobre 194514.
Centre de Poston (près de Parker, Arizona), 17 000 internés
 

Le camp de Poston est créé le 10 août 1942 en Arizona pour regrouper les Japonais et les citoyens américains d'origine japonaise de la côte ouest des États-Unis. Poston était composé de trois camps distincts, implantés dans la réserve indienne Colorado River et cela malgré l'avis négatif des autorités tribales15.
Centre de Rohwer (près de McGehee, Arkansas), 8 475 internés
 

Le camp de Rohwer est créé le 18 septembre 1942 dans le comté de Desha. Ce camp a emprisonné jusqu'à 8 47516 Japonais américains. Il ferme le 30 novembre 1945. Aujourd'hui, il ne subsiste plus que le cimetière du camp qui est devenu un monument local17.
Camp de Gila River (au sud-est de Phoenix, Arizona), 13 000 internés
Centre de Topaz (près de Delta, Utah), 9000 internés
Centre de Heart Mountain (près de Ralston, Wyoming), 10 800 internés18
 

Le Heart Mountain Relocation Center (centre de relogement de guerre de Heart Mountain) est un camp d'internement situé dans le nord-ouest du Wyoming. Il ouvre le 11 août 1942. Sa population maximum sera de 10 767 internés (en janvier 1943), ce qui en fit provisoirement la 3e ville du Wyoming en termes de population. Les internés étaient soumis à la conscription militaire, 85 iront en prison pour refus de s'y soumettre et 799 jeunes seront envoyés dans l'armée. Le camp ferme le 10 novembre 1945.

Centre de Granada ou « camp Amache » (près de Granada, Colorado), environ 10 000 internés Centre de Manzanar (près d'Independence, Californie), 110 000 internés
 

Le camp de Manzanar qui signifie « pommeraie » en espagnol, est le camp d’internement le plus connu aux États-Unis parmi les dix camps d'internement. Il accueillit des citoyens japonais ainsi que des citoyens américains d’origine japonaise. Manzanar est situé au pied de la Sierra Nevada dans la vallée d’Owens en Californie entre les villes de Lone Pine au sud et Independence au nord, à environ 370 km au nord-est de Los Angeles. Manzanar est aujourd'hui un site historique national12.
Centre de Jerome (près de Jerome, Arkansas), 8 500 internés
 

Le camp de Jerome dans l’Arkansas est le premier camp qui a fermé ses portes le 30 juin 1944.
Centre de Tule Lake (près de Tulelake, Californie), 19000 internés
 

Le camp de Tule Lake, où l’on dénombra jusqu’à 18 789 internés est le camp de haute sécurité qui a interné les éléments les plus réfractaires, c'est la raison pour laquelle c'est le dernier camp à fermer ses portes, en mars 1946.
Centre de Minidoka (près de Twin Falls, Idaho), 9 000 internés
 

Le camp de Minidoka est créé le 10 août 1942 à Hunt dans l'état du Idaho était constitué de 600 baraques sur 13 000 hectares13. Il est fermé le 28 octobre 194514.
Centre de Poston (près de Parker, Arizona), 17 000 internés
 

Le camp de Poston est créé le 10 août 1942 en Arizona pour regrouper les Japonais et les citoyens américains d'origine japonaise de la côte ouest des États-Unis. Poston était composé de trois camps distincts, implantés dans la réserve indienne Colorado River et cela malgré l'avis négatif des autorités tribales15.
Centre de Rohwer (près de McGehee, Arkansas), 8 475 internés
 

Le camp de Rohwer est créé le 18 septembre 1942 dans le comté de Desha. Ce camp a emprisonné jusqu'à 8 47516 Japonais américains. Il ferme le 30 novembre 1945. Aujourd'hui, il ne subsiste plus que le cimetière du camp qui est devenu un monument local17.

Camp de Gila River (au sud-est de Phoenix, Arizona), 13 000 internés
Centre de Topaz (près de Delta, Utah), 9000 internés
Centre de Heart Mountain (près de Ralston, Wyoming), 10 800 internés18
 


Le Heart Mountain Relocation Center (centre de relogement de guerre de Heart Mountain) est un camp d'internement situé dans le nord-ouest du Wyoming. Il ouvre le 11 août 1942. Sa population maximum sera de 10 767 internés (en janvier 1943), ce qui en fit provisoirement la 3e ville du Wyoming en termes de population. Les internés étaient soumis à la conscription militaire, 85 iront en prison pour refus de s'y soumettre et 799 jeunes seront envoyés dans l'armée. Le camp ferme le 10 novembre 1945.

Centre de Granada ou « camp Amache » (près de Granada, Colorado), environ 10 000 internés


Merci Alde V. 


 jmlb

Et les goulags, les camps Vietcongs, Chinois et les camps de concentration des Communistes.  Chuttttt !

Víkingur Thomas Lizzie van Zyl décédée dans le camp de concentration britannique de Blœmfontein, elle était âgée de 7 ans en 1901.