Google+ Badge

jeudi 2 mars 2017

PARLEMENT EUROPÉEN , LEVÉE D' IMMUNITÉ DE MARINE LE PEN


 
 
28 février 2017

Marine Le Pen

La commission des affaires juridiques du Parlement européen s’est prononcée pour la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen. 

Ce vote ne sera définitif qu'en cas de confirmation par un vote en séance plénière du Parlement européen jeudi prochain.

Ce mardi, la commission des affaires juridiques du Parlement européen s'est prononcée pour la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, demandée par la justice française pour « diffusion d'images violentes », signale l'agence Reuters.
Ce vote préliminaire ne sera définitif que dans le cas d'une confirmation par un vote en séance plénière du Parlement européen jeudi prochain.
La candidate du Front national Marine Le Pen fait l'objet d'une enquête ouverte en France pour l'envoi, en décembre 2015, de tweets contenant des photos d'exécutions menées par le groupe terroriste Daech, dont celle du journaliste américain James Foley
 ET AUSSI
3 mars 2017



Hebergeur d'image

Le député européen tchèque Petr Mach a publié, sur son mur Facebook, une capture d’écran du compte twitter de Marine Le Pen où elle avait mis des photos de Daesh.
 Le député européen a souhaité ainsi lui exprimer sa solidarité face à la perte de son immunité parlementaire au Parlement européen.
En décembre 2015, la présidente du FN avait en effet diffusé trois photos sur twitter avec le texte « Daech c’est ça! » : un soldat syrien vêtu d’une combinaison orange sous les chenilles d’un char, un pilote jordanien vêtu de la même manière en train de brûler dans une cage et le corps de James Foley décapité avec la tête posée sur le dos.
Voici la traduction en français du texte de Petr Mach qui accompagne sa capture d’écran :
« Par solidarité avec Marine Le Pen, je partage ce pour quoi elle risque trois ans de prison. 

Je sais que nous sommes encore et toujours un pays ouvert d’esprit-et que chez nous on ne risque pas d’être poursuivi pour cela.
Il est clair que le Parlement européen souhaiterait également, et avec un grand plaisir, que je sois poursuivi en justice. 

Lorsqu’un écrivain a comparé le parti politique de Marine Le Pen à l’organisation terroriste de l’Etat islamique, elle a mis sur son compte twitter trois photos d’exécutions barbares commises par les djihadistes et elle a écrit : « Daech c’est ça! »
Elle risque pour cela trois ans de prison et aujourd’hui le Parlement européen a voté la levée de son immunité parlementaire ce qui permet aux poursuites judiciaires de suivre leur cours en France. » (…)