Google+ Badge

samedi 18 mars 2017

MUSULMAN EN OCCIDENT ! ( SALEM BEN AMMAR )

Publié par Salem Ben Ammar le 17 mars 2017



Je suis musulman et ça se voit sur mon front

Je suis un veinard né dans la plus sublime communauté qui ait jamais surgi sur terre
Je porte le kamiss afghan et la barbe sans les moustaches
Je chausse du Nike et du Converse et je porte un haut de survêtement Adidas
Je possède le dernier modèle d’iPhone
Je navigue sur une tablette dernier cri
Je suis au top de la frime des nouvelles technologies
Je règle la sonnerie de mon téléphone sur Il n’y a d’Allah qu’Allah et Mohamed est son prophète
Je suis père de 5 enfants mineurs
Je suis logé dans un F6 pour 60€ par mois
Je suis propriétaire chez moi au pays, de trois villas au bord de mer
Je les loue pour l’équivalent de 500€ par mois chacune
Je suis exonéré de tout ici
Je suis un privilégié du système par la volonté d’Allah
Je suis courtisé par tous les partis même par celui qui se veut un rempart contre ma religion

Je prie tous les jours dans la mosquée de mon quartier
Je suis toujours à l’heure à mes prières
Je ne rate jamais une prière pour ne pas perdre mes hassanates
Je gagne à chacune de mes prières 29 marches pour le paradis
Je suis en arrêt de maladie longue durée
Je sors de chez moi cinq fois par jour pour aller prier
Je ne suis pas astreint à rester chez moi
Je suis en dépression aggravée
Je suis autorisé par mon médecin à sortir de chez moi en dehors des heures de la Caisse
Je suis musulman à plein temps
Je suis touché par la grâce d’Allah
Je le loue dans toutes mes prières pour ses bienfaits
Je lui suis reconnaissant d’avoir inspiré à ces mécréants le régime de la Sécurité sociale
Je suis un musulman heureux choisi par Allah pour élire domicile chez eux
Je touche mes indemnités journalières à plein pot
Je ne fais que me faire rétribuer sur ce qu’Allah leur a donné
Je suis un homme intègre et mes compagnons de prières m’en sont témoins
Je suis musulman et frais comme un lardon




Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.


ET AUSSI


Attaque d'Orly: le frère et le cousin de l'assaillant toujours en garde à vue, pas le père

AFP Publié le - Mis à jour le


Le frère et le cousin de l'homme qui a agressé samedi à l'aéroport d'Orly une militaire de l'opération Sentinelle avant d'être abattu, étaient toujours en garde à vue dimanche matin, tandis que son père a été relâché la veille au soir, a-t-on appris de source judiciaire.


Le père et le frère de Ziyed Ben Belgacem s'étaient présentés d'eux-mêmes au commissariat samedi en fin de matinée.

 D'après leurs déclarations, l'agresseur, après avoir tiré sur des policiers lors d'un contrôle routier au nord de Paris une heure et demie avant l'attaque d'Orly, les avait contactés, leur confiant avoir "fait une bêtise".

Le cousin de l'assaillant s'était, quelques heures plus tard, également présenté spontanément à la police. Il avait rencontré l'agresseur la nuit précédant les faits dans un bar de Vitry-sur-Seine.


Les enquêteurs tentent de faire la lumière sur le parcours et le profil psychologique de Ziyed Ben Belgacem, Français de 39 ans, braqueur multirécidiviste, qui n'était pas fiché "S" mais avait présenté des signes de radicalisation. 

Son autopsie doit avoir lieu dans la journée afin notamment de déterminer s'il était sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants au moment des faits.

Il se trouvait dans "une sorte de fuite en avant avec un processus de plus en plus destructeur", a commenté samedi soir le procureur de Paris, François Molins.

Il avait lancé aux militaires au moment de l'agression: "Posez vos armes! Mains sur la tête! Je suis là pour mourir par Allah. De toute façon, il va y avoir des morts".

Ziyed Ben Belgacem avait jeté au sol un sac contenant un bidon d'hydrocarbures juste avant l'attaque. Sur lui, les enquêteurs ont retrouvé 750 euros, un exemplaire du coran, un paquet de cigarettes et un briquet et, à son domicile, de Garges-lès-Gonesse (Val d'Oise) quelques grammes de cocaïne et une machette.

Le parquet a ouvert une enquête notamment pour tentative d'homicide et tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique, en relation avec une entreprise terroriste, ainsi que pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.



Orly-sud: l’islamiste (tué avant de tuer) avait fait l’objet de 44 signalements!


Orly-sud: l’islamiste (tué avant de tuer) avait fait l’objet de 44 signalements!

Download PDF
L’homme abattu ce samedi matin à l’aéroport d’Orly-Sud (Val-de-Marne) après avoir tenté de dérober une arme à une militaire de l’opération Sentinelle, est un Français âgé de 39 ans, originaire du Val-d’Oise. 

 Selon Le Parisien, l’auteur de l’agression s’appellerait Zied B. 

Il ferait l’objet de « 44 signalements au fichier du TAJ (traitement des antécédents judiciaires) », selon une source policière.

Il est fiché « J » au Fichier des personnes recherchées (FPR), c’est-à-dire qu’il était recherché par la police judiciaire. 

Son casier judiciaire comporte « neuf mentions » pour des faits de droit commun dont des vols à main armée et du trafic de stupéfiants. 

« Détecté comme radicalisé », il avait fait l’objet en 2015 d’une perquisition administrative, qui « n’avait rien donné », a précisé une autre source policière.

Source DNA