Google+ Badge

lundi 27 mars 2017

LE " CABINET NOIR " ! UNE STRUCTURE CLANDESTINE ?




Affaire Fillon: Canard qui s’en dédit…


Quand un journaliste de l’hebdo satirique se dément lui-même



Journaliste
Publié le 24 mars 2017 / Politique



François Hollande a croisé le regard de François Fillon au dernier diner du CRIF, février 2017. SIPA. 00794699_000007


Il est des oies dont on bourre le foie et des canards dont on bourre le mou. Mais quelle torture a-t-on bien pu faire subir à Didier Hassoux, le journaliste du Canard enchaîné, pour lui faire ainsi changer de ton ? Gêné aux entournures par « l’instrumentalisation politique » de son bouquin par la cible privilégiée de son employeur, le co-auteur de Bienvenue Place Beauvau n’a pas attendu plus tard qu’hier soir pour en faire l’autodafé.

 « On n’a pas écrit ça », a éructé le journaliste. Ecrit quoi ? Qu’il existe un « cabinet noir » à la main de François Hollande susceptible d’être à l’origine de l’interminable affaire Fillon. Accusation portée par ce dernier, sur la base de l’enquête du journaliste, sur le plateau de « L’Emission politique » hier soir.


«La seule personne qui croit qu’il y a un cabinet noir à l’Élysée, c’est François Fillon », s’aventure même notre volatile, très vite devenu bien tatillon. Comparons.


«Derrière ces ennuis à répétition qui ciblent les principaux rivaux du président sortant, difficile de ne pas voir la patte de Hollande», écrit celui qui dénonce (dénonçait ?) dans son livre « les secrets inavouables d’un quinquennat ».  

On pourrait s’arrêter là. Mais, bon public, continuons. « Pour orchestrer les affaires judiciaires il existe une mécanique complexe aussi efficace que redoutable. Hollande a su en tirer profit. D’abord il y a Tracfin, le service de renseignement de Bercy, le ministère piloté durant tout le quinquennat par Michel Sapin, un ami de quarante ans du Président[sic]. La plupart des affaires judiciaires qui ont empoisonné Sarko et les siens ont trouvé leurs racines ici, dans cet immeuble ultra-sécurisé du 9e arrondissement de Paris, entièrement classé secret-défense. Là, cent vingt fonctionnaires sont habilités à fourrer leur nez dans les comptes en banque de n’importe qui. » Encore ? « Depuis l’arrivée de Hollande au pouvoir, c’est comme si une malédiction judicaire s’était abattue sur son prédécesseur. » Une dernière : un « cabinet noir » ? « Il n’est pas possible d’en apporter la preuve formelle. Comme il n’est pas possible de prouver le contraire ! » Mais il existe une « addition d’indices troubles et de témoignages étonnants ».


En effet, Didier Hassoux « n’a pas dit ça ».  Mieux, on déduit de la lecture de son enquête que François Hollande serait à l’origine de toutes les affaires qui ont touché le camp adverse pendant son mandat, sauf de celle-là. 

C’est vrai quoi, François Fillon on n’y touche pas. La preuve, le président l’a (re)dit lui-même ce matin: « il n’y a pas de cabinet noir à l’Elysée » (il n’a pas parlé de Bercy). C’est clair ? « Macron c’est moi » mais François Fillon c’est pas moi ! 

Si le malheur de l’un fait le bonheur de mon poulain c’est totalement fortuit. « Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire. […] Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante. […]Moi président de la République, je ne traiterai pas mon Premier ministre de collaborateur. »


 J’utiliserai seulement comme tel celui de mon prédécesseur pour mieux faire en sorte de choisir mon successeur. Ah non pardon, ça non plus il ne l’a pas dit…


Price: EUR 19,50
4.0 étoiles sur 5 (13 customer reviews)
3 used & new available from EUR 18,00





  •  Source:  http://www.causeur.fr/hollande-fillon-canard-enchaine-cabinet-43409



    ET AUSSI

    26 mars 2017

    «Cabinet noir» : plusieurs ténors de la droite saisissent le parquet national financier

    S'appuyant sur les révélations du livre Bienvenue place Beauvau, plusieurs cadres des Républicains ont adressé un courrier à la justice. 

    Ils espèrent que celle-ci ouvrira une enquête sur l'existence présumée d'un «cabinet noir» à l'Elysée.


    Après les révélations des auteurs de Bienvenue place Beauvau concernant l'existence d'un «cabinet noir» à l'Elysée, plusieurs ténors du Parti Les Républicains (LR) ont adressé ce 26 mars une lettre à Eliane Houlette, patronne du parquet national financier (PNF).


    Parmi les signataires de ce courrier, qui devrait parvenir à l'institution judiciaire le 27 mars, on trouve notamment Christian Jacob, président du groupe LR à l'Assemblée nationale, Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, Valérie Pécresse, présidente LR de la région Île-de-France, Nathalie Kosciusko-Morizet, présidente du groupe LR au Conseil de Paris, ou encore Luc Chatel, porte-parole du candidat François Fillon.

    Ils demandent au PNF, qui devrait se prononcer rapidement sur d'éventuelles suites judiciaires, d'enquêter sur «un certain nombre de faits d'une particulière gravité qui seraient susceptibles de revêtir différentes qualifications pénales» révélés au fil des pages du livre des journalistes Didier Hassoux, Christophe Labbé et Olivia Recasens. 

    Selon les cadres des Républicains, il existerait à l'Elysée «une structure clandestine» qu'ils qualifient dans leur lettre d'«association de malfaiteurs».


    Ce «cabinet noir», dont François Fillon avait souligné le rôle présumé dans les affaires le concernant alors qu'il était invité sur le plateau de L'Emission Politique le 24 mars dernier, est accusé par la droite d'avoir permis à «François Hollande de faire remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau». 



    source     http://www.citoyens-et-francais.fr/2017/03



    Et aussi sur facebook 


     
    MESSAGE...

    Cabinet rose au bénéfice de Julie Gayet qui n'est même pas sur le plan officiel reconnue comme la première dame de France et un cabinet noir à l’Élysée avec la création d'un corps d'une police politique que je savais depuis plus d'un an et ceux qui en restent perplexes qu'ils s'adressent aux services spéciaux de la sécurité de l’état s'ils peuvent le faire en toute discrétion....

    J'ajouterais que ceux qui lisent mes posts savent depuis fort longtemps que je dénonçais par le biais de mes articles ce genre de pratique qui est un secret de polichinelle pour personne avertie et pour les soi-disant journalistes d’investigation qui ne sont certes pas à la botte de certains médias de l’audiovisuel et de la presse écrite et qui eux ont le courage d'écrire et de parler vrai en risquant de compromettent leur carrière !!!....


    VOILA LES VÉRITABLES DANGERS QUI NOUS ATTENDENT !!!
    Oui aujourd'hui je dénonce et j'accuse qu'il y a un véritable danger de nos libertés sur le plan politique et individuel par la surveillance orchestrée directement de l'Elysée par le biais de son gouvernement , de sa majorité socialiste et par la création de son fameux cabinet noir car j'en veux pour preuve par l'imposition généralisée de l'installation dans chaque foyer du compteur Linky pour l'électricité ou une miniature caméra est incorporée discrètement dessus tout en nous faisant croire le contraire , qu'elle demeure dans notre imagination mais qui est là dans la réalité dans le seul but de nous fichier , de nous contrôler etc etc comme reste à venir le fameux compteur Gaspard pour le gaz plus le contrôle de nos données informatiques de nos portables et de nos ordinateurs !!!....


    Oui j'en veux à tous ces bien pensants et à tous ces journalistes qui eux savent , qui nous mentent , qui nous manipulent à longueur de temps et qui nous cachent tout par peur de perdre leur outil de travail et qui se croient au dessus de nous tous intellectuellement mais qui sont comme nous tous de la chaire à canon pour les fanatiques islamiques qu'ils cautionnent indirectement en leurs faisant trop de publicité tout en décriant que le Front National est un parti nazi fasciste dangereux pour la France alors que celui-ci n'a pas du sang sur les mains , à savoir les plus 252 morts des attentats de 2016 sur la conscience !!!....G.A.L.........