Google+ Badge

dimanche 19 mars 2017

LA CHASSE AUX CURÉS ! SILENCE DES AUTORITÉS ???

 La « Chasse au Curé » est devenue un sport rigolo pour la racaille musulmane,
protégée par le CAZENEUVE  et autres collabos de sa tribu … !


Le Père GREGOIRE, de la communauté de SAINT- JEAN, agressé à Avignon … !

 



En avez-vous entendu parler à la télé ou à la Radio ou dans les journaux … ?



Imaginez que la victime ait été un Imam barbu … !

Les chaines comme : BFM TV, CANAL +, TF 1, FR 2, FR 3, TV 5, …
Les journaux comme : le MONDE, le NOUVEL OBSERVATEUR,  Libération, …
Les émissions comme : RMC BOURDIN, RUQUIER, Salut les TERRIENS ...
Etc … etc …

Tout ce beau monde aurait brassé de l’ air pendant des jours pour appeler au scandale …
et aux manifestations ‘’ pacifiques ‘’ dans les rues de toutes les villes de France …

Notre François Couillon 1er aurait reçu une délégation de crevards au Palais …
Et nous aurions eu droit à une prise de paroles de BOUBAKER, du MRAP, de SOS  RACISME, de Jack Lang ... et autres corniauds …

Image en ligne

Rappelons nous aussi que François Peillon, ex ministre de l’ Idoucation Nationale avait affirmé :
« Le Catholicisme n’est pas adaptable à notre Ripoublique » … !


Le Prêtre a été agressé sauvagement par 4 voyous d’origine Nord Africaine …
http://images.midilibre.fr/images/2013/05/15/le-pere-gregoire-tres-marque-par-l-agression-subie-lundi_581618_510x255.jpg


Silence total des merdias … !

Le religieux qui été en habit de Prêtre a été retrouvé inconscient sur le sol …
Un tabassage en règle avec fracture du nez, perte de connaissance et nuit à l’ hôpital sous observation sérieuse …

Monseigneur Cattenoz, archevêque d’ Avignon, a tenu une conférence de presse en tapant du poing sur la table … dénonçant ainsi l’ insécurité qui règne dans le quartier St RUF, ainsi que la multiplication des vols et des menaces envers les membres de la Communauté Chrétienne locale.  


Quand au ministre Cazeneuve, habituellement très bavard sur ce sujet :


nous n’ entendons que son silence … !



Pensez à regarder les pièces jointes … !





ET AUSSI  POUR LA FRANCE DE DEMAIN ?


La formation des imams : une lutte radicale pour la déradicalisation ?


18/03/2017 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
C’est le septième rapport, en trente ans, qui vient de sortir. Il révèle avant tout l’impuissance de l’Etat à prévenir la radicalisation de certains imams venus de l’étranger. 

Ce rapport a été remis hier aux ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale, respectivement Bruno Le Roux et Najat Vallaud Belkacem. 



Qui sont les noms qui sont à la tête de ce dossier ?
L’islamologue Rachid Benzine et les professeurs d’université Catherine Mayeur Jaouen et Mathilde Philip Gay, les trois auteurs très autorisés sur le sujet. 



Quelles sont leurs conclusions ?
Leur diagnostic d’une situation complexe tient en deux idées forces : la formation de l’écrasante majorité des quelque 1 800 imams actifs en France échappe à tout contrôle sinon à celui des fédérations musulmanes ; la tentative de renforcer la formation universitaire en islamologie pour travailler à la déradicalisation voit plutôt les quelques apprentis imams qui s’y rendent, contester cette lecture universitaire du coran. 
 Ils la récusent même en bloc : « Les enseignants du supérieur se heurtent à des contestations croissantes ». 


Ce rapport apporte-il des choses nouvelles par rapport aux précédents ?
Non pas vraiment, il est une longue liste d’empêchement des matières à étudier, car selon eux, l’Etat n’a pas vocation à contrôler les instituts de formation théologiques (…) ni à déterminer le programme de leurs enseignements. L’Etat laïque n’est pas théologien. 


Que proposent les savants donc ?
La création d’« Un label interne au culte musulman ». 


Donc, hors de contrôle… Rien d’autre n’a été mis en avant ?
Si, le rapport a relevé l’existence de diplômes universitaires de recherche sur les religions et donc entre autres la religion musulmane. 

Mais cependant, grâce à la magnifique politique d’assimilation portée par nos gouvernants successifs, les quelque 1 800 imams concernés ne parlent pas bien le Français, ces diplômes sont donc inutiles pour eux.

Il est aussi à noter l’émergence d’une idée qui est celle de faire une faculté de théologie coranique avec toutes les tendances de l’islam… cependant, cela reviendrait à créer une université Al hazar à la française. 


Mais, d’après Philippe Loiseau, prêtre qui y a passé du temps, ces universités qui se veulent modérées deviennent de plus en plus radicales.