Google+ Badge

jeudi 9 mars 2017

L' ISLAM A LA CONQUÊTE DU MONDE ET BIENTÔT MAJORITAIRE . !...

L’islam, religion majoritaire dans le monde en 2070 ?

islam_monde
09/03/2017 – 06H00 Paris (Breizh-info.com) – L’islam deviendra probablement la religion majoritaire d’ici 2070. 
C’est ce qu’il ressort d’une analyse de l’évolution démographique des grandes religions du monde menée par le centre américain Pew Research , basé à Washington et spécialisé dans les études et les statistiques démographiques mondiales relatives aux religions

La population musulmane pourrait augmenter de 73% dans le monde, entre 2010 et 2050. La population chrétienne ne grandirait quant à elle que de 35%. 


Sur cette même période, le rapport prévoit une croissance de la population mondiale de 37%.
 
En 2010, il y avait 1,6 milliard de musulmans dans le monde, et 2,17 milliards de chrétiens. D’ici 2050, il y aura 2,76 milliards de musulmans et 2,92 milliards de chrétiens – et si les deux religions continuent à ce rythme de croissance, l’islam aura un plus grand nombre d’adeptes que le christianisme d’ici 2070.
Les athées, les agnostiques et les non-religieux passeront de 16,4 % de la population mondiale à 13,2 % d’ici à 2050.

Les changements sont en partie attribuables aux différents taux de fécondité de chaque religion.

 Les musulmans ont le plus haut, avec 3,1 enfants par femme, suivis par les chrétiens, à 2,7. 

L’islam a également une base de croyants beaucoup plus jeunes que les autres religions.  34 % ont moins de 15 ans, contre une moyenne mondiale de 27 %. 

Le rapport prédit également que du côté du christianisme celui-ci pourrait souffrir d’un recul des conversions et d’une fuite hors de la religion de certains de ses membres. 

Ainsi, environ 40 millions de personnes pourraient se convertir au christianisme à l’échelle mondiale, tandis que 106 millions quitteraient la religion.

« Jusqu’à 50% de la population en Belgique »

Le rapport ne convainc pas totalement Alexandre Del Valle, géopolitologue et auteurs de nombreux essais sur l’islam, qui y voit essentiellement un message d’alerte pour les conséquences que cette expansion musulmane aurait sur l’Europe de l’Ouest :
« La seule conséquence serait qu’il pourrait y avoir une évolution civilisationnelle majeure de l’Europe de l’Ouest. C’est dans cette dernière région, avec l’Afrique, que l’islam gagne des parts de marché. Là où la transformation risque d’être la plus brutale, c’est dans des capitales européennes à forte présence immigrée musulmane comme Bruxelles, Rotterdam, Londres, ou la région parisienne, qui pourraient devenir d’ici 2070 des capitales majoritairement musulmanes. Il s’agirait là d’une métamorphose identitaire et civilisationnelle de l’Europe qui serait donc moins chrétienne et beaucoup plus orientale, et arabo-africaine. Les répercussions pourraient être gigantesques » explique-t-il au média Atlantico.

Au sein de cet islam européen, les communautés maghrébines, turques, africaines-musulmanes, et indo-pakistainaises, deviendraient des relais de puissances extérieures qui les utiliseraient comme éléments de profondeur stratégique. 

Ainsi, les pays autochtones européens concernés deviendraient des sortes de comptoirs au sein desquels les communautés musulmanes prêteraient allégeance envers des pays non-européens. Sur le plan géopolitique, il s’agit là d’un phénomène de sécession – bien que « pacifique ». 

Des zones entières de l’Union européenne n’adhéreraient plus aux valeurs occidentales mais réclameraient des spécificités pour les personnes issues de la civilisation arabo-musulmane qui, entre temps, auront été récupérées et réislamisées par des pays d’origine.»

Le rapport rappelle en effet que les musulmans devraient représenter 10% de la population européenne d’ici à 2050 (ce qui signifie des proportions bien plus importantes en Europe de l’Ouest).


Là encore Alexandre Del Valle explique : « Pour ce qui est des pays européens, la répartition se fera essentiellement dans certains pays d’Europe de l’Ouest, où la population musulmane pourrait atteindre jusqu’à 50% en Belgique. 

A l’inverse, en Europe de l’Est, la population musulmane pourrait être proche de zéro. ».


Crédit Photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine