Google+ Badge

dimanche 19 mars 2017

ÉTATS D' URGENCES ? MAIS QUE FAIT LA POLICE !

 
Publié par Yoann Saby le 19 mars 2017

On connaît tous la difficulté des policiers à entrer dans les quartiers. 

Dans les cités les plus défavorisées, les policiers ne peuvent entrer que le matin à l’aube avec plusieurs corps de police pour leur prêter main-forte, dans le cadre de commission rogatoire et pour éviter toute émeute ou agression sur les forces de l’ordre.

La police a peur pour elle alors qu’elle est censée nous protéger. Que se passera-t-il quand un citoyen aura besoin de la police, si elle-même n’a plus les moyens de se protéger et d’imposer la loi ?

Dans cette vidéo, on doit souligner le sang-froid des policiers municipaux face à un délinquant de la rue, rejoint par plusieurs agresseurs.


Drancy, dans le 93, en France :
Lecteur vidéo
 Les agresseurs ne devraient-ils pas être à l’école ? A vue d’œil, je ne pense pas qu’ils soient très âgés.

Est-ce que ce policier recevra la Légion d’honneur ? Pour s’être défendu ? Je ne pense pas.

Ce dont on a besoin, c’est d’une police qui puisse rentrer dans les quartiers et à qui on donne les moyens. Je veux bien payer des impôts pour avoir une police efficace, même si comme tout le monde je me demande combien d’amendes je vais prendre s’ils m’arrêtent lors d’un contrôle.

(Message à mes concitoyens : lorsque vous croisez un contrôle de gendarmerie ou de police, évitez de faire des appels de phares pour prévenir les automobilistes.

Les gendarmes ne sont pas automatiquement là pour vous faire souffler dans le ballon.

Peut-être cherchent-ils un délinquant sexuel qui a enlevé une mineure, un criminel en fuite…)


Si demain il n’y a plus de police en France, ce sera la Colombie à chaque coin de rue.
Bravo à ces policiers.

Et plus de moyens pour la police.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.