Google+ Badge

mercredi 29 mars 2017

ET SI FILLON FAISAIT GAGNER MARINE LE PEN ! L' HYPOTHÈSE .......

 TRIBUNE LIBRE 


Et si Fillon faisait gagner Le Pen.

 L’hypothèse qui terrorise la sondocratie médiatique

Fillon Le Pen

Et si Fillon faisait gagner Le Pen. L’hypothèse qui terrorise la sondocratie médiatique

Raoul Fougax, journaliste ♦


Fillon n’a pas encore perdu. Certes mais ,pour lui, accéder au second tour ne sera pas facile.

Il peut espérer cependant une baisse de la pression exercée sur lui par les médias idéologiques en raison de ses faiblesses supposées ou avérées. On a remarqué que sa contre offensive contre le «  cabinet noir » avait été bien relayée. 
Ce n’est certes pas pour lui rendre service.

Ceux qui veulent sa perte commencent donc à se poser des questions sur les dégâts collatéraux de leur indiscutable acharnement. En effet, à force de radicaliser la base des Républicains, on prend le risque de radicaliser leur vote.

 Ce qui veut dire qu’il n’y aurait aucune chance de faire un front républicain pro-Macron contre Marine Le Pen. Ce qui veut dire que si Fillon n’est pas au second tour , les chances de la candidate augmentent et qu’elle peut récupérer le vote de colère des électeurs de droite se sentant volés de leur victoire par le système qui tente de faire perdurer François Hollande dans Macron.

Certaines simulations non rendues publiques montrent que cette hypothèse mettrait Marine Le Pen pas loin des 50 % et qu’au moindre faux pas de Macron, elle pourrait gagner.

Si on ajoute l’apport qui va venir de la droite hors les murs plus Dupont Aignan on dépasse déjà les 40 %…. si les fillonistes votent dans un réflexe de punition du système, on n’est pas loin de la majorité. 
A cela il faut ajouter quelques suffrages des mélenchonistes.
 Inutile de dire que ce scénario qui se crédibilise au fur et à mesure que Fillon se durcit contre le pouvoir provoque la panique dans la sondo-médiacratie.


Certains commencent à se demander si la chute de la maison Fillon était une si bonne idée. 

Fillon finalement serait un rempart plus sûr contre le Fn au second tour que Macron. 

Fillon peut donc espérer, qu’après l’audition de son épouse, on lui lâche un peu la grappe pour ne pas désespérer son électorat et l’inciter au vote de la «  terre brûlée ».

Il va pouvoir entamer une reconquête des électeurs partis ailleurs ou sur la réserve. Cela sera-t-il suffisant pour le qualifier pour le second tour ? Difficile à dire car il semble partir d’assez loin, même si les sondages sont instrumentalisés contre lui depuis des semaines.

Marine Le Pen va tenter de séduire l’électorat de la droite de la droite. Mais cette partie de l’opinion est plus prés de Marion que de Marine, notamment La manif pour tous et le mouvement Bon sens.

 La volonté de Marine de tenir sa nièce à distance est donc une mauvaise stratégie. 

Elle espère compenser le coté négatif de cette position par un ralliement de de Villiers.

 Mais pour gagner, Marine a besoin de tous les votes populaires, identitaires et traditionalistes. 

Sa crainte de Marion, l’hostilité de Philippot est un frein à la stratégie de «  pas d ennemie à droite » la seule capable de briser le prétendu plafond de verre.


La campagne contre Fillon peut servir Marine et ce n’est certainement pas l’objectif de ses initiateurs de l’ombre.
 Car bien sûr il y a instrumentalisation des fautes de Fillon qui pourrait provoquer un dégât collatéral pour eux irréparable.


Source et Publication:  https://metamag.fr/2017/03/28