Google+ Badge

samedi 25 mars 2017

BRETAGNE: REDON ET LE SOUTIEN AUX CLANDESTINS !

Redon. L’art manipulé pour contribuer à l’immigration

immi_migrants
24/03/2017 – 05H15 Redon (Breizh-info.com) – Le 10 mars, l’association Soutien Migrants Redon faisait à la salle Etrillard une soirée musicale. 

La chorale Khinkali (polyphonies géorgiennes), la compagnie de théâtre Droit de Regard « Corps Beaux » et le trio Youkali se sont produits devant 200 spectateurs. Une soirée similaire avait été organisée en mars 2016.

L’association, relancée en juin 2015 pour soutenir une famille kurde déboutée du droit d’asile, compte une cinquantaine d’adhérents ; elle avait été créée en 2008 pour soutenir une famille congolaise clandestine qui a été régularisée depuis par les pouvoirs publics sous la pression des bien-pensants. 

Elle soutient aussi une famille kosovare avec 7 enfants, elle aussi déboutée du droit d’asile et donc clandestine.

Dans Les infos du Pays de Redon (15 au 21/3) Françoise Plissonneau, qui fait partie du bureau de l’association, explique que celle-ci fait bénévolement de « l’aide juridique, l’accompagnement administratif, le soutien logistique et des cours français » aux migrants. 

Elle a l’honnêteté d’avouer cependant que « ce type de soirées nous permet de récolter des fonds servant à soutenir financièrement des familles de réfugiés ». 

 Rappelons que celles que soutient l’association sont toutes déboutées du droit d’asile et n’ont en théorie rien à faire sur le territoire national.

Pour information, Françoise Plissonneau est la correspondante locale d’Amnesty International, ONG américaine proche du clan Clinton, qui n’hésite pas à défendre les ingérences des Etats-Unis dans les affaires intérieures des pays étrangers, falsifier la réalité des faits en Syrie au seul profit des islamistes, dont les crimes sont passés sous silence, et s’opposer violemment au président élu Trump.


Louis Moulin

Crédit Photo : wikimedia commons (cc) [cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine