Google+ Badge

mardi 28 février 2017

TRIBUNE LIBRE , POINT DE VUE ET CONSTAT !


 

 

Barbara Mazières : « La haine de la vie est telle que le gouvernement veut empêcher que s’élève la moindre parole discordante »



Barbara Mazières
Barbara Mazières, on vous connaissait militante de la Manif pour tous. Vous avez récemment participé à la Marche pour la Vie. Les deux sujets sont-ils liés, selon vous ?


Le professeur Lejeune disait « Ne lâchez pas sur l’avortement, c’est la vie qui commande tout. » Je pense qu’il avait parfaitement raison. 
Notre combat est un combat pour la défense de l’humanité, face à une vision utilitariste de l’homme qui ne devient un simple objet de consommation. 
A partir du moment où l’on décide d’éliminer ses propres enfants, tout devient possible. 
C’était la raison première de ma présence à la marche pour la vie : la défense de la vie.


Y avait-il d’autres raisons ?
La haine de la vie est telle que le gouvernement veut empêcher que s’élève la moindre parole discordante. Ainsi n’hésite-t-il pas à réduire la liberté d’expression, et l’on entre dans un monde orwellien ou le « crimepensée » sera un nouveau motif d’enfermement. La loi sur l’extension du délit d’entrave est un modèle du genre. 

Il y avait là un motif supplémentaire de manifester cette année, et c’était donc la seconde raison de ma présence : la défense de la liberté d’expression.

Il est d’ailleurs curieux de voir l’absence de réaction face à cette dérive totalitaire des milieux si prompts, d’habitude, à défendre la liberté d’expression. Je note cependant que Charlie Hebdo et le site libertaire « La quadrature du net » ont été cohérents en s’opposant à cette loi, et je les en remercie. 

Je suis d’ailleurs moi-même une farouche partisane de la liberté d’expression. Je ne comprends pas nos amis politiques qui luttent contre la liberté sur Internet, à cause d’une prétendue lutte contre le terrorisme : La liberté ne se divise pas.


Défense de la vie, défense de la liberté d’expression… Aviez-vous une autre raison de participer à la Marche pour la Vie ?

Selon moi, le combat pour la vie est également cohérent avec mon rejet de l’idéologie mondialiste, qui a érigé le marché en véritable dieu. 
Ce dieu est un dieu jaloux qui veut qu’aucun secteur ne lui échappe. La vie n’est plus qu’une marchandise : Les semences, jadis patrimoine commun de l’humanité, deviennent objet de normalisation, de brevet et de vente. 
L’enfant devient une marchandise avec la GPA. 

La personne âgée, jugée économiquement inutile, doit être éliminée avec l’euthanasie. Nous créons l’enfer sur la terre. Il est urgent de réagir.



  

« L’évolution récente des Etats-Unis montre qu’il n’existe pas de sens de l’histoire. »

Vous avez réagi avec force sur les réseaux sociaux devant la faible mobilisation des républicains pour la défense de la liberté d’expression.
Oui car une forte mobilisation du camp des républicains aurait permis de bloquer la loi.  Or, il n’y a eu que 17 députés courageux à l’assemblée pour lutter pour la liberté d’expression. Un ancien ministre m’a répondu que, ne souhaitant pas que le droit à l’IVG soit remis en cause, il était cependant opposé à cette extension du délit d’entrave qui rendrait possible la condamnation d’une opinion et c’est pour cela qu’il s’associait à son groupe parlementaire, Les Républicains, qui votait contre cette proposition de loi. 

Un peu comme si un agent de police devant une agression nous disait : 

Je suis contre l’agression, mais qu’il laissait faire et refusait d’appréhender l’agresseur ! Curieusement, la participation des députés dans l’hémicycle lors du passage de textes importants ne modifie que très rarement la répartition des votes. Comme si une entente tacite, transpartisane, existait… M. le ministre n’a pas apprécié que je l’interroge, mais nos politiques ont oublié qu’ils étaient au service des citoyens, et non pas l’inverse !


Y a-t-il des raisons d’espérer ?
Bien sûr. L’évolution récente des Etats-Unis montre qu’il n’existe pas de sens de l’histoire. Je regarde aussi avec beaucoup d’intérêt et d’espérance le réveil des pays d’Europe de l’Est, naguère communistes, qui refusent de passer sous la tutelle du totalitarisme mondialiste et pro-mort.

 Rien n’est écrit d’avance : si nous livrons ce combat pour la survie de l’humanité, nous pouvons fort bien le gagner.


Serez-vous candidate aux législatives ?
Je suis sollicitée pour être candidate. Mais cela n’est pas une fin en soi pour moi. Je crois plus au combat méta politique. Il faut travailler à l’émergence d’un vrai courant de droite conservatrice en France. 

Tout dépendra des candidats investis dans notre circonscription du Maine et Loire…

Source:   http://www.ndf.fr/poing-de-vue/20-02-2017 





PS: Le Parti de la France recherche 5 Candidates  ( Parité oblige ) pour les Élections Législatives !

Contact : Dominique SLABOLEPSZY   

Tél:   06 88 17 73 67