Google+ Badge

mardi 28 février 2017

MORLAIX ! UN POLICIER LYNCHÉ PAR SEPT RACAILLES ....

Morlaix. Un policier lynché par sept individus en raison de sa fonction

morlaix
28/02/2017 – 12H00 Morlaix (Breizh-info.com) – Un policier de Morlaix s’est fait lyncher par 7 individus, tous mineurs, dans la nuit du 19 au 20 février dernier. 

Deux des agresseurs présumés, parmi les 7 suspects, ont été placé en détention provisoire pour l’un, sous contrôle judiciaire pour l’autre. Le policier s’en sort avec 90 jours d’incapacité totale de travail.


Les faits, qui se sont déroulés de nuit,  sont particulièrement graves : l’homme – un adjoint de sécurité qui n’était pas en service – rejoint sa moto après une soirée passée en ville. 

Un groupe d’individus le reconnait, l’insulte et lui demande des comptes. Il va les voir, et se faire immédiatement frapper, puis lyncher au sol.
 
 
MORLAIX : le Dicton  Morlaisiens dit bien ( s'il te mordes mords-les ) J' attend la suite .....
 
jmlb     


Ses agresseurs le laissent inanimé sur le bitume, tandis qu’ils prennent la fuite. Ce dernier a été transporté par la suite en urgence au CHU de Morlaix, puis à Brest, à la Cavale Blanche, en neurochirurgie. 
Le bilan est lourd : fracture du crâne, du nez, et de multiples blessures sur le corps.
Les 7 agresseurs, interpellés, auraient reconnus être présents au moment des faits, mais seuls d’eux d’entre eux sont poursuivis pour le lynchage. 

Contacté par téléphone, les policiers du commissariat de Morlaix nous le confirme : le policier a bien été lynché en raison de sa fonction de policier. 

Les 7 individus, tous originaires de la région Morlaix, sont déjà allègrement connus des services de police.

Une instruction a été ouverte.


A cette heure, aucun déplacement en urgence au chevet du policier n’est prévu de la part du Président de la République, François Hollande, qui s’était pourtant empressé d’aller au chevet du jeune Théo Luhaka – dont l’enquête de l’IGPN tendrait à démontrer qu’il n’était pas blanc comme neige dans l’affaire très médiatisée qui en avait presque fait un héros, « victime des violences policières ».


Crédit Photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine