Google+ Badge

mardi 7 février 2017

E. VALLS DANS LE COLLIMATEUR .....

Quand le verra t -on devant les juges … ? Valls_lamballe

il faudra attendre le changement de gouvernement … bien sûr … !



1 ) Manouel a justifié ses onéreux déplacements à l'étranger :

« pour obtenir des financements de sa campagne »

Par la même occasion :

il a accordé des remises gracieuses de la dette à la France,

et madame a pu jouer du piano pour pas cher … ( voir la pièce jointe )


2 ) La famille Valls serait impliquée dans une vaste affaire de corruption :

montage financier et financement occulte ( France - Afrique - Valls )

 Selon, le journal numérique, Mediapart, connu pour ses révolutions qui brisent les carrières politique à l’image de ce qui est arrivé à Jérôme Cahuzac, ancien ministre français du budget.

En effet, Mediapart révèle, d’après un article de l’Obs (Source ), que la formation musicale dirigée par Anne Gravoin, l’épouse du premier ministre français Manuel Valls, serait financée par un mystérieux homme d’affaires qui navigue entre le Koweit et la France aux revenus d’origines mystérieuses.

On apprend dans l’obs que  La femme de Manuel Valls est plongée au cœur des réseaux de la Françafrique.

Au regard de la cette situation on comprend aisément la position du premier ministre français au sujet du Gabon d’autant plus que madame Valls aurait été payée 2 millions d’euro pour jouer au piano à l’anniversaire d’un des fils d’Ali Bongo au Maroc

Chambert Orschestra

Que cache l’orchestre d'Anne Gravoin Valls

Anne Gravoin : le drôle d'orchestre de Madame Valls

Voyage des amis de Valls payé par les contribuables : " C'est un abus, c'est d'un autre temps "

Le rêve de Manuel Valls et de sa femme Anne Gravoin était d’ installer leur lit conjugal à l'Elysée

Il apparaît évident qu'à la connaissance de toutes informations que Manuel Valls à l'images des autres hommes politiques français se font financer par les dictateurs africains pour arriver à la tête de leur pays.

Nous n'allons pas revenir ici sur les mallettes de la République  (cf Pierre Péan) qui a mis en évidence ce vaste réseau mafieux qui condamne les africains à la misère en imposant des Terroristes à la tête des pays ce que force les populations à l'exil d'où le problème de l'immigration en Europe et ailleurs en Occident en général.

Aujourd'hui le peuple gabonais a décidé de prendre ses responsabilités et de parler directement au peuple français, qu'on ne vienne pas leur raconter des histoires après comme quoi les africains vont les envahir.

Ce n'est pas un fait nouveau, l'Afrique n'est pas indépendante, tout au moins les anciennes colonies françaises car c'est de celles-là dont il est question ici.

La situation est bien résumée par Fantz FANON dans son livre "Peau noire, masque blanc "

"Dans son aspect décédant la bourgeoisie nationale sera considérablement aidées par les bourgeoisies occidentales qui se présentent en touristes amoureux d’exotisme ..."

Un Visionnaire, FANTZ Fanon, parlant cette bourgeoisie africaine qui coopère avec les oppresseurs !

Et il ajoute aussi :

" Parce qu’elle n'a pas d'idée, parce qu'elle est fermée sur elle même, coupée du peuple. Minée par son incapacité congénitale à penser l'ensemble des problèmes en fonction de la totalité de la nation. La bourgeoisie nationale va assumer le rôle de gérant de l'entreprise de l'occident et pratiquement organisera son pays en lupanars ( prostituée) de l'Europe.

"C'est bien ça, nous sommes en plein dedans !”

Nous avons décider de parler de peuple à peuple parce qu'on se comprendrait mieux. Comme disait le président Thomas SANKARA, les mêmes qui oppriment les gens en Afrique sont les mêmes qui sont à l'origine des crises en occident.

 Nous avons donc un ennemi commun, cette élite dirigeante, la bourgeoisie africaine et la bourgeoisie occidentale oeuvrent pour leurs seuls intérêts égoïstes.

Aujourd'hui, ils ont en face d'eux une nouvelle génération de jeunes Africains, née  dans les années 80 et 90, qui avec l'heure d'internet, apprend très vite a tout compris au système et qui est résolument déterminé à se battre d'autant plus qu'ils n'ont rien à perdre mais tout à gagner.

En ce qui concerne le Gabon, ils ont intérêt à coopérer avec le Président Jean PING car il leur a donné des garanties qu'ils n'auront pas sans lui.

Les Panthères enragées


Merci Marc A.