Google+ Badge

lundi 6 février 2017

DÉLINQUANCE ET BIDOUILLAGE DES CHIFFRES !

6 février 2017
Délinquance et criminalité : comment les chiffres officiels pour 2016 sont passés du bidouillage au bidonnage complet

Suite à la publication du "Bilan de la délinquance 2016" par le Service des statistiques du ministère de l'Intérieur, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a fustigé la "partialité des chiffres", le "risque de maquillages statistiques" et les "ruptures statistiques".
 
Sous M. Cazeneuve sévissaient des sortes de Femen médiatiques, menaçant les journalistes de les priver d'informations. 

Arrive M. Le Roux qui, lui, ment carrément et claironne une "tendance globale à la baisse [de la délinquance] depuis le début du quinquennat"

Bobard si énorme que récemment, le plutôt docile (et fort officiel) Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) critique au napalm le "Bilan de la délinquance 2016", publié par le Service des statistiques du ministère de l'Intérieur (SSMI) et présenté par le ministre, fustigeant la "partialité des chiffres", le "risque de maquillages statistiques" et les "ruptures statistiques" - du bidouillage en bon français.
 

France                 : 114 093
 
Allemagne           : 45 475
Royaume-Uni      : 52 795
Italie                    : 58 345
Un accident statistique ? Non, car voici les chiffres de 2012 :
France                 : 123 814
Allemagne           : 48 711
Royaume-Uni      : 68 028
Italie                    : 62 641


Ainsi, pour les vols avec armes et violences, la France fait constamment deux fois pire que ses grands voisins. 
Les chiffres des robberies en France pour 2016 (VAA+VAV) ? 112 857, 309 par jour de l'année, 13 environ par heure. Silence gêné au ministère de l'Intérieur.
• Une croissante sophistication criminelle des individus signalés (par la chaîne judiciaire) sous au moins deux états-civils différents. 
Car bien sûr, le B-A BA du crime consiste à camoufler son identité réelle :
2009        :  98 350
2011        : 121 574
 
2013        : 113 766
2015        : 130 680
+ 32% sur les cinq dernières années
• Phénomène criminel grave : la séquestration, entre malfaiteurs pour vengeance ou racket ; ou visant de simples citoyens, contre rançon : de 2011 à 2015, derniers chiffres disponibles : + 107 % ! En 2015, 3 355 cas connus, + de 9 par jour.
• Criminalité visant les réseaux de transports : quand les criminels bougent, les citoyens sont en péril.

 

Or désormais, les criminels bougent beaucoup. En 2016, les vols violents dans les réseaux de transports ont (encore !) augmenté de 7%. 
Ajoutons les vols" simples" : chaque jour, quelque 365 passagers des transports sont agressés ou dépouillés en France.
Voici la réalité criminelle dans la France d'aujourd'hui, loin des "maquillages" et "ruptures" de MM Cazeneuve et Le Roux.

(Comme d'usage, toutes nos sources et références sont disponibles sur demande)

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/delinquance-criminalite-comment-chiffres-officiels-2016-passes-bidouillage-au-bidonnage-complet-raufer-xavier-2955803.html#gFHDoGztFTjQ3a4v.99