Google+ Badge

mardi 21 février 2017

DÉCOUVERTE: UNE TRÈS GRANDE CHANCE POUR LA FRANCE !

Média / Medhi Meklat ou la haine de la France

***
Une icône immolée ! Le rebelle en carton Mehdi Meklat, journaliste pour le site d’information Bondy Blog, s’est fait prendre la main dans le tweet.

 Considéré par les bienpensants comme une étoile montante du journalisme de banlieue, l’individu a été rattrapé par la patrouille ! 

 Tweet anti-français, attaque contre les homosexuels et les juifs, le trublion banlieusard était finalement bien loin de l’image qu’on lui prêtait. Olivier Frèrejacques
***
Mehdi Meklat s’est fait poisser ! Jeune journaliste banlieusard censé incarner une alternative aux rédacteurs préfabriqués sortis de Sciences Po, l’individu s’avère en réalité être un provocateur haineux et outrancier !
Ses écrits sur le réseau social Twitter, sous le pseudonyme Marcelin Deschamps, sont remontés à la surface il y a 5 jours lors de son passage dans une émission de télévision du service public pour présenter son roman Minute dédié à Adama Traoré. 
Les téléspectateurs et les internautes, le site Fdesouche en première ligne, ont dénoncé la présence de l’individu sur le plateau télé.

Parmi la prose du journaliste, on peut retrouver des envolées lyriques à destination de personnalités comme Marine Le Pen qu’il souhaite “égorger selon le rite musulman”, la journaliste militante d’extrême gauche Caroline Fourest qualifiée de “grosse race maudite”. 
 Quant à Alain Finkielkraut, Mehdi estime tout simplement qu’il “fallait lui casser les jambes à ce fils de pute”. 
Pas très Charlie, l’individu déclarera à propos du caricaturiste de Charlie Hebdo Charb :”j’ai juste envie de l’enculer avec des couteaux laguiole”.
Ses tweets haineux font écho à ses émissions et vidéos déjà à la limite de la diffamation notamment à l’encontre de Marion Maréchal Le Pen.
***
VIDEO
***
Des homosexuels, il en est pourtant question dans les tweets de Mehdi Meklat puisqu’il écrivait à propos du présentateur télé Matthieu Delormeau :”Christophe Barbier a fait des bébés seropo”. 

Les écrits provocateurs s’étalent sur une période allant de 2009 à 2012 et font aussi la part belle au racisme anti blanc notamment quand il écrit “les blancs vous devez mourir le plus vite possible” et quelques références antijuives sur un ton humoristique pas franchement drôle comme “j’ai gagné 20 dollars au PMU, je ne les ai pas rejoué parce que je suis un juif”.

Des tweets peu reluisants donc pour un pur produit du système qui a fait ses armes de journaliste au BondyBlog, un site créé après les émeutes de 2005 dans les banlieues et financé par la fondation Open Society du milliardaire Georges Soros à hauteur de 50 000€ annuel.


Pour seul ligne de défense, le journaliste dira avoir tenté de “questionner la notion d’excès et de provocation”. 
Des soutiens sont alors venus à sa rescousse. Christiane Taubira qui posait à ses côtés deux semaines plus tôt en Une des Inrocks, l’inénarrable Claude Askolovitch ou encore la journaliste Pascale Clark qui estime qu’à l’antenne son petit protégé n’était que “poésie, intelligence et humanité”.

 Le patron des Inrocks Pierre Siankowski est lui-même pris la main dans le pot ! Il se défend d’avoir mis l’individu en Une en connaissance de cause alors qu’en réalité il était en contact avec lui depuis longtemps comme en atteste leurs échanges sur les réseaux sociaux.

Reste désormais à savoir quelles seront les conséquences judiciaires de ces provocations. Dieudonné avait été condamné en mars 2015 pour “apologie d’actes de terrorisme” pour avoir écrit sur le ton de l’humour “Je me sens Charlie Coulibaly”.

Mehdi Meklat a pour sa part déclaré, notamment, “Ben Laden me manque”. 

Peut être que lui bénéficiera de la liberté d’expression…

 La Licra a annoncé avoir saisi l’appareil judiciaire et demande à Twitter de lui indiquer si les messages lui avaient été signalés…


Source    http://www.tvlibertes.com/2017/02/21/15133