Google+ Badge

jeudi 19 janvier 2017

DANALD TRUMP ET LES GAUCHISTES ENNEMIS DE LA DÉMOCRATIE !

20 janvier 2017




Mouvements pour les droits civils, anarchistes, Black Lives Matter : tout ce beau monde démocratique s’allie pour cracher sa détestation du futur président Donald Trump, le fasciste, le raciste, le misogyne, coupable de tous les vices et source de danger planétaire.

A les écouter, le peuple américain a élu un anti-Christ diabolique, huit ans après avoir porté au pouvoir un messie angélique : Barack Hussein Obama.
Selon Reuters, l’objectif des organisateurs est clair : gâcher à tout prix la fête, même si cela implique l’utilisation de moyens non conventionnels et violents.
Vive la démocratie et le pacifisme de la gauche moralisante. Les mouvements essayeront de se rassembler près des 12 postes de sécurité et défileront le long du parcours de la parade, soit 4 km :
« Nous voulons interrompre l’inauguration, » a déclaré l’un des leaders du mouvement « DistruptJ20 » David Thurston, lors d’une conférence de presse. « Nous voulons que la révolte bouillonne dans toutes les villes à travers le pays. »
DisruptJ20, qui collabore avec le très pacifique Black Lives Matter et d’autres groupes opposés à Donald Trump, a annoncé que des barricades seront montées avant l’aube et des manifestations violentes se succèderont lors de la prestation de serment de Donald Trump.
Plus de 300 volontaires de DisruptJ20 travailleront pour mobiliser les anti-Trump en une longue suite de cortèges de protestations. Ce sera « Le Festival de la Résistance. » Et les méthodes ne seront certainement pas pacifiques.
« Nous ne sommes pas en faveur d’une transition pacifique du pouvoir, nous devons l’arrêter. » a souligné l’un des organisateurs.
Dans l’ensemble, selon le National Park Service, des permis ont été accordés à 27 mouvements de protestations, qui seront présents ce vendredi 20 janvier à Washington DC, un nombre quatre fois supérieur aux précédentes investitures, du jamais vu dans l’histoire des USA.
D’après les fonctionnaires du gouvernement, la cérémonie devrait attirer plus ou moins 800.000 spectateurs, contre environ 1.800.000 rassemblés en 2009 pour l’inauguration du « messie » Obama.
Des heurts sont à craindre entre les manifestants anti-Trump et les supporters du Président.
Les manifestations anti-Trump à Washington se poursuivront le jour suivant avec la « Women’s March » la marche des femmes, organisée par un groupe d’activistes féministes en protestation contre les nombreuses remarques sexistes du candidat Trump au cours de la campagne présidentielle.
Ces féministes devraient plutôt organiser des marches contre le sort réservé aux femmes dans l’islam…
A ce tableau aux teintes sombres se joint une fois encore l’ombre des manifestants payés pour descendre dans la rue contre le nouveau Président. 
Tactique favorite d’un milliardaire gauchiste, George Soros, dont le rôle dans les processus de déstabilisation de nations souveraines n’est plus un mystère.
De nombreuses annonces online pour des jobs sont publiées sur le portail Backpage de l’organisation « DemandProtest » dans diverses villes des USA (San Diego, Tulsa, Phoenix, El Paso)
« DemandProtestrecrute du personnel « pour participer aux manifestations anti-Trump, (ou autres) qui se dérouleront lors de l’investiture de D. Trump offrant une compensation de 2.500 dollars/mois ou de 50 dollars/heure.
La gauche radicale américaine anti-démocratique n’a aucune intention d’accepter le résultat électoral, pourtant voté démocratiquement par le peuple, et déjà se profilent des journées marquées par de fortes tensions et des heurts, mis en scène par les ennemis de la démocratie.
Réussiront-ils tous ces sauveurs de l’humanité autoproclamés, à gâcher la fête d’investiture de Donald Trump, à créer le chaos en Amérique, ce chaos qu’ils apprécient tellement au plus profond d’eux-mêmes ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.
Sources :
Protests will aim to disrupt Trump inauguration – Reuters
Petition: In the Name of Humanity, We REFUSE To Accept a Fascist America … (extraits)
Portail backstage DemandProtest: Get paid fighting against Trump (extraits)



ET AUSSI UNE MANIFESTATION À PARIS



Investiture de Donald Trump : une manifestation de soutien à Paris

trump_paris
19/01/2017 – 10H00 Paris (Breizh-Info.com) –  Le vendredi 20 janvier 2017, une page de l’histoire des USA va se tourner avec le départ de Barack Obama de la Maison blanche et l’arrivée de Donald Trump.

 Ce dernier deviendra officiellement président des États-Unis après la cérémonie d’investiture.

Les deux personnalités étant totalement opposées, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre et qui aura des conséquences dans le monde entier, et notamment en Europe, où si une partie de la population semble se réjouir de l’arrivée de Donald Trump, ce n’est pas le cas des principaux dirigeants politiques en place, en France notamment.
 
Néanmoins, il suffit de lire le dernier sondage réalisé en partenariat entre Science-Po et le Cevipov pour s’apercevoir du peu de confiance et de crédibilité qu’apporte, dans sa majorité, la population aux principales personnalités politiques dans le pays.

A Paris, une manifestation de soutien à Donald Trump se déroulera entre 19h et 21h, ce vendredi 20 janvier 2017, sur le parvis des Droits de l’Homme, au Trocadéro.


 « Cet événement est remarquable pour les Américains qui retrouvent un dirigeant digne de leur pays, mais aussi pour tout le monde occidental et par conséquent pour les Français.


 Cette élection contre l’establishment politique et médiatique est un rafraîchissement pour les patriotes occidentaux et une défaite pour tous les internationalistes pressés de voir la disparition des états nations.» expliquent les initiateurs du rassemblement, dont il est difficile de prédire la portée et le nombre.


« En tant que citoyens français, attachés à notre pays et à notre civilisation, nous invitons nos concitoyens et tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs défendues par les millions d’électeurs de Donald Trump à venir manifester leur joie et leurs souhaits de réussite ce 20 janvier 2017, à Paris.» poursuivent-ils dans un communiqué posté sur la page facebook dédiée à l’évènement.


Charles, un Breton de la diaspora habitant à Paris , y sera : « c’est un nouvel espoir pour les États-Unis, mais aussi pour l’Europe. 

 Avec Poutine d’un côté, Trump de l’autre, les Européens ont désormais toutes les cartes en main pour reprendre en main leur destin. 

C’est la fin d’un monde, et c’est bien pour cela que nos dirigeants, mais aussi tout le système médiatique et une partie du système économique a peur » nous dit-il.

 « Enfin une partie seulement, parce qu’il suffit de voir comment les bourses se portent et comment les chefs de grandes entreprises américaines se bousculent au chevet de Trump pour se rendre compte que de l’autre côté de l’Atlantique, ils ont bien compris que tout cela est très positif. 
A nous de ne pas devenir des nains dans ce monde et de nous engouffrer dans la brèche ».


Crédit Photos :  DR [cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine