L’Algérie, une bombe à retardement pour la France et l’Europe

Editorial de Philippe CHIAVERINI
algerie-ville
Comment l’Algérie pourrait détruire l’Europe”, titre “The Spectator”.
 
 
Si les prédictions de ce journal britannique se révèlent exactes, l’invasion migratoire que les Allemands ont connue en 2015, en accueillant 1 million de réfugiés, sera une broutille à côté du gigantesque tsunami que la France pourrait subir dès 2017.

570bc401c36188b3448b4592
En effet, ce magazine, persuadé que la disparition de Bouteflika, 79 ans et gravement malade, entraînera un chaos généralisé dans tout le pays, envisage que les islamistes tenteront de prendre une nouvelle fois le pouvoir, après la sanglante guerre civile des années 1990 qui fit 150000 morts.

L’Algérie est au bord de l’implosion
Incapable d’assumer son indépendance depuis 1962, elle a dilapidé l’héritage colonial, alors que son agriculture, ses infrastructures, son pétrole et son gaz, légués par la France, en faisaient le pays le plus moderne et le plus riche du continent africain avec l’Afrique du Sud.

Hélas, divisions, rivalités claniques, corruption et incompétence, ont ruiné le pays. 
 Le chômage des jeunes dépasse les 30% et le niveau de vie baisse régulièrement avec une population qui a quintuplé depuis l’indépendance.  

Tel est le bilan des prédateurs du FLN, aux commandes depuis plus d’un demi-siècle !


gaz-sonatrach-algérie1-790x347


L’Algérie ne survit que par la rente pétrolière, qui représente 98% des exportations, 30% de son PIB et 60% des recettes budgétaires.

Avec l’effondrement des cours du brut, le gouvernement puise dans ses réserves financières qui fondent comme neige au soleil. Une nouvelle explosion sociale comme dans les années 1980 est probable en 2017.
 Toutes les mises en garde du FMI, qui réclame des réformes structurelles, sont restées lettre morte.
 Le régime continue de se reposer sur la seule rente pétrolière.


Les islamistes attendent leur heure
 Avec le chaos libyen, ce sont d’énormes quantités d’armes et de munitions en provenance du pays voisin, qui circulent dans la clandestinité.

2013348019

De leur côté, les généraux guettent la fin de Bouteflika. Un coup d’Etat militaire est inévitable, selon le renseignement extérieur israélien. 

Ce coup de force mettrait tout le monde d’accord, tant les prétendants et les rivalités sont nombreux. 

Mais il n’empêcherait pas une seconde guerre civile contre les islamistes.


The Spectator écrit :
“Une guerre civile algérienne créerait un grand nombre de réfugiés.
 Un analyste a dit attendre 10 à 15 millions de réfugiés à partir de l’Algérie. 
Compte tenu de l’histoire de ce pays, ils s’attendraient à être sauvés par une nation : la France….”

Comme disait JMLP au temps de sa grandeur, à propos de l’immigration : “Français, vous n’avez encore rien vu” !


20120705-055755-PM