Google+ Badge

samedi 22 octobre 2016

LECTURE : UNE HISTOIRE OCCULTÉE ? LU,VU ET ENTENDU ! ( FACEBOOK )

Une histoire occultée qu’un livre surprenant, dévoile. 

L’histoire des soldats Juifs d’Hitler demeure au rang des pages occultées de la seconde guerre occidentale. 

Cependant un ouvrage, agrémenté par de nombreux documents et divers témoignages inédits, lève le voile et retrace l’histoire de ces nombreux Allemands d’ascendance juive qui, à des degrés divers, ont rejoint l’armée allemande pour combattre et servir les idéaux et intérêts d’Hitler. 

Au fil des pages, ont comprend que ces hommes ont délibérément choisit de servir les ennemis de leur peuple dans l’espoir de protéger leur famille mais aussi simplement par patriotisme. Aujourd’hui, on estime leur nombre entre 120 000 et 160 000. 

Plusieurs ont d’ailleurs accédé à des grades militaires élevés (feld-maréchal, amiral, général) et ont même reçu les honneurs militaires (décorations pour actes de guerre). 

Chose particulière, pour combattre pour la défense et la grandeur du Reich, il leur fallait généralement faire la demande et obtenir l’autorisation personnelle du Führer, pour être habilité à verser leur sang pour la cause des nazis. 

Avec ce livre, on accède donc à des aspects insoupçonnés du régime nazi, mais on reste aussi surpris de l’attitude humaine de certains Allemands envers leurs infortunés compatriotes.


 L’auteur : Ancien étudiant des Universités de Yale et de Cambridge, Bryan Mark Rigg est actuellement professeur d’histoire à l’Université militaire des États-Unis. Il a servi comme volontaire dans l’armée israélienne et comme officier dans les Marines américains. 

Ce qu’en dit le site juif "Koutrass" : Une recherche a récemment permis de dévoiler le fait que 150.000 soldats d’origine juive servaient dans l’armée allemande durant la Shoa, pendant que leurs proches étaient assassinés dans les camps de concentration... 

Voici deux ans a paru un livre aux Etats-Unis, et déjà il a été traduit en français aux éditions de Fallois, sous le titre : La tragédie des soldats juifs d’Hitler.
Docteur en Histoire, Bryan Mark Rigg a étudié aux prestigieuses universités de Yale et de Cambridge. Né en 1971, il est de confession baptiste et d’ascendance juive. 

Cet écrivain américain effectua son service national dans l’armée israélienne, en tant que volontaire, avant de s’engager dans l’armée américaine.
 

Publié en 2003, son livre Hitler’s Jewish Soldiers (Les soldats juifs de Hitler) traite de l’histoire peu connue des nombreux Juifs allemands ayant servi dans l’armée du IIIe Reich.
 
Cent cinquante mille hommes d’origine juive effectuèrent leur service militaire dans la Wehrmacht, sous le régime de Hitler.

Un grand nombre devinrent officiers et se rendirent de ce fait coupables de crimes contre leurs frères de foi déportés dans les camps de concentration, selon l’interprétation de l’auteur. 
 
[Ajoutons de plus que les seuls militaires associés aux camps ont été certains SS, ceux qui appartenaient aux divisions Polizei I et Polizei II.]    
 
 
Bryan Mark Rigg rapporte que ce schéma n’est pas unique. 
 
 
Par exemple, lors de la guerre de Sécession (Civil War), de 1861 à 1865, des milliers de noirs libres et esclaves, des mulâtres (moitié noir et moitié blanc), combattirent pour les États confédérés. Ils défendaient leur propriété et entendaient préserver l’ordre social.
 
 
Source:    Angele Pascale     facebook