Google+ Badge

lundi 26 septembre 2016

L' ÉCOLE RÉPUBLICAINE , LE TERREAU DE L' ISLAMISME !

L’école républicaine est devenue le terreau de l’islamisme

Publié le 23 septembre 2016 - par

belkacemmenace 


Les bisounours qui prétendent combattre le terrorisme sans fermer les frontières, sans repenser toute notre législation en matière de réponse pénale et sans déradicaliser l’école, vont nous mener au chaos généralisé.

Dans les quartiers, l’école républicaine est devenue le terreau de l’islamisme et Daech mise à fond sur les mineurs pour en faire des soldats d’Allah.

En 2004 le rapport Obin expliquait en détail la gravité de la situation au sein de l’école républicaine, largement infiltrée par les islamistes. Refus de chanter dès la maternelle, refus de la mixité, négationnisme et rejet des programmes d’histoire etc. etc. Racisme, antisémitisme et sexisme, étaient en opposition frontale avec le principe de laïcité.

Ce rapport, commandé par les ministres Luc Ferry et Xavier Darcos, fut remis en 2004 à François Fillon, nouveau ministre de l’Education Nationale du moment.

Hélas, non seulement ce rapport explosif fut aussitôt enterré, mais aucune directive ne fut adressée aux recteurs ou inspecteurs d’académie pour restaurer la laïcité à l’école. Ce sont les journalistes et les associations laïques qui contraignirent le gouvernement de droite à diffuser ce rapport sur le site du ministère de l’Education Nationale.

Le résultat catastrophique est que la République a nourri elle-même les candidats au jihad d’aujourd’hui. Et ce sont les mêmes qui ont brillé par leur inaction coupable, qui prétendent maintenant donner des leçons de lutte anti-terroriste à la gauche ! Ils sont tous à mettre dans le même sac. Ce sont tous des incapables qui prétendent guérir le mal qu’ils ont laissé volontairement se propager dans tout le pays.

Car maintenant, c’est la jeunesse qui se laisse bercer par les sirènes islamistes, dans des proportions alarmantes. 
Près de 2000 mineurs sont signalés comme radicalisés sur le territoire. Soit une augmentation de 121% en 9 mois !!

Et 400 autres mineurs sont en zone de guerre au Moyen Orient. Leur retour risque d’être explosif, sans mauvais jeu de mot.
Ces jeunes, dont beaucoup de filles, représentent près de 20% des 12000 islamistes recensés par les autorités. Internet est un tremplin formidable pour Daech, qui manipule à loisir les jeunes cerveaux pour en faire les légions de jihadistes de demain. 
Habillement, prières, rencontres et comportements sont soigneusement contrôlés par les recruteurs du web sur des sites sécurisés.

Voilà où mènent trente années d’inaction et de lâcheté. Le vivre ensemble est un leurre. Cela ne peut pas marcher quand des millions d’immigrés refusent de s’intégrer et n’attendent qu’une chose : qu’ils soient assez nombreux pour nous imposer de force leur propre vision de la société.

Cette guerre larvée a déjà commencé avec deux armes favorites : exigences communautaristes incessantes, auxquelles on doit céder si on ne veut pas être taxé d’islamophobie, et actes de terrorisme pour les plus fanatisés. Viendra ensuite la guerre civile quand le fruit sera bien mûr….

Une évidence que nos élus ont toujours refusé d’admettre. Ils reconnaissent que nous sommes en guerre, mais ils refusent de la faire avec les moyens nécessaires.

Face à ce danger la justice des mineurs est désarmée. L’ampleur du phénomène est telle que les services de renseignement sont dépassés.
Une fois Daech vaincu, nous aurons à gérer des centaines de mineurs habitués à l’ultra violence, entraînés aux armes à feu et prêts à tuer.
A ce jour, l’action des autorités est insignifiante. Avec 121% de mineurs radicalisés de plus qu’au 1er janvier 2016, on voit que tout empire malgré les beaux discours.
Dans le cadre de la lutte anti-terroriste, seulement 37 mineurs ont été mis en examen et 14 incarcérés. La réponse pénale est insuffisante.

Elle est même inexistante en matière de petite délinquance puisque la justice refuse de supprimer les prestations sociales dès la première incartade, à l’école ou dans la rue. 
Or, chacun sait que l’absence de sanction pénale mène à la récidive, qui mène à la prison, qui mène au radicalisme et conduit finalement au jihad et au terrorisme.

Fermeture des frontières, tolérance zéro, reconquête des quartiers et désislamisation de l’école, vaste programme qu’aucun candidat n’a développé pour l’instant. 

On reste dans le bla-bla sans lendemain.
 Pas étonnant que tout empire de jour en jour. 
Nous sommes en guerre et toute la classe politique reste les bras ballants.

Jacques Guillemain     http://ripostelaique.com



ET AUSSI  RAPPEL !


  Belkhacem participent à l’abrutissement de nos jeunes

image: http://lagauchematuer.fr/wp-content/uploads/2016/06/les-nouveaux-manuels-scolaires-sont-arrives.jpg
les-nouveaux-manuels-scolaires-sont-arrives

Les nouveaux manuels scolaires Belkhacem participent à l’abrutissement de nos jeunes

11 juin 2016
 
Nouveaux manuels de collège
Avec la réforme Vallaud‑Belkacem, c’est l’ensemble des programmes du collège, de la 6e à la 3e, toutes matières confondues, qui va passer à la trappe ! Du jamais vu. Il sera remplacé par un salmigondis pédagomaniaque de la pire espèce.

 C’est ainsi qu’un éditeur propose aux élèves de 4e d’écrire carrément en verlan ou en style SMS. En mathématiques, un autre leur propose de compter des « smileys ». 
En physique, on les invite à s’intéresser à l’intensité du courant qui a électrocuté Claude François dans sa baignoire. 
En histoire, omerta totale sur les pages glorieuses de notre passé. Les élèves devront en revanche retenir que l’histoire de France, c’est : l’esclavage au XVIIIe siècle, la colonisation au 19e et la collaboration au 20e. 
Culpabilisation mémorielle et repentance à tous les étages. 

Cet autre éditeur propose aux élèves de 4ee un exercice de rédaction critiquant l’enseignant, tout en « contournant sa censure » (sic). « Fayot d’or » à cet éditeur qui fait l’apologie de Najat Vallaud‑Belkacem en reproduisant une « Une » du quotidien anarcho‑bancaire Libération ! 
Kim Jong‑un va bientôt passer pour un gentil démocrate.

 Les funestes Enseignements Pratiques Interdiciplinaires ont fait disparaître toute progression et méthode. Le savoir est dorénavant complètement atomisé et déstructuré. 

Dans quatre ans, on peut s’attendre à un effondrement de ce qui reste du baccalauréat.

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/06/11/les-nouveaux-manuels-scolaires-belkhacem-participent-a-labrutissement-de-nos-jeunes/#DhMm6jZXLHZvzLKx.99