Google+ Badge

jeudi 30 juin 2016

PLAGES: CRS ARMÉS ! VOILÀ LE RÉSULTAT DE L' IMMIGRATIONNISME FORÇÉ .......


Chard maîtres-nageurs armés

Des maîtres-nageurs armés sur les plages françaises cet été !

 

 
Tout le monde se souvient de l’attentat islamiste en Tunisie dans la station balnéaire de Sousse il y a tout juste un an, où 38 touristes, dont 30 Britanniques, avaient été massacrés sur la plage.  
C’est pour parer à ce genre de scénario, et c’est une première en France, que cet été les CRS maîtres-nageurs sauveteurs chargés de la surveillance des plages, pourront porter leur arme de service : un Sig-Sauer SP 2022. 
 Le dispositif sera mis en place entre le 20 juillet et le 22 août prochain.
Cette décision, qui intervient après le sauvage assassinat du couple de policiers de Magnanville à leur domicile par un djihadiste, vise à protéger autant les policiers que les vacanciers, particulièrement à découvert sur les plages où les terroristes peuvent débarquer à n’importe quel moment par la terre ou par la mer. 
 Voilà où nous en sommes en ce tout début de juillet 2016 à force de renoncements, de lâchetés, de laxisme, d’immigrationnisme forcené, de déni, de refus de désigner l’ennemi et de lutter contre l’idéologie islamiste et d’ouverture de nos frontières à tous les périls : le risque est maximal.
« Dans un contexte où les forces de l’ordre sont particulièrement exposées au risque de confrontation avec des individus armés extrêmement dangereux, la nécessité d’intervenir pour les neutraliser m’amène à prévoir […] l’armement des personnels CRS sur les plages pour la saison estivale 2016 », écrit le directeur central des compagnies républicaines de sécurité dans une note interne.
Plusieurs syndicats de police s’alarment toutefois de deux choses accusant la hiérarchie « de déployer un parapluie administratif pour se couvrir ». 
 Seuls le responsable du poste de secours et son suppléant seront habilités à porter une arme : « Avec un collègue armé sur cinq ou dix, la puissance de feu en riposte ne va pas être terrible. »
 Ensuite le nombre de CRS sur les plages a été considérablement réduit cet été à cause de la mobilisation de ces derniers sur l’Euro 2016.  
De 460 en 2015, ils ne seront plus que 297 cet été. Les communes qui font habituellement appel à eux ont embauché des maîtres-nageurs dans le privé pour toute la saison.

Pour Alliance un autre dispositif aurait été plus adéquat : « Des collègues armés dans des Zodiacs ».
Caroline Parmentier
Article paru dans Présent daté du 30 juin 2016