Google+ Badge

mercredi 29 juin 2016

CES ÉLITES QUI MÉPRISENT LE PEUPLE ........ TRIBUNE LIBRE !

PUBLIÉ PAR ROSALY LE 28 JUIN 2016
EUSSR

Déclaration ahurissante du président allemand Joachim Gauck : « Les élites ne sont pas le problème, le peuple est le problème »

Au lieu de servir le peuple, cet homme se lève contre lui avec mépris et voit en son employeur le problème. Nein, Herr Gauck ! Le problème, ce sont les politiciens de votre espèce, qui mentent au peuple, le méprisent, le bernent, l’offensent et le trahissent.
Riposte du peuple méprisé à l’Élite méprisante :
Protestation massive contre Gauck lors de sa visite à Sebnitz : « Traître au peuple » — « Fous le camp ! » (Source : PI.News)
La grande démocratie européenne défendue par une élite de la finance alliée aux dinosaures de l’UE.
L’ex-président de Goldman Sachs en retraite, Peter Sutherland a diffusé ce tweet suite à la victoire du Brexit :
« La jeune génération au Royaume-Uni a été sacrifiée, tout ça à cause d’une déformation des faits et des conséquences. D’une façon ou d’une autre, ce résultat doit être annulé ».
Question de manipulation et de déformation, la pétition en ligne, réservée en principe aux seuls citoyens britanniques, ayant recueilli à ce jour plus de 3 200 000 de signatures, fait déjà l’objet d’une enquête pour fraude : 77 000 signatures ont déjà été retirées.
Outre les Britanniques, 24 000 Nord-Coréens — citoyens du pays ennemi d’Internet comptent parmi les signataires de la pétition !
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Le Vatican semble aussi ne pas rester indifférent au sort des Britanniques — 39 000 de ses citoyens ont signé la pétition (rappelons que la population totale de la Cité est d’environ 800 personnes).
En outre 2 089 signataires disent vivre à Hong Kong, 742 au Japon, 432 en Chine, 101 sur l’île d’Aruba et 24 au Venezuela.
L’analyse des signatures montrant des milliers de faux, la présidente du Comité en charge des pétitions, Helen Jones, a annoncé qu’une enquête a été ouverte pour fraude.
Cette pétition de plus en plus bidon continue à susciter l’enthousiasme indécent des médias.
Ex-membre du comité directeur du groupe Bilderberg, envoyé spécial des Nations Unies, Peter Sutherland a proposé aux États de l’Union européenne de « miner » ou « affaiblir » leur homogénéité nationale.
Fervent partisan d’une politique migratoire suicidaire, Peter Sutherland, dans sa grande sagesse sait ce qui est bon pour le peuple, et estime que les migrants sont économiquement bénéfiques à l’UE :
« Les différents gouvernements doivent montrer l’exemple en expliquant que les migrants sont nécessaires à la société, économiquement ainsi que sous bien d’autres aspects, plutôt que de constamment les décrire comme des fardeaux, car ils ne sont en fait pas du tout des fardeaux.
Après une courte période d’adaptation, ils contribuent positivement à la société dans laquelle ils vivent. » (extrait de l’interview réalisé par la radio irlandaise RTE)

Herr Gauck : l’élite est bien le problème et non le peuple.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.