Google+ Badge

mercredi 27 avril 2016

BRETAGNE : MIGRANTS, COUSCOUS HALAL, PRÉFET ET GRAND REMPLACEMENT !





Published On: Wed, Apr 27th, 2016


La Guerche-de-Bretagne (35) : 

“Coucous halal” et musique orientale pour les clandestins musulmans en présence du sous-préfet

migrants-la-guerche-les-associations-sorganisent-en-collectif
BREIZATAO – POLITIKEREZH (27/04/2016) 
 Un faisceau d’organisations subversives s’agitent dans la commune de La Guerche-de-Bretagne pour apporter un soutien logistique et politique aux masses clandestines afro-musulmanes. 
Elles bénéficient de l’appui du gouvernement central.

Ouest-France rapporte (source) :
Les Restos du cœur, le Secours catholique et le centre social qui gèrent l’accueil des migrants à La Guerche-de-Bretagne, au sud-est de Vitré, viennent de créer un collectif.
Migrants et bénévoles ont fêté la création de ce collectif samedi midi, à la salle polyvalente, autour d’un couscous « maison ».

D’emblée, le ton était donné par Marie-Jeanne Thébault, responsable du nouveau collectif d’accueil des migrants de La Guerche.

« Une fête pour montrer que les échanges entre nous, entre nos différentes cultures nous rendent chacun plus riche, plus attentif, plus respectueux des autres. »

Un message reçu 100 % parmi la centaine de participants ayant répondu à l’invitation du collectif : familles de migrants, migrants de Calais et bénévoles.

Les migrants de Calais, eux-mêmes, via trois porte-parole de nationalités différentes, ont remercié chaleureusement les bénévoles des associations.
Détail particulièrement révélateur du rôle joué par les autorités gouvernementales françaises dans la politique de remplacement de la population bretonne, la présence du préfet d’Ille-et-Vilaine pour un “couscous halal” :
Le partage s’est alors fait autour d’un plat de couscous halal, préparé par une équipe de bénévoles et de migrants et de gâteaux à la française en dessert.

Le tout sur fond de musiques orientales, sur lesquelles des pas de danse ont même été échangés avant et après le repas.

Autre geste symbolique, apprécié de tous : la présence au repas du sous-préfet de Vitré-Fougères, Fabien Martorana, accompagné de son épouse.




About the Author


-

 Commentaire :

Francine Sammito Et après le couscous c'est la fête.