Google+ Badge

mercredi 24 février 2016

RAPPEL ! ADHÉREZ AU PARTI DE LA FRANCE AVANT SON CONGRÈS !

RAPPEL: LES ADHÉRENTS DU PDF DOIVENT-ÊTRE A JOUR DE CARTE D' ADHÉSION !

 

 

Adhérez !







Nous comptons sur votre soutien afin de poursuivre notre nécessaire combat pour la sauvegarde de notre Identité et de nos valeurs de civilisation. 
Le Parti de la France est la seule formation politique a mener ce combat, sans compromission ni reniement.
Mais sans ses adhérents, il n’est rien.
Votre adhésion peut se faire
• par chèque, à l'ordre du Parti de la France, en remplissant le bulletin d'adhésion et en envoyant le tout au siège du PDF :  6 allée des Templiers, 78 860 Saint-Nom-la-Bretèche
bulletin_adhesion.pdf bulletin_adhesion.pdf  (290.58 Ko)
 


• ou par paiements sécurisé en ligne via PayPal :





• Vous pouvez également faire un don régulier au Parti de la France, afin de soutenir ses campagnes électorales :









Chaque don ou adhésion ouvre la possibilité d’une réduction fiscale de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 
 Ainsi, un don de 100 euros ne vous coûte réellement que 34 euros.
 Dès réception de votre don, nous vous enverrons un reçu à joindre à votre déclaration d’impôts.  

Merci pour votre soutien et votre fidélité à notre combat. 
Tarif Adhésion


PS: VOUS RECEVREZ CHAQUE TRIMESTRE LE MAGAZINE DE LA RECONQUÊTE !
 
Le
Magazine
Trimestriel du Parti de la France Février 2016 - n°01
dela
Reconquête
Face
à l’immigration-colonisation

et à l’islamisation de l’Europe:
Prenez le Parti de la France!
Tous à Paris le 7 mai prochain ! en page 20
Carl Lang, en Face à Face 
2
Février 2016- N° 1


L’éditorial du Président
Le devoir de résistance
l’espérance de la reconquête


Sommaire
Le dossier du mois

N°1- février 2016

Le Parti de la France est fier de pré- senter à ses militants et sympathi- sants ce premier numéro de notre magazine de reconquête nationale. 

Car tel est bien l’enjeu politique et historique qui se présente au peuple français. Souhaiterons-nous défendre notre identité française, notre culture et nos traditions, notre héritage de civilisation européen et chrétien ou accepterons-nous de nous soumettre aux idéologies anti nationales et aux idéologies punitives, xénophiles, cosmopolites, internationalistes, mondialistes qui s’acharnent à détruire le corps, l’esprit et l’âme de la France ? 

Affirmerons-nous la fierté française, le droit du peuple français à rester lui- même, notre devoir de défense des Français d’abord, notre patriotisme poli- tique, économique et social ou nous prosternerons-nous devant la dictature de la pensée unique, le tribunal média- tique de la pensée et le terrorisme intellectuel d’une caste politique et média- tique qui trahit la France et les Français ? 

Résisterons-nous à la colonisation étrangère, à l’invasion migratoire, à l’islamisation révolutionnaire ou accepte- rons-nous la disparition de la France française au nom de leur République des soi-disant droits de l’homme, des valeurs dites universelles, de la citoyen- neté, du laïcisme antichrétien, du mythe de l’intégration des immigrants extra-eu- ropéens et de la France terre d’asile pour tous ? 

Aurons-nous la volonté de nous ar- racher au carcan fiscaliste, bureaucra- tique, étatiste et aux gaspillages publics qui étouffent l’économie française, nos entreprises et les contribuables ou bien resterons-nous un des derniers pays d’Europe à fonctionner comme si le monde n’avait pas changé depuis trente ans et comme si la France n’avait pas accumulé une dette publique colossale ? 

Bien d’autres questions essentielles et pour certaines vitales se posent aux Français, comme la nécessité de restau- rer notre modèle familial basé sur l’union d’un homme et d’une femme en abrogeant la loi dite du mariage pour tous et en réaffirmant la défense de la vie de la conception à la mort naturelle. 

C’est bien autour de nos principes et de nos valeurs que nous devrons mener la bataille politique de libéra- tion nationale, sans provocations verbales inutiles qui font toujours le jeu des fossoyeurs de la France, mais sans es-prit de recul, sans reniements, sans allégeance, sans repentance, sans soumission et sans concessions sur l’essentiel.

Au moment où d’autres se vautrent dans le médiatiquement compatible, dans le politiquement correct, citoyen, laïcisé et normalisé avec de surcroît une dose de démagogie socialisante dans le domaine économique, il appartient au Parti de la France de porter l’espérance de la libération nationale et de la reconquête nationale.

Nous devons être fiers de nous présenter comme la droite nationale et européenne, la droite des tradi- tions et des valeurs de civilisation, la droite économique des libertés et de l’entreprise. 


Nous devons aussi continuer avec constance à organiser, structurer et renforcer Le Parti de la France. 

En l’absence de financements publics nous ne pouvons compter que sur nos militants, nos sympathisants, nos donateurs. Le devoir de chacun est de faire connaître le PdF, de faire adhérer au PdF et d’aider financièrement le PdF afin de présenter le plus grand nombre possible de candidats aux prochaines élections législatives de 2017. 

Le premier grand rendez-vous cette année pour notre parti sera la tenue de notre troisième Congrès national qui se déroulera le samedi 7 mai à Paris et qui sera suivi le lendemain de notre participation au défilé en l’hommage de Jeanne d’Arc, sainte et héroïne de la patrie. 


Les dossiers d’inscription pour le congrès seront envoyés à nos adhérents dans le courant du mois de février. Ce grand rendez-vous de la vraie droite nationale doit être un succès militant, politique et médiatique. 

Que chacun se mobilise et fasse de son mieux au service de la France française. 

Courage et confiance.

Tout reste encore possible! 


Carl Lang