Google+ Badge

vendredi 29 janvier 2016

IMMIGRATION: LE SUICIDE RITUEL DE L' UE ! ( ROBERT FICO )

Immigration. Robert Fico évoque le « suicide rituel » de l’Union européenne

robert_fico
28/01/2016- 08H00 Bratislava (Breizh-info.com)  – Rien ne va plus entre les dirigeants d’Europe Centrale et ceux de l’Europe de l’Ouest. 
Pour Robert Fico, la passivité des institutions de l’UE face à l’invasion migratoire est un « suicide rituel ». « Je sens que l’UE est en train de commettre un suicide rituel, tout en le contemplant. L’Europe va commettre un suicide si elle n’avance pas l’installation de gardes-frontières et de gardes-côtes prévue seulement vers la fin de 2016 ou en 2017», a déclaré au quotidien tchèque Pravo le Premier ministre.
 Robert Fico souhaite que l’UE se sauve en installant des gardes-frontières et des gardes-côtes avant la date initialement prévue.
L’OIM (Organisation Internationale pour les migrations) a indiqué que plus d’un million de migrants sont arrivés en Europe en 2015 et que des millions d’autres sont en route. 
Dans le même temps, Robert Fico et la Slovaquie ont déposé une plainte devant la Cour de Justice de l’Union européenne contre la décision du Conseil de l’UE d’établir des quotas de répartition de 160.000 migrants entre les pays membres de l’UE. « Si quelqu’un, sur la base de quotas temporaires ou permanents, nous force à accueillir 50’000 personnes aux coutumes et religions complètement différentes des nôtres, et ce sont pour la plupart de jeunes hommes, je ne peux imaginer comment nous pourrions les intégrer. C’est impossible » a déclaré le premier ministre Slovaque.
Ces propos déplaisent fortement aux dirigeants de l’Europe de l’Ouest, et cela bien qu’aucun d’entre eux ne se montre capable de réagir face aux problèmes liés à cette submersion migratoire : à Calais, la situation est explosive, et à proximité, dans le camp de Grande-Synthe, une fusillade a éclaté entre « migrants ». 
Les « migrants chrétiens » sont d’ailleurs menacés fréquemment par les musulmans. 
Lors d’une manifestation pro-migrants samedi dernier, organisée par les militants d’extrême-gauche No Border, la statue du Général De Gaulle a été taguée , et une famille de Calais menacée devant chez elle. 
En Allemagne, Angela Merkel continue à déclarer vouloir accueillir des centaines de miliers d’immigrés supplémentaires, cela malgré le drame de Cologne, et malgré l’hostilité croissante de la population et d’élus. En Suède, une jeune employée travaillant dans un centre d’accueil pour « réfugiés » a été lardé de coups de couteau par l’un d’entre eux. 
Au Danemark, tout comme en Suisse, des lois sont votées afin de demander aux migrants de mettre leurs biens à disposition afin de financer une partie de leur accueil – ce qui irrite fortement Louis Michel, député belge, de gauche.
L’Europe semble se disloquer petit à petit dans le chaos migratoire. Hervé Juvin, essayiste et économiste français, a récemment rappelé sur LCP (la chaîne parlementaire) que l’Europe avait pourtant la possibilité matérielle de mettre fin à ce chaos, mais qu’elle n’en avait pas – particulièrement à l’ouest – la volonté morale. Hervé Juvin juge par ailleurs que « ceux qui aident les migrants sont les idiots utiles du crime organisé ».
En France, il semblerait toutefois que les voix des experts et des spécialistes soient baillonnées et qu’on leur préfère à la place celles, plus larmoyantes, plus dans l’air du temps, des associations humanitaires et des activistes idéologiquement engagés et appuyés par quelques élites politiques et médiatiques. 
Ce que Paul-François Paoli nomme, dans son dernier ouvrage, « la République des bien-pensants ».
Crédit photo : Wikimedia commons – Mglen (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.