Google+ Badge

samedi 30 janvier 2016

BREST LA " DHIMMIE ) ET SA MOUVANCE SOCIALISTE " PRO-MUSULMAN ".........


Published On: Sat, Jan 30th, 2016

Conseil Régional : La Vice-présidente PS, proche du maire pro-salafiste de Brest, utilise l’arabe mais pas le breton

 
salami
De droite à gauche : Forough Salami, Rachid El Jay dit “Abou Houdeyfa”, François Cuillandre

BREIZATAO – POLITIKEREZH (29/01/2016) La politique d’acculturation couplée à la mise en œuvre active du remplacement de population par le PSF en Bretagne a franchi un nouveau cap suite aux dernières provocations de sa direction, à l’assemblée “régionale”.


L’arabe oui, le breton non


Ainsi, Forough Salami, Vice-présidente socialiste du Conseil Régional chargée des relations internationales, se présente t-elle sur son compte Twitter officiel en langue arabe – idiome qui n’a aucune réalité en Bretagne – tandis que la langue bretonne en est absente :

CZ1p4foUAAASReN 

Cette nomination à la tête des relations internationales du Conseil Régionales est déjà un désastre en soi, mais il semble que cela ne suffise pas. 
Les Européens percevront donc la Bretagne, au plan institutionnel, comme une simple excroissance du monde musulman.


Loin d’être un détail, il s’agit là d’une nouvelle manifestation du processus de destruction du peuple breton par le quadruple jeu de la négation de l’identité bretonne, de l’immigration afro-musulmane, du soutien à l’islamisation massive – comme à Brest – et de la promotion active de cultures allogènes.


Dans la mouvance du socialisme pro-musulman de Brest
Forough Salami est la femme de Reza Salami, un élu socialiste musulman de la ville de Brest ou le PSF emmené par François Cuillandre pratique une politique active de soutien aux salafistes. 

Reza Salami a été élu au Conseil Départemental du Finistère en compagnie de la Sénégalaise musulmane Marie Gueye en 2014.


Rappelons que François Cuillandre a récemment délivré un permis de construire (lire ici) au projet d’école coranique du prédicateur intégriste Rachid Abou Houdeyfa, connu pour ses prêches radicaux et ses liens avec les Frères Musulmans, notamment de l’association Barakacity (lire ici). 


 Le président de cette dernière, Idriss Sihamedi, s’est illustré récemment dans son refus de condamner l’Etat Islamique ou encore de serrer les mains aux femmes (voir ici). 


Cette association est active en Syrie où elle agit dans le cadre de la guerre révolutionnaire islamiste.

About the Author