Google+ Badge

lundi 28 décembre 2015

RAMADI : LES CHEFS DE DAESCH ÉVACUÉS PAR HÉLICOPTÈRES AMÉRICAINS ???

 

VIVE NOUS : Des femmes fêtent leur libération de Daesh en arrachant leur burqa

28 Dec
Des femmes fêtent leur libération de Daesh en arrachant leur burqa
Dans les territoires de Daech, les femmes sont obligées de porter le voile intégral.

Dès qu’elles arrivent dans les zones contrôlées par les kurdes, elles jettent au sol leurs burqas noires et laissent éclater leur joie de se sentir à nouveau libres.


Capturées par le photographe Jack Shahine, ces photos marquent le contraste entre la couleur noire de la burqa et les couleurs vives des robes qu’elles laissent découvrir.
Permalien de l'image intégrée

 ET AUSSI

Plan américain pour évacuer les chefs de Daesh de la ville de Ramadi par hélicoptère

Publié par wikistrike.com sur 29 Décembre 2015, 05:21am

Plan américain pour évacuer les chefs de Daesh de la ville de Ramadi par hélicoptère
Il y aurait aussi, à ce qu’il semble, des djihadistes modérés en Irak. Comment font-ils, à la Maison Blanche et au Pentagone pour ne pas se mélanger les pinceaux avec les bons, les méchants, les modérés et les durs de durs ?

Heureusement que la Russie est là pour nous aider à y voir clair. RI

***

Aime ton ennemi ? Découverte d’un plan américain d’évacuation de chefs djihadistes de Ramadi
Un complot américain pour évacuer les dirigeants de Daesh de la ville stratégique de Ramadi au centre de l’Irak aurait été divulgué par un commandant des forces des volontaires.

Un commandant irakien des forces volontaires a révélé des plans américains pour évacuer les dirigeants de Daesh (ISIL / ISIS) de la ville de Ramadi au centre de l’Irak, selon  l’agence de presse iranienne FARS.

Cette divulgation a eu lieu alors que l’armée irakienne et les troupes populaires tentent de conforter leur victoire sur le groupe djihadiste à Ramadi.

FARS a cité le commandant du Bataillon de l’Imam Khamenei Haidar al-Hosseini al-Ardavi qui a déclaré que « le ralentissement dans les opérations de libération des villes de Ramadi et Falloujah dans la province d’Anbar était dû à l’ingérence des États-Unis ».
Les forces de sécurité irakiennes et les Forces de Mobilisation populaires alliées ont tiré des roquettes sur les positions de Daesh dans un champ de pétrole près de Beiji, à environ 250 kilomètres (155 miles) au nord de Bagdad en Irak, le samedi 24 octobre 2015
Les forces de sécurité irakiennes et les Forces de Mobilisation populaires alliées ont tiré des roquettes sur les positions de Daesh dans un champ de pétrole près de Beiji, à environ 250 kilomètres (155 miles) au nord de Bagdad en Irak, le samedi 24 octobre 2015
« Il semble que les Etats-Unis ont l’intention d’évacuer en secret les infâmes meneurs du groupe terroriste ISIL (avec des hélicoptères) de la ville de Ramadi pour les mener dans des lieux inconnus », a-t-il dit, selon FARS.
Ses remarques ont été faites au milieu des efforts déployés par les forces de sécurité irakiennes pour continuer à gagner du terrain dans le centre de Ramadi, où des centaines de  terroristes Daeshsont pris au piège grâce au siège.
Le mercredi, il a été signalé que les troupes irakiennes avaient réussi à faire des progrès significatifs dans Ramadi après avoir atteint le Tigre, et avaient commencé à entrer dans le centre-ville après avoir traversé le pont Al-Khor.
Dans un autre développement, les forces spéciales de l’armée ont attaqué des cachettes de Daesh dans le quartier al-Zubat de la ville, et ont commencé à libérer des bâtiments gouvernementaux dans le quartier al-Hoz de Ramadi.
Plus tôt cette semaine, le chef d’état-major de l’armée irakienne, le lieutenant général Othman al-Ghanimi avait dit que ses troupes n’avaient besoin que de quelques jours pour complètement faire sortir Daesh de la ville de Ramadi qui a été sous le contrôle des terroristes depuis mai 2015.

Traduction Avic – Réseau International