Google+ Badge

vendredi 25 décembre 2015

LE SITE DE "DÉLINQUANCE EN BRETAGNE " ..........


Un site Internet répertorie les actes de délinquance en Bretagne


délinquance_bzh
23/12/2015 – 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) – 

  

Réalisé par B. , un internaute de Bretagne, son animateur le définit comme « un nouveau bloc-notes qui a répertorié, depuis la mi-2013, plus de 250 articles de presse concernant les réseaux organisés, ou des violences graves. »


A partir de la presse subventionnée ainsi que de la presse de réinformation – dont Breizh-info.com – des dépêches sourcées et reprenant des évènements survenus ici ou là sont rédigées. 

Pour en savoir plus sur cette nouvelle initiative à vocation médiatique – une initiative proche des milieux catholiques traditionalistes bretons comme l’indiquent les liens mis en avant sur le site – nous avons interrogé son auteur.

Breizh-info.com : Pourquoi avoir lancé ce site Internet ? 

Délinquance en Bretagne : J’ai quitté Nantes pour le Centre-Bretagne il y a quelques années, afin, entre autres raisons, d’anticiper l’aggravation de l’insécurité urbaine. Peu après, par curiosité et goût pour l’information, j’ai réalisé une revue de presse généraliste bretonne, pour les besoins d’un site web local puis d’une lettre confidentielle. 
Celle-ci s’est arrêtée rapidement par manque de temps, mais j’avais un fonds d’archives intéressant, que je regrettais de ne pas diffuser à plus grande échelle.

Ce qui dominait cette revue de presse, c’était évidemment la délinquance, dont j’avais sous-estimé l’importance en Bretagne administrative. 
Ce sont d’abord les filières d’Europe de l’Est qui ont attiré mon attention en 2013, puis la criminalité des moyennes et grandes villes. 
J’ai ainsi constaté la dissimulation dont faisaient preuve les journalistes locaux sur le profil des truands, grâce notamment à Breizh Info.
 Quand le prévenu s’appelle Stéphane ou quand il est blond, les détails fusent, mais lorsqu’il est issu de la diversité, neuf fois sur dix, le minimalisme est de mise.

Je déplorais enfin la dispersion de toutes ces actualités sur une multitude de sites, dans lesquels elles sont souvent mal répertoriées par la presse subventionnée. 

Pour toutes ces raisons et afin de lancer une alerte quant au contexte breton, j’ai créé le bloc-notes à l’automne 2015.


Breizh-info.com :  Comment a-t-il été accueilli ? 

Délinquance en Bretagne : Il n’est officiellement lancé que depuis la mi-novembre, avec une communication limitée, donc l’audience est pour le moment confidentielle. Il a reçu au 20 décembre 1300 visiteurs uniques cumulés, pour plus de 3000 pages vues. J’ai reçu un message de félicitations d’un lecteur, aucune marque d’hostilité par ailleurs.


Breizh-info.com :  Comment procédez vous pour recueillir cette information ? 

Délinquance en Bretagne  : J’utilise les flux RSS des sites d’information locaux, regroupés sur un portail personnalisé. 
Je complète cette veille avec des visites et des recherches classiques, ainsi qu’avec le cache Google, car les journaux bretons ont tendance à supprimer certains articles concernant des affaires sensibles. 


Ce travail beaucoup de temps, donc il faut davantage considérer Délinquance en Bretagne comme un fonds d’archives qui avance à son rythme, que comme un site d’actualité à proprement parler.


Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.