Google+ Badge

jeudi 31 décembre 2015

BRETAGNE: CÔTES-D' ARMOR RAZZIA CHEZ LES GENS DU VOYAGE !

Published On: Wed, Dec 30th, 2015 


Côtes-d’Armor : malgré l’opération chez les gens du voyage, les razzias continuent

resolution-roms
BREIZATAO – NEVEZINTIOU  (30/12/2015)  


L’excellente revue de presse “Breizh Délinquance” revient sur un phénomène récurrent dans les Côtes d’Armor : les vols de matériels commis par des bandes allogènes, souvent des gangs de Tsiganes originaires d’Europe Centrale ou Orientale. Environ 4 cambriolages par jour sont commis dans le département.


Breizh Délinquance (source) :
Environ quatre cambriolages par jour, en 2015, sont constatés dans les Côtes-d’Armor.

Les locaux industriels, commerciaux et municipaux sont notamment visés. Et si les vols sont en baisse chez les particuliers, ces derniers ont encore largement à s’en plaindre.

Par exemple ces victimes qui, durant la deuxième semaine de décembre, sont signalées d’Étables-sur-Mer, dans le Pays de Goëlo, à Plessala près de Loudéac, en passant par l’agglomération briochine, Plaintel, Hillion et Lamballe (1, 2). Ou ces commerces du Trégor et du sud lamballais, visités début novembre.

Dans l’ensemble du département, les domiciles des commerçants sont spécifiquement ciblés : 9 cas sont repérés entre le mois d’octobre et début novembre. Les voleurs en ont après les recettes des boutiques, ce qui signifie que les professionnels sont pistés dans la rue.

La lutte contre les cambrioleurs manquant de résultats probants, une nouvelle stratégie est initiée. Les recherches portent sur les bénéficiaires des objets dérobés, ce qui amène, le 15 décembre, 60 gendarmes et 12 policiers à investir deux camps de gens du voyage.

Dans l’un situé à Saint-Brieuc, l’autre plus au nord à Pordic, 14 personnes sont arrêtées, dont 13 mises en garde à vue.

L’opération n’enraye malheureusement pas la série de vols, qui reprend entre Saint-Brieuc, Yffiniac et le nord de Loudéac, dans la nuit du 19 au 20. Suivent, le 24, le cambriolage d’un salon de coiffure à Yffiniac, et celui raté d’un restaurant à Trégueux.

À supposer que les « gens du voyage » précités soient bien français, un réseau criminel d’Europe de l’Est met ensuite son grain de sel. Dans la nuit du 20 au 21, trois Lituaniens sont pris en flagrant délit pendant le vol de 12 moteurs de bateaux, à Penvénan dans le nord du Trégor.

Le magasin spécialisé a subi un préjudice similaire en février, tout comme un commerce identique à Étables-sur-Mer, début novembre.

Rappelons enfin que la commune de Penvénan susnommée a été le théâtre d’une prise d’otages, le 12 décembre dans un supermarché.

En l’absence présumée de revendications, il s’agissait probablement de voleurs qui avaient enfermé le personnel dans une pièce attenante, afin de dévaliser les rayons.

L’arrivée rapide et massive des forces de l’ordre a fait échouer leur plan, mais aux dernières nouvelles, ils courent toujours.



About the Author