Google+ Badge

mardi 27 octobre 2015

LE POLITIQUEMENT CORRECT TUE !


Le terroriste, la pute et les journalistes ripoux


Le titre de mon article est provocateur, exprès. 

TRIBUNE LIBRE ET POINT DE VUE !


Je me fiche du politiquement correct, il a été inventé pour nous bâillonner, nous museler et nous imposer le silence. 


Le politiquement correct tue.

Le politiquement correct vise à empêcher l’expression de toute opinion autre que la critique de l’homme occidental , et la louange de l’immigration, de l’islam, des réfugiés, des droits des minorités diverses.
Mais je peux dire ce que je veux, et tant pis si cela en choque certains, s’ils trouvent cela idiot ou insultant. Là ou je vis, je suis libre de dire ce que je veux.
Journalistes ripoux, j’ai deux choses à vous dire sur les « terroristiniens ».
1- Les musulmans ont plagié la Torah et le Nouveau testament et toutes sortes de pratiques païennes étranges. Ils les ont transformé et mixé en une nouvelle religion, dont ils disent qu’elle vient d’Allah.
Ils ont conquis par le sabre, les couteaux, le viol, les pillages et la force de vastes territoires pour convertir les populations autochtones à l’islam, en faisant au moins 250 millions de victimes dans ce processus. Ils ont détruit les lieux de culte des autres religions, ou les ont transformés en mosquées, comme en Turquie.
Un patrimoine juif vieux de milliers d’années devient soudainement, avec l’aide de l’UNESCO, musulman pour apaiser la soif de réécriture de l’histoire des Palestiniens. On appelle ça du colonialisme culturel. Ceux qui accusent Israël d’être les colons sont les vrais colons.
L’UNESCO demande à Israël de supprimer de sa liste des sites du patrimoine juif : le caveau des patriarches à Hevron et le tombeau de Rachel à Bethléem pour en faire des sites musulmans.


Et vous savez quoi, la France a voté en faveur de la demande palestinienne.
L’Autorité palestinienne a retiré sa demande de reconnaissance du Kotel (Mur occidental) de Jérusalem comme étant un site musulman et faisant partie de la mosquée Al-Aqsa (un journaliste inculte de France 24 l’a appelée mosquée Alaska), lorsque l’UNESCO a protesté. Elle pouvait les faire reculer sur le reste et n’a rien fait.
Les musulmans ne reculant devant rien, je suggère à Abu Mazen alias Mahmoud Abbas, qu’il formule une demande de faire de Barbès le 3e lieu saint de l’Islam puisque c’est le quartier de Paris où il y a le plus grand nombre d’imams et de fidèles musulmans au km2. 
Peut-être vais-je un peu trop vite, mais cela viendra. Et au train où va la négation par les élites de leur colonisation de la France, ils demanderont un jour à transformer la basilique Saint Denis en mosquée. Et ils l’obtiendront parce qu’aucun chrétien ne peut plus se risquer dans le quartier.
Le Temple juif se tenait sur le Mont du Temple à Jerusalem alors que Paris n’était que marécages.
Les chrétiens y ont construit leurs églises sur les ruines de notre temple détruit par les romains qui ont chassé les juifs de leurs terres, et après eux sont arrivés les musulmans.

 Ils ont rasés et massacrés tous ceux qui refusaient l’islamisation et ont construit leurs propres mosquées sur les lieux mêmes des sites saints juifs.


Quelqu’un devra m’expliquer pourquoi … 

Les arabes palestiniens, dans leur demande à l’UNESCO, veulent effacer le caractère juif de Jérusalem, effacer la religion juive, pour les remplacer par l’Islam. Ils veulent islamiser le mur occidental à Jérusalem, le tombeau de Rachel à Bethleem, le tombeau des patriarches à Hevron, le tombeau de Joseph à Naplouse qu’ils viennent d’incendier encore une fois – et le monde civilisé ferme les yeux.
Tombeau de Joseph, incendié par les arabes dits "palestiniens"
Tombeau de Joseph, incendié par les arabes dits « palestiniens »
Ces tentatives de colonisation ne sont jamais rapportées par les médias, trop pervers pour s’intéresser à la vérité.
Lorsque des colons arabes palestiniens attaquent à coups de pierre puis poignardent des innocents, ils sont blanchis par les medias anti-israéliens qui reversent les rôles, le terroriste arabe palestinien qui plante le couteau devenant la victime, et l’Israelién qui se fait poignarder est l’agresseur.

Et le monde entier est prêt à avaler cette grosse merde !
Pourtant ces assassins du désert venus des sables d’Arabie n’ont rien apporté de constructif à l’humanité.
Dans 22 pays arabes, règnent le chaos, la misère, le despotisme, et les massacres -de chrétiens, de kurdes, de berbères, de yazidis, d’assyriens, de chaldéens, de baha’is, de coptes – mais pas de juifs parce qu’ils les ont chassés.
2- Les attaques au couteau par des terroristes palestiniens ont éclaté le 3 octobre 2015. Plus de 30 israéliens, civils, policiers et militaires ont été blessés et certains assassinés. Des attaques à la voiture bélier, des jets de pierres, des coups de feu et des roquettes ont été lancées depuis Gaza.
C’est du terrorisme, du TERRORISME.
Les auteurs sont les mêmes qu’a Toulouse, qu’à Charlie Hebdo, qu’à l’hyper Casher de Vincennes. Les mêmes qu’à Londres, Madrid ou New york.
La vague d’attaques meurtrières perpétrées ces dernières semaines en Judée et Samarie par des colons arabes contre des israéliens n’a rien de nouveau : les arabes tuent des juifs depuis l’arrivée de l’Islam.
Les médias présentent ces attaques terroristes comme « une nouvelle forme de réponse populaire spontanée contre la colonisation israélienne ». En fait, il donnent carte blanche aux enragés arabes pour poignarder des juifs.
L’antisémitisme nouveau est un antisémitisme d’importation. Il est lié à la fois à la culture traditionnelle des pays arabes et à l’islam.
Un sociologue algérien, Smaïn Laacher, armé d’un grand courage, vient de dire dans le film qui passera sur France 3 :
« C’est une honte que de maintenir ce tabou, à savoir que dans les familles arabes, en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de la mère ».
la France a utilisé sa position au Conseil de sécurité des Nations Unies pour réclamer des observateurs internationaux sur l’esplanade du Mont du Temple à Jérusalem. Ce plan a été condamné par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et ses ministres, qui le considèrent absurde, biaisé, inutile et déconnecté de la réalité.
La décision de la France d’utiliser sa position diplomatique pour faire avancer un plan qui, si mis en œuvre, mettrait fin à la souveraineté israélienne sur site le plus sacré du judaïsme, est un acte d’agression contre l’Etat juif.
Contrairement à ce que le gouvernement français voudrait nous faire croire, le plan français sur le Mont du Temple n’aurait pas apaisé la violence et calmer le terrorisme palestinien. D’ailleurs la France ne s’oppose pas vraiment au terrorisme palestinien.
Chaque année, le gouvernement français verse des dizaines de millions d’euros via l’AFD et le Consulat francais de Jerusalem, à des ONG palestiniennes foncièrement anti-israéliennes, dont l’objectif est de détruire Israël.
40 millions d’euros, c’est la coquette somme que vient de verser la France aux palestiniens, dont une grande partie sera utilisée à financer ces ONG anti-israeliennes et payer des salaires aux terroristes.
La France finance indirectement la radicalisation de la société palestinienne, et rend le terrorisme palestinien inévitable.
Selon NGO Monitor, cette sorte d’actions sont la norme du traitement d’Israël par la France. La France cache derrière ces ONG son hostilité envers l’Etat juif.
Voici la liste partielle des ONG soutenues financièrement par la France. Vous remarquerez qu’elles ont toutes sans exception adopté une ligne politique radicale contre Israël.
  • CCFD-Terre Solidaire
  • Secours Catholique
  • Association France Palestine Solidarité (AFPS)
  • Ma’an Development Center
  • Palestinian Agricultural Relief Committee (PARC)
  • Zochrot
  • Sadaka-Reut
  • Hamoked
  • Diakonia
Par ces actions, la France démontre qu’elle n’est pas vraiment intéressée à promouvoir la liberté et la paix.
Permettez-moi enfin de corriger un mensonge.
Ce ne sont pas des jeunes palestiniens qui tuent les civils israéliens mais des terroristes musulmans palestiniens. Ce ne sont ni des résistants, ni des activistes, ni des « lanceurs de pierres », ni des loups solitaires et encore moins des déséquilibrés.
D’ailleurs, on trouve cette même racaille dans les banlieues françaises.
Les terroristes palestiniens ne sont pas désespérés par la misère, mais par leur haine des juifs et d’Israël.
C’était mon coup de gueule du jour.
3e-lieu-saint-holy-site-jerusalem-HEURTS-LIEU-SAINT-ISLAM-500x282


Source et Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.